Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fargues, Nicolas] Tu verras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fargues, Nicolas] Tu verras

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Fargues, Nicolas] Tu verras

Message par jostein le Mer 8 Juin 2011 - 15:40


Titre : Tu verras
Auteur : Nicolas Fargues
Editeur : P.O.L.
Nombre de pages : 194
Date de parution : février 2011

Résumé :
Mon père me criait de remonter mon jean au-dessus de mes fesses, de cesser d'écouter des chansons vulgaires sur mon iPod, de rapprocher mes coudes à table et de ne pas faire la tête chaque fois qu'il voulait m'emmener au musée. Il ajoutait toujours : " Plus tard, tu comprendras que c'est pour ton bien que je te disais ça, tu verras. "
Mon avis :
J'ai lu de nombreuses critiques élogieuses sur ce livre et appréciant le style de Nicolas Fargues, je ne pouvais pas rater ce dernier roman.
Le thème de la perte d'un enfant ne peut évidemment que nous concerner et nous émouvoir en tant que parents; mais Nicolas Fargues reste très pudique sur ce deuil et garde un œil très ouvert sur les choses qui l'entourent. Le sujet principal est l'éducation difficile des adolescents, l'ingérence inévitable de tout
parent puis la culpabilité face à sa façon de vivre (divorce, nouvelles rencontres) et enfin celle face à cette perte cruelle.

En tant que parent, il est difficile de ne pas sortir ce fameux "Tu verras", ces leçons de morale parce que nous voulons le meilleur pour notre enfant. Mais il est si difficile de donner des leçons quand notre propre vie n'est pas un modèle. Un enfant ne put pas sortir indemne d'un divorce. Bien sûr, personne ne peut
donner de conseils sur l'éducation et malheureusement les parents reproduisent souvent ce qu'ils ont vécu dans leur propre relation parents-enfant.

Tous ces discours paraissent désormais futiles à Colin qui reste seul face à cette peine. Il sait qu'il a perdu sa plus grande réalisation.
" Cette impression que, quels que soient mes regrets et mes frustrations personnels, quels que soient mes rêves inaccomplis, c' était lui et personne d'autre qui donnait du sens et du goût à mes journées. Que je n'avais pas besoin d'aller chercher plus loin que lui pour me trouver moi-même que mon bonheur, comme on dit, c'était de le voir heureux."
Alors, on peut être un peu surpris par ce voyage en Afrique et la rencontre avec Monsieur Fofana, mais j'y vois la symbolique de chercher une autre raison à cette vie foutue en l'air, un moyen comme un autre de retrouver des forces pour continuer.
Beaucoup de choses restent en suspens dans cette histoire, comme les motifs de l'accident ou le devenir de Colin mais l'importance du livre est dans l'introspection, le chemin parcouru pour assimiler le pire.
Cette fois encore, j'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur qui précise les choses, qui détaille son environnement et qui avance progressivement dans la compréhension d'une situation. Il y a bien sûr beaucoup d'émotions mais aussi un réalisme assez cru et moderne.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fargues, Nicolas] Tu verras

Message par lolomito le Mer 13 Juil 2011 - 23:48

Waouh !  Je sors de ce roman, troublée...
Comment ne pas se retrouver dans ce livre quand on est parents d'ado ?
Perso, je m'y suis retrouvée mille fois, autant de fois que j'y ai aussi retrouvé mon fils de par la description de Clément. 
Un livre qui m'a fait remettre en question presque à chaque page tout comme le fait l'auteur concernant ses méthodes éducatives. 
Dur métier que celui de parents ...
On pense effectivement faire les choses " pour le bien de nos enfants" , mais sommes-nous toujours dans le juste ? 
Malheureusement pas toujours. 
Un livre bouleversant. 

lolomito
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 45
Localisation : france
Genre littéraire préféré : romans
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum