Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rankin, Ian] L'étrangleur d'Edimbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "L'étrangleur d'Édimbourg"

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Rankin, Ian] L'étrangleur d'Edimbourg

Message par FrançoisG le Jeu 26 Mai 2011 - 23:17



Titre : L'étrangleur d'Edimbourg
Titre original : Knots and crosses
Auteur : Ian Rankin
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 286

Quatrième de couverture :

John Rebus parcourait la jungle de la ville, une jungle que les touristes ne voient jamais, trop occupés à mitrailler les temples dorés du passé. Édimbourg était une ville d'apparences ; le crime n'y était pas moins présent, tout juste plus difficile à repérer. Édimbourg était schizophrène, la ville de Jekyll et Hyde, bien entendu, mais aussi celle de Deacon Brodie, des manteaux de fourrure sans petite culotte, comme on disait à Glasgow. Mais c'était aussi une petite ville. Un avantage pour Rebus. Il traqua sa proie dans les bars à voyous, dans les lotissements où le chômage et l'héroïne tenaient lieu de blason, parce qu'il savait que quelqu'un d'aguerri saurait survivre dans cet anonymat. Jetant un coup d'œil à la ronde, il vit qu'il avait atterri au cœur du désespoir.

Mon avis :

J'ai remarqué ce livre par le biais des éditions originales.

Le titre original "knots and crosses" fait référence au jeu de morpion qui s'appelle "naughts and crosses", ce qui signifie littéralement ronds et croix. L'auteur joue sur l'homophonie entre "naught" et "knot" qui signifie "noeud". Les cordelettes avec un noeud jouent un rôle dans l'enquête.

Il s'agit de la première enquête de l'inspecteur Rebus, un détective d'une cinquantaine d'années, dur et quelque peu cynique qui vieillira au rythme des romans.

Rebus est aux prises avec une enquête délicate de tueur en série qui sévit dans la ville d'Edimbourg.

L'auteur parvient à nous brosser un portrait tout en nuances de ce flic traumatisé par son passé militaire.

Le lecteur est conduit sur un fausse piste du coupable qui prend peu à peu une consistance effrayante.

Et dans le dernier tiers du livre, on se rend compte que tout ce passé du personnage principal joue effectivement un rôle primordial dans la résolution de l'enquête mais pas du tout comme le lecteur l'avait imaginé.

Ça se lit très facilement. Au fur et à mesure de l'état d'avancement de l'enquête, la tension monte. Les derniers chapitres sont insoutenables.

C'était la première fois que je lisais cet auteur et je n'ai vraiment pas été déçu.

D'autant que la ville d'Edimbourg forme un autre personnage de la trâme, ce que j'ai beaucoup apprécié.

L'auteur informe constamment le lecteur des pensées des différents personnages et c'est très agréable.

Les personnages sont bien dépeints. Les descriptions extérieures et intérieures sont aussi excellentes.

Si je devais comparer ce livre à un autre, je dirais que la façon de présenter cette histoire m'a rappelé les "Dix petits nègres" d'Agatha Christie en plus dense, plus angoissant et moins répétitif. Belle comparaison s'il en est, vous ne trouvez pas ?

En conclusion, je recommande vraiment ce livre qui a été un véritable coup de coeur !

Ma note : 10/10.







avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rankin, Ian] L'étrangleur d'Edimbourg

Message par Sharon le Jeu 7 Juil 2011 - 21:42

Je suis en train de lire un autre livre de cet auteur (avec le même enquêteur) et là aussi, le passé du policier a une très grande importance dans l'enquête.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7363
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum