Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Penny, Louise] Nature morte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
83% 83% 
[ 5 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Penny, Louise] Nature morte

Message par PONT Nicole le Dim 19 Juin 2011 - 16:45

LOUISE PENNY
Nature morte




308 pages

Résumé du livre

Le matin de Thanksgiving, on découvre dans le paisible petit village québecois de Three Pines le cadavre d'une vieille dame aimée de tous. L'inspecteur Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est chargé de l'enquête. Ce meurtre est déroutant. Qui voudrait voir morte une vieille dame aussi gentille? Le mystère s'épaissit à mesure que l'on met au jour des oeuvres d'art que la victime a longtemps gardées secrètes. Rustiques, primitives et troublantes, ces peintures touchent différemment tous ceux qui les voient... Le premier roman d'une série qui a reçu les récompenses les plus prestigieuses.

[b]

mon avis :

J'ai trouvé ce livre très interesssant. J'ai été "happé" par le récit et j'avais l'impression de me retrouver au coeur du village.
A lire absolument.


Dernière édition par Ironman le Mer 22 Juin 2011 - 23:57, édité 2 fois (Raison : Correction titre et sondage)

PONT Nicole
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 52
Localisation : Landunvez
Genre littéraire préféré : policier
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par missnof-ice le Dim 3 Juil 2011 - 21:00

L'histoire se déroule dans un village du Canada (un village qu'on ne trouve pas sur les cartes est-il dit) une femme est retrouvée morte dans les bois, mais comment est elle morte ? il semblerait que se soit une flèche, que s'est il donc passé ? accident ou meurte ? et qui en est l'auteur ?
Plusieurs personnes pourraient avoir fait le coup alors qui est-ce ?
Et pourquoi donc la victime ne laissait-elle jamais entrer personne chez elle hormis dans l'entrée et la cuisine ? pourquoi pas dans son salon ? Que cache donc son tableau ?

j'ai apprécié cette lecture, et j'aurais voulu voir le tableau peint par Jane ainsi que l'intérieur de sa maison.
Effectivement durant ma lecture j'avais l'impression de me trouver au coeur du village.
avatar
missnof-ice
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 29
Localisation : quimper
Genre littéraire préféré : un peu de tout, avec une préférence pour les thrillers.
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par yaki le Jeu 17 Nov 2011 - 18:27

Jane Neal, ancienne institutrice de Three Pines, petit village québécois est retrouvée morte dans les bois. L’inspecteur Gamache, accompagné de son équipe est chargé de mener l’enquête. S’agit-il d’un accident de chasse ? d’un meurtre ? et s’il s’agit d’un meurtre qui peut bien être coupable parmi ses amis qui, semble-t-il l’adorait ? L’inspecteur va devoir démêler les motivations de chacun.

Une intrigue classique mais bien construite pour ce premier roman. Il s’agit d’un bon roman d’enquête qui joue surtout sur les ambiances et la psychologie des personnages, un peu à la Agatha Christie. Un bon moment de détente…
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par Elo le Mer 24 Juin 2015 - 14:41

Mon avis :

Mlle Neal, personne charmante, observatrice et secrète, est retrouvée morte dans un bois non loin de sa maison au cœur du village de Three Pines, à quelques jours de Thanksgiving. L'inspecteur-chef Armand Gamache et son équipe de l'escouade des homicides sont dépêchés sur place. S'agit-il d'un homicide ou d'une balle perdue ?
Le roman joue, surtout, sur la psychologie des personnages. Parfois, j'avais la sensation d'être en pleine partie de Cluedo ! J'ai aimé voyagé au Québec, j'ai aimé la construction des personnages et la façon dont l'auteur est capable de leur donner consistance. Mais j'ai trouvé le roman assez lent, je me suis un peu ennuyée au milieu de cette enquête attendue. Ce qui m'a surprise car j'avais décidé d'essayer le style "policier" pour éviter l'ennui et avoir un certain rythme de lecture Razz
En dehors de ceci, je pense peut-être continuer les romans de Louise Penny parce que, justement, ses personnages sont très bien construits.

_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king


avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 28
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par alexielle63 le Ven 26 Juin 2015 - 14:59

Le style "policier est souvent plus lent, plus centré sur les personnages dans leur enquête mais aussi dans leur vie de tous les jours. Si tu veux quelque chose de plus punchy, plus d'action et de rythme, il vaut mieux se pencher du côté des thrillers (mais attention aux couv mensongères : l'appellation est souvent erronée chez les éditeurs mad )
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par lalyre le Jeu 26 Nov 2015 - 15:56

Dans ce roman noir on découvre la vie des habitants d’un petit village perdu au milieu de la nature avec son froid polaire, ils sont de générations différentes mais peu importe puisque tout le monde se connait et les potins vont bon train, ce qui va permettre au lecteur, d’entrer dans chaque foyer de la communauté. Cependant comme il est écrit en quatrième de couverture, c’est la mort de Jane qui va chambouler leur vie paisible. Mais l’inspecteur Gamache n’a pas dit son dernier mot à moins que ce soit la jeune policière engagée à ses côtés qu’il ne supporte pas. L’enquête progresse lentement et il faut dire que Louise Penny avec une belle plume a réussi à maintenir le suspense jusqu’à la fin. Un roman noir pas ordinaire que j’ai apprécié….

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5710
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par Zia le Dim 6 Déc 2015 - 13:20

Tout est calme dans le petit village de Three-Pines au sud-est de Montréal. Les habitants s'apprêtent à fêter Thanksgiving quand le corps de Jane Neal, enseignante à la retraite, est découvert dans la forêt. Tout le monde appréciait Jane, qui était la gentillesse même.
Alors pourquoi est-elle morte ? Est-ce un accident de chasse ?
L'inspecteur-chef Gamache, de la Sureté du Québec, est envoyé sur les lieux.


***

Voici un roman policier "à l'ancienne" comme on les aime : un petit village bucolique avec les belles couleurs de l'été indien, des personnages qui se connaissent bien et cachent leurs petits secrets, un inspecteur quinquagénaire perspicace qui observe et analyse tranquillement... On retrouve l'ambiance des romans d'Agatha Christie ou de Patricia Wentworth.

C'est une lecture agréable, sans prétention, pour faire un petit voyage au Québec et se détendre. L'enquête développe plusieurs pistes qui permettent de mettre au jour les relations complexes entre les personnages. L'arme du crime, un arc de chasse ancien, est intéressante. La présence d'artistes peintres et le tableau au centre de l'intrigue donne une touche originale supplémentaire, qui m'a rappelé Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde.

Tout ceci forme un sympathique récit, dont j'ai apprécié la lecture.  

La vie est un choix. Du matin au soir, tous les jours. A qui l'on parle, où l'on s'assoit, ce que l'on dit, comment on le dit. Notre vie est définie par nos choix. C'est aussi simple et aussi complexe que cela. Et aussi fort. Alors, quand j'observe, c'est ce que je cherche à observer. Les choix des gens.

- Vous avez décrit un type de personnalité : les gens qui mènent ce que vous appelez une vie "immobile". Vous rappelez-vous ?
- Oui. Ceux qui n'arrivent pas à grandir et à évoluer, qui restent figés. Ceux qui s'améliorent rarement.
- Oui, c'est cela, dit Gamache. Ils attendent que la vie leur arrive. Ils attendent que quelqu'un les sauve. Ou les guérisse. Ils ne font rien pour eux-mêmes.

Les maisons, Gamache le savait, sont des autoportraits. Chacun des choix d'une personne - couleurs, meubles, images -, chaque touche révèle l'individu. Si Dieu, ou le diable, est dans les détails, l'humain l'est aussi. Est-ce sale, désordonné, d'une propreté maniaque ? Les décorations ont-elles été choisies pour impressionner ou est-ce un fatras d'histoire personnelle ? L'espace est-il encombré ou dégagé ? Chaque fois qu'il entrait dans une maison pour une enquête, un frisson le parcourait. Il avait hâte d'entrer chez Jane Neal.

On croyait presque invariablement que les bons ne devaient pas connaitre une mauvaise fin, qu'on ne tuait que ceux qui le méritaient. On avait ce sentiment subtil et secret que la victime d'un meurtre l'avait cherché, d'une façon ou d'une autre. D'où le choc devant le meurtre d'un individu connu pour sa gentillesse et sa bonté. On croyait alors à une erreur.

A la campagne, la mort vient sans invitation, en plein jour. Elle prend des pêcheurs dans leurs chaloupes. Elle saisit des enfants par les chevilles tandis qu'ils nagent. En hiver, elle les appelle sur une pente trop abrupte pour leurs jambes balbutiantes et croise les extrémités de leurs skis. [...] La mort guette dans les bois avec un arc et une flèche, à l'aube et au crépuscule. En plein jour, elle fait sortir des voitures de la route, et les pneus glissent furieusement sur la glace, la neige ou les feuilles d'automne aux couleurs vives.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Penny, Louise] Nature morte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum