Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Koryta, Michael] La rivière perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de "La rivière perdue" de Michael Koryta?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Koryta, Michael] La rivière perdue

Message par Spyd Skorpionnan le Mer 18 Mai 2011 - 11:24



La rivière perdue, Michael Koryta
2010 - So cold the river
2011, Calmann -Lévy
440 p , 978-2-7021-4202-8

Quatrième de couverture

Pour faire un cadeau à son mari, Alyssa Bradford demande au vidéaste Eric Shaw de réaliser un documentaire sur son beau-père, Campbell Bradford, un millionnaire de quatre-vingt-quinze ans au passé mystérieux. Shaw accepte, Alyssa lui confiant alors une bouteille d'« Eau de Pluton » que le vieil homme a conservée toute sa vie et dont, curieux, Eric boit quelques gorgées.

Arrivé à French Lick, Indiana – la ville natale de Bradford –, le vidéaste découvre un superbe hôtel récemment restauré, où les célébrités des années vingt venaient profiter des bienfaits d'eaux censées soigner tous les maux. Et presque aussitôt, il a une vision terrifiante. Les jours passant, ses hallucinations, toutes liées à l'Eau du Pluton, ne feront que s'amplifier et, un détail vérifié après l'autre, lui révéler le passé tumultueux et violent de cette vallée de la Rivière Perdue sur laquelle Campbell régnait jadis en maître. Se pourrait-il qu'un mal depuis longtemps oublié ait été, comme l'hôtel, ramené à la vie ?

Lecture:

Eric Shaw est cinéaste, ou plutôt était. Gloire montante, il s'est crashé pour n'avoir su laisser son orgueil de côté. Plus ou moins séparé de sa femme, il vit aujourd'hui de reportages institutionnels et s'est fait une spécialité des reportages-hommages aux défunts. Dans ce travail très particulier, il met à profit un don rare : une très forte intuition, une très forte empathie, qui par le biais d'objets catalyseurs le "connecte" aux instants importants de la vie de son sujet.
Suite à un hommage où il a une nouvelle fois visé juste, il est embauché, à prix d'or, pour réaliser un hommage à un vieillard mourant, Campbell Bradford. Cet homme à la fortune immense a vécu son enfance dans la vallée de French Lick. Rapidement, Eric Shaw se sent appelé par ce lieu à l'attraction puissante, presque magique. La prospérité passée de cette vallée s'est construite autour de "L'eau de Pluton". C'est une eau de source à laquelle on a autrefois attribué beaucoup de pouvoirs plus ou moins fantasmés. Mais cette prospérité réduite à néant par la Grande Récession a en son temps aussi créé luttes, vengeances, crimes et guerres personnelles pour l'hégémonie sur ce lieu magnétique.

En enquêtant sur ce passé tortueux, en recherchant la rivière perdue, Eric se trouve de plus en plus happé, attiré. Mais à vouloir revivre les secrets cachés, va-t-il illuminer l'ombre par la vérité ou ouvrir la porte à de sombres résurgences ? Cette Eau de Pluton est son ambroisie ou son poison ?

Avis

Ce livre est raconté du point de vue de Eric Shaw. Il avance, circonspect, se trompe, doute, faute, se laisse emporter puis résiste. C'est un personnage attachant, imparfait dans son orgueil, humain dans ses illusions. Il peut-être d'une faiblesse crasse lorsque ses rêves de grandeur le dominent comme d'un courage inextinguible lorsqu'il doit sauver ceux qu'il aime. On le suit tout le long du livre avec beaucoup d'intérêt, regrettant ses écarts, saluant ses efforts.
L'auteur est particulièrement habile à décrire les illusions, les "visions" de son héros. Jusqu'à ce que lui-même se rende compte de la nature de ce qu'il voit, on se croit comme lui dans la réalité.

L'autre personnage important qui apporte les éléments du récit non vécus par Eric est Josiah Bradford. On le suit dans sa folie ascendante de fou aigri ordinaire. J'ai également apprécié les personnages secondaires, tous solidement campés, sympathiques ou antipathiques.

L'histoire se déroule de façon fluide, intrigante, envoutante même. Parfois des évènements violents, parfois de longues angoisses sourdes. Mais tout semble participer d'une catastrophe inéluctable. Je me suis laissé emporté par ces mystères. Les aspects fantastiques sont naturellement et habilement amenés et n'apparaissent jamais comme rajoutés. Les ambiances sont très biens décrites et on se retrouve sans problème dans une forêt inquiétante, le lounge d'un hôtel de luxe ou une cabane de miséreux.

Le style bien que fluide est assez travaillé. Les phrases sont construites et rythmées mais restent naturelles. Les différences de vocabulaires et de style, argotique, cultivé, suranné, limité selon que les actions soient le fait de l'un ou l'autre des protagonistes sont réelles mais suffisamment dosées pour ne pas nuire à la cohérence. L'ensemble est fluide et agréable mais suffisamment dense pour bien retenir l'attention.

L'aspect fantastique ne nuit à aucun moment. D'ailleurs, il pourrait ne pas être là, l'histoire pourrait fonctionner quand même. Mais il apporte un réel plus car il permet d'approfondir l'histoire et de meiux connaître les personnages. J'aurais aussi bien classer ce livre en "Suspense" qu'en "SF et Fantastique" tant le coeur de l'histoire est celui des hommes, pas de la magie.

Conclusion:

Un livre très prenant, assez mystérieux, qui malgré plus de 400 pages en grand format ne lasse à aucun moment. Sans hystérie et dans un style agréable, il sait s'installer et vous porter jusqu'à son épilogue.

Ma note : 15/20

avatar
Spyd Skorpionnan
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 51
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Informatique , lecture ciné ...
Genre littéraire préféré : Science fiction, classiques , romans contemporains
Date d'inscription : 29/12/2010

http://www.atelierdantec.com/joomla

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum