Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ....

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Cassiopée le Lun 13 Juin 2011 - 13:00


Titre : Havre des morts
Auteur : Patricia Cornwell
Nombre de pages: 512 pages
Editeur : Editions des deux terres (16 mars 2011)
Une enquête de Kay Scarpetta

Quatrième de couverture
:

À Dover, sur l unique base aérienne militaire US qui reçoit les soldats morts au combat, Kay Scarpetta se forme aux techniques révolutionnaires de l autopsie virtuelle. Elle est très vite mise à l épreuve : un jeune homme a été trouvé mort près de chez elle, à Cambridge. Crise cardiaque, selon les premières constatations. Mais comment expliquer qu il ait saigné après son arrivée à la morgue, sinon parce qu il était encore vivant ? Une radiographie en 3D révèle des blessures que Scarpetta n a jamais vues. Elle se trouve dès lors confrontée à un passé qu elle croyait enfoui et à un dilemme plus que complexe. Déterminée à conclure avant qu il ne soit trop tard, Dr. Scarpetta utilise les techniques de pointe apprises au Havre des morts pour confirmer ses suspicions.

Mon avis
:

Non geek s’abstenir ……

Si les mots : drone, flybot, neuroterrorisme, nanotechnologies, biologie synthétique et leurs proches ne vous parlent pas, je ne suis pas certaine que ce livre soit fait pour vous ….

« Quelle que soit l’invention la plus tirée par les cheveux que tu puisses imaginer, il y a probablement quelque part quelqu’un en train de la mettre en œuvre, et sans doute est-elle déjà dépassée. »

Effectivement, beaucoup de termes techniques, d’explications scientifiques dans ce nouvel opus de Patricia Cornwell. Il faut parfois s’accrocher pour suivre et montrer de l’intérêt pour tous ces progrès (progrès souhaités (souhaitables ?) ou pas …. Certains font très peur ….) pour avoir du plaisir à la lecture …

La dernière apparition, en tant que « rôle principal » (qui dit « je ») du personnage récurrent, Kay Scarpetta, médecin légiste, remonte à dix ans en arrière.
L’auteur s’est attachée à faire évoluer son héroïne et les relations qu’elle entretient avec les uns et les autres, Benton, son mari, Lucy, sa nièce et Marino pour nommer les plus présents …
La première partie du livre va être consacrée au retour (après plusieurs mois de formation) de Kay sur son lieu de travail et parmi les siens.
Comme tout un chacun, elle a changé avec le temps passé et les six mois loin de ses « bases » (surtout parmi des militaires donc en vase clos) ont sans doute laissé quelques traces. Il lui faut ré apprivoiser son quotidien, sa vie, retrouver ses habitudes. Elle s’aperçoit ainsi qu’un collègue s’est installé dans ses « meubles » (de bureau pas à la maison ;-) et qu’on lui cache pas mal de choses. Elle s’en rend compte et ne supporte pas ces cachotteries.

Dans cette première moitié de livre, les discussions sont lourdes de non-dits, de sens cachés, les phrases sont longues. Ceux qui sont, comme moi, attachée aux pas de Scarpetta depuis sa « création », s’y retrouveront, les autres, je n’en suis pas persuadée. En effet, dans ces pages, on va découvrir l’évolution de son caractère, et comme c’est une femme, et bien … vous connaissez l’adage « La femmes est compliquée mais l’homme difficile à satisfaire » ? Kay a donc des relations complexes avec les personnes qui l’entourent. Elle analyse, elle subodore, elle pressent ce qu’elle ne voit pas, ce qu’elle n’entend pas …. Et de ce fait l’action est lente, lente … Il se passe peu d’événements dans cette partie-là et il faudra attendre pour obtenir un éclairage sur certaines allusions troublantes. (phrases de son mari, menus faits ….)

Puis arrive la seconde partie où, tenace, pugnace, entêtée comme seules les femmes savent l’être, elle va entrevoir puis savoir ce qu’on lui cache depuis son retour.
Il y aura, de fait, plus d’actions, de mouvements; de réflexions liées à l’enquête elle-même.
Son passé va ressurgir, avec tout ce qu’elle a soigneusement caché mais qu’elle porte en elle.
« Monsieur mon passé, Voulez-vous passer ? J'ai comme une envie. D'oublier ma vie. » Léo Ferré
Ce passé,  « lourd de casseroles », qu’elle traîne, dont elle n’a pas parlé à son mari, dont elle voudrait tant se libérer … « Mais ressasser, tenter d’élaborer plus avant est inutile et complaisant, improductif et paralysant. Si mes sentiments prennent le dessus, je ne suis d’aucune utilité à personne. »
L’enquête avancera, les faits s’emboîteront comme dans un puzzle et nous comprendront quelques incidents des premières pages (qu’il aura fallu garder en mémoire).

J’ai été littéralement « scotchée » par certaines références scientifiques évoquées par l’auteur. Ayant acheté le dernier magazine « Géo », j’y ai lu un long reportage sur les drones et robots de l’armée française qui m’a fascinée. Cet article a parfaitement complété la lecture de « Havre des morts » où certains objets tout aussi sophistiqués sont exposés. J’en conclus que Patricia Cornwell se documente sérieusement lorsqu’elle écrit.
Par contre, cela signifie qu’elle prend le risque de perdre des lecteurs qui penseront que ces démonstrations scientifiques desservent l’intrigue. Qui plus est, s’ils n’ont pas le souhait de voir autant décortiqué les rapports entre les protagonistes, ils diront « qu’il ne se passe rien. ».

En conclusion, une lecture faite pour ceux et celles qui apprécient Scarpetta !


Dernière édition par Cassiopée le Sam 27 Oct 2012 - 19:02, édité 1 fois
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8988
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Sharon le Lun 13 Juin 2011 - 13:51

Merci pour cet avis Cassiopée.
Je n'ai jamais lu un seul livre de cette auteur, je pense donc que je commencerai plutôt par un autre ouvrage.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7357
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 14:15

J'ai lu seulement deux de ses livres et j'avais préféré l'enquête avec Scarpetta. Le côté "geek" pourrait faire peur mais je me souviens d'un de ses livres où cela parlait beaucoup d'informatique. Je ne comprenais pas tout, pourtant cela n'a pas dérangé ma lecture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Kahlan le Sam 9 Juil 2011 - 20:10

Je viens de finir Havre des morts et suis assez déçue.. Je crois avoir lu tout ce qu'a écrit Patricia Cornwell (même "Jack l'Eventreur", imbuvable, c'est dire) et les derniers thrillers qui sont parus m'ont déçus, parce qu'on y trouve trop de réflexions personnelles à propos des relations qu'entretient l'héroïne, Kay Scarpetta, avec les uns ou les autres, pas assez d'action... Je ne sais pas si c'est un effet de style, mais dans la seconde partie du livre, j'ai vraiment eu l'impression qu'il manquait un bout de chapitre :
Spoiler:
nous "suivons" Scarpetta et Benton dans une voiture, ils se rendent sur un lieu mystérieux et discutent de ce qu'ils se cachent ou non, puis tout à coup, on est sur une scène de crime, la maison du fameux Jack, et on se rend compte que Scarpetta sait où elle met les pieds, mais pas nous ! Je trouve ce genre de procédé très énervant, et limite j'ai eu envie de refermer le livre.

De plus en plus, dans les livres de P. Cornwell, et dans d'autres, on est confronté à des façons de penser des personnages qui ne sont pas réalistes : Scarpetta s'énerve après Benton, on sait pas trop pourquoi, puis elle pense qu'il a réintégré le FBI sans lui dire, donc OK, on comprend mieux, mais à aucun moment elle ne met ça sur le tapis, à aucun moment elle ne le lui demande clairement... c'est pas naturel, pas réaliste... bref, je trouve qu'au niveau de l'écriture, Cornwell a fait beaucoup mieux dans ses débuts et se repose vraiment sur sa renommée !! Autrement dit, un conseil pour ceux qui ne l'ont pas lus, ruez-vous sur les premières enquêtes de Kay Scarpetta, plutôt que sur les dernières !!
avatar
Kahlan
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 48
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Lire Lire Lire et accessoirement prof-doc...
Genre littéraire préféré : Héroic-fantasy, science fiction, polar...
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par savannah le Ven 12 Aoû 2011 - 22:40

Premier livre (pour ma part) de Patricia Cornwell que j'ai terminé la semaine dernière.

Pour commencer, il se lit plutot bien, pas mal de flash-black, je pense qu'il n'y a pas besoin de lire les autres enquêtes du Dr Scarpetta pour lire celui-ci. Le livre a un peu de mal à démarrer certes, mais l'enquête est prenante, une veritable énigme. Le langage médicale est parfaitement compréhensible, et elle es très douée pour les descriptions et fonctions des technologies dont elle parle.

On se croirait dans un véritable épisode des Experts !

Cependant, je trouve le personnage de Scarpetta assez lisse, limite ennuyeuse comparée aux autres personnages... Le final de ce livre retombe comme un soufflé, je trouve ça dommage car c'était très prometteur durant une bonne partie de ma lecture

Néanmoins je l'ai apprécié, je le trouve dans sa globalité très innovant dans la forme Smile
avatar
savannah
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 29
Localisation : Amiens
Genre littéraire préféré : C'est comme la nourriture, je suis pas très difficile !
Date d'inscription : 07/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Toutatys le Lun 18 Juin 2012 - 14:57

Je suis tout à fait d'accord avec Kahlan... j'ai eu beaucoup de mal à terminer ce nouvel opus silent
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

compliqué

Message par lolotte46 le Jeu 16 Mai 2013 - 11:47

bonjour,
je viens à l'instant de terminer le livre "havre des morts" et j'ai beaucoup eu de mal à le terminer. A plusieurs reprises j'ai failli abandonner!!! et pourtant ce n'est pas mon premier livre de cette auteur, mais là, je l'ai trouvé trés compliqué...
trop de termes techniques et puis des choses abordées à un certain moment dans le livre et puis plus rien et puis ça réapparait à la fin...bref, je me suis perdue à plusieurs reprises!
mais bon, il ne faut pas ce fier à un livre... Wink
par contre je ne le recommanderai pas pour une première lecture de cet auteur.
avatar
lolotte46
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 37
Localisation : 46
Genre littéraire préféré : roman, thriller, policier
Date d'inscription : 15/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Kay Scarpetta - Tome 18: Havre des morts

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum