Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Camilleri, Andrea] La disparition de Judas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur "La disparition de Judas"?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Camilleri, Andrea] La disparition de Judas

Message par Toutatys le Dim 15 Mai 2011 - 16:52

[img][/img]

Auteur : Andrea CAMILLERI
Titre : La disparition de Judas
Collection : Métailié
Nombre de pages : 252 pages
ISBN : 2864245558

Quatrième de couverture
A Vigata, le vendredi saint de l'an 1890, est représenté le mystère de la Passion du Christ, dit 'Les Funérailles'. Le comptable Pato, fonctionnaire irréprochable et époux exemplaire, incarne avec humilité le personnage de Judas. Comme prévu, au moment de la pendaison du mauvais apôtre, la trappe s'ouvre et Pato disparaît. Où est passé Pato ? Fugue, assassinat, fracture spatio-temporelle ? Houspillés par leurs supérieurs, menacés par les jeux des puissants, le délégué de la Sécurité publique et le maréchal des carabiniers vont devoir oublier leurs rivalités pour traquer lé vérité. Et quand ils l'auront trouvée, le plus dur sera de savoir qu'en faire.

Mon avis
Un livre qui ne décevra pas les amateurs d'Andrea Camillieri ! Ici, se sont les ancêtres du commissaire Montalbano qui œuvrent pour découvrir la vérité d'un fait banal, la disparition d'un citoyen en dehors de tout soupçon d'une petite ville de Sicile, Vigata, à la fin du XIXe s. Les lecteurs ne sont donc pas dépaysés. Il ne s'agit pas d'un récit littéraire, mais d'une série de documents : rapports de la Sécurité Publique, des Carabinieri, du préfet, des interrogatoires, des lettres de dénonciations, de plans... l'ensemble est très cohérent et ne nuit en rien à la progression de l'enquête et à sa compréhension. On découvre les méfiances entre les diverses institutions policières et juridiques, les intérêts politiques, bref, exactement la même lourdeur administrative, les mêmes relations politico-mafieuses qui empoisonnent toujours la bonne marche de la justice un siècles plus tard sous l'égide de Montalbano ! Ceci (faits passés) expliquant cela (faits présents). C'est assez jouissif, l'humour et l'ironie de Camillieri envers ses institutions sont bien présents, un bon polar qui se lit d'une traite !

Note : 4/5
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camilleri, Andrea] La disparition de Judas

Message par Toutatys le Lun 30 Mai 2011 - 9:18

Je viens de terminer "La concession du téléphone" du même auteur. Je n'ai s accroché cette fois-ci, le thème est sensiblement le même mais cela devient un peu redondant !
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum