Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Udall, Brady] Le polygame solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Udall, Brady] Le polygame solitaire

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Udall, Brady] Le polygame solitaire

Message par jostein le Sam 21 Mai 2011 - 16:15


Titre : Le polygame solitaire
Auteur : Brady Udall
Editeur : Albin Michel
Nombre de pages : 740
Date de parution : 30 mars 2011

Résumé :
Après Le Destin miraculeux d'Edgar Mint, Brady Udall raconte l'histoire exceptionnelle d'une famille non moins exceptionnelle. À quarante ans, le très mormon Golden Richards, quatre fois marié et père de vingt-huit enfants, est en pleine crise existentielle. Son entreprise de bâtiment bat de l'aile, son foyer est une poudrière minée par les rivalités et les menaces d'insurrection. Rongé par le chagrin depuis la mort de deux de ses enfants, il commence sérieusement à douter de ses qualités de père et de sa capacité à aimer. Golden Richards, tragiquement fidèle à ses idéaux, se sent seul. Mais dans le désert du Nevada, il va découvrir que l'amour est une mine inépuisable. Porté par une verve aussi féroce qu'originale, Le polygame solitaire nous parle avec humour du désir et de la perte, de la famille et de l'amour.

Mon avis :
Je craignais qu'un livre de 750 pages parlant d'une famille polygame de 28 enfants souffre de longueurs et de complexité. Soyez rassurés, il n'en est rien, bien au contraire. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et le scénario est parfaitement maîtrisé, bien que le flux ne soit pas toujours linéaire.
Brady Udall raconte cette histoire avec beaucoup d'humour et de tendresse et il ne détaille que certains personnages de la famille. Par contre, ceux-là, comme Golden, le père de famille et Rusty, le jeune fils turbulent, sont très bien analysés et sont très attachants.
Rusty est un jeune garçon qui se sent mal aimé, et cela se comprend dans cette famille où l'amour doit se partager. Il essaie donc d'attirer l'attention sur lui en cumulant les bêtises, quelquefois dangereuses.
Golden, le père, ne sait plus où il en est. Il n'a jamais su prendre une décision. C'est sa première femme qui régit toute la maisonnée. Après le décès de Glory, une de ses filles lourdement handicapée, il est déstabilisé car il avait fini par adorer cette jeune enfant. Il se sent responsable de cet accident et de son handicap, sûrement causé par sa contamination lors d'essais nucléaires dans la région.Il s'isole et s'enferme dans les mensonges successifs pour retrouver un peu de liberté et d'émotions.
Outre l'originalité de ce type de famille qui vit sous les bases du Principe (fondamentalistes), les situations sont souvent cocasses. J'ai fini par comprendre ce qui pouvait pousser des femmes à vivre ainsi. L'amour est infini et peut se partager. Ce qui est certain, c'est qu'elles sont toujours occupées et qu'elles ont toujours quelqu'un à qui se confier.C'est une communauté avec ses joies et ses peines, ses jalousies et ses amitiés mais c'est une famille rassurante.
C'est un roman drôle, original et émouvant et j'ai adoré passer autant de pages avec cette famille.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Udall, Brady] Le polygame solitaire

Message par Invité le Sam 21 Mai 2011 - 16:27

Je l'ai aperçu dans une librairie la dernière fois et j'ai été attirée. Ton avis me donne envie de le noter pour de bon Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Udall, Brady] Le polygame solitaire

Message par Michel le Mer 22 Fév 2012 - 14:13

J'ai commencé la lecture du roman Le polygame solitaire. Je suis dans l'expectative.
Je continue ou j'arrête ?
Il me plait, mais sa grosseur me gêne. J'ai peur de rater d'autres lectures pendant ce temps.
En même temps le thème de l'homme pris entre son devoir et ses envies me plaît.
On a tous vécu ce dilemme
Et puis je découvre la vie des mormons, je découvre aussi les difficultés d'une vie de communauté.
Tout ça est intéressant.
Je vais peut être l'abandonner pour y revenir.
avatar
Michel
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 63
Localisation : Franche comte
Emploi/loisirs : Cadre / lecture, musique et marche
Genre littéraire préféré : Romans en général, policier et SF
Date d'inscription : 09/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Udall, Brady] Le polygame solitaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum