Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

[Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par lalyre le Ven 17 Juin 2011 - 20:03

[Erdrich, Louise]
Ce qui a dévoré nos coeurs
Livre de poche 2010
343 pages

4ème de couverture
Chargée de procéder à l’inventaire d’une demeure du New Hampshire, Faye Travers remarque parmi une étonnante collection d’objets indiens du xixe siècle un tambour rituel très singulier. Émue et troublée par cet instrument, elle se prend à l’imaginer doté d’un étrange pouvoir : celui de battre au rythme de la douleur des êtres, comme en écho à la violente passion amoureuse dont il semble perpétuer le souvenir... Avec Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse et La Chorale des maîtres bouchers, Louise Erdrich a imposé son regard insolite et son univers poétique parmi les plus riches talents de la littérature américaine. Une oeuvre qui ne cesse de se renouveler et de surprendre.
Mon avis
[size=16]Que dire de ce livre que je n’ai pas aimé, ce tambour qui justement tient le roman avec force, car il raconte l’histoire et les souffrances d’une famille dont on découvre les origines. C’est un roman étrange ou l’auteur nous promène dans des époques différentes, de page en page, j’ai trouvé ce roman assez décousu, je n’ai pas aimé le sacrifice de l’enfant, c’est une histoire effrayante entre la fantaisie et la poésie, je n’ai pas toujours compris le sens de cette histoire, ou se mêlent rites, sortilèges et légendes indiennes, peines et deuil. J’ai peiné pour le terminer et je suis déçue car j’avais beaucoup aimé” La chorale des maîtres bouchers “ Il est certain que ce qu’à voulu dire l’auteure ne m’a pas paru évident, elle saute d’un sujet à l’autre sans aucun lien les rattachant, je pense n’avoir pas tout compris et c’est sans doute pour cela que cet avis est assez négatif......2/5
Spoiler:
Viiii Cassiopée, me suis trompée


Dernière édition par lalyre le Ven 17 Juin 2011 - 21:09, édité 1 fois (Raison : note changée)
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par Cassiopée le Ven 17 Juin 2011 - 21:05

Bonsoir Lalyre
Tu dis que tu n'as pas aimé et que ton avis est négatif et tu mets 3,5 sur 5?
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8814
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par Invité le Ven 17 Juin 2011 - 21:36

Dommage que ton avis soit si négatif, le titre me paraissait sympathique Smile. Mais je te fais confiance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par lalyre le Sam 18 Juin 2011 - 11:09

Voyager-en-lecture a écrit:Dommage que ton avis soit si négatif, le titre me paraissait sympathique Smile. Mais je te fais confiance.
S itu as l'occasion de le lire, ce serait bien, car j'aurais un autre avis, il est vrai qu'il est rare que je sois négative lors de mes avis flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par Le motard le Lun 18 Juil 2011 - 12:09

C'est effectivement un livre un peu décousu, avec 3 histoires qui s'entremêlent reliées entre elles par le tambour. J'ai beaucoup aimé la partie avec la mère et la fille, c'est subtil, émouvant, très fort à certains moments. Les deux autres histoires m'ont moins touché, il y a une certaine distance de l'auteure par rapport aux personnages du coup le lecteur est plus spectateur, moins impliqué. Enfin le lien entre les histoires est quand même ténu, le tambour ne suffit pas à créer cette relation. Ce roman donne l'impression d'être la somme de trois nouvelles d'où cette impression. Au final j'ai quand même pris du plaisir à cette lecture, ce n'est pas le meilleur de L Erdrich mais il y a quelque chose de fort et de prenant, ce qui est déjà un motif suffisant pour le lire.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par lalyre le Lun 18 Juil 2011 - 15:50

Le motard a écrit:C'est effectivement un livre un peu décousu, avec 3 histoires qui s'entremêlent reliées entre elles par le tambour. J'ai beaucoup aimé la partie avec la mère et la fille, c'est subtil, émouvant, très fort à certains moments. Les deux autres histoires m'ont moins touché, il y a une certaine distance de l'auteure par rapport aux personnages du coup le lecteur est plus spectateur, moins impliqué. Enfin le lien entre les histoires est quand même ténu, le tambour ne suffit pas à créer cette relation. Ce roman donne l'impression d'être la somme de trois nouvelles d'où cette impression. Au final j'ai quand même pris du plaisir à cette lecture, ce n'est pas le meilleur de L Erdrich mais il y a quelque chose de fort et de prenant, ce qui est déjà un motif suffisant pour le lire.

Merci pour ton avis Motard, comme je ne suis pas fan de nouvelles c'est sans doute cette impression des fractions de l'histoire qui m'ont déplue:flower:
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Erdrich, Louise] Ce qui a dévoré nos coeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum