Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Maupin, Armistead] Chroniques de San Francisco - Tome 6: Bye-bye Barbary Lane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bye-bye Barbary Lane - Armistead Maupin?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Maupin, Armistead] Chroniques de San Francisco - Tome 6: Bye-bye Barbary Lane

Message par Invité le Mer 22 Juin 2011 - 12:21



Bye-bye Barbery Lane
Armistead Maupin
Editions 10/18
347 pages

Quatrième de couverture:

“L’auteur américain Armistead Maupin a réussi la prouesse de se retrouver dans tous les sacs à main, sur toutes les tables de nuit. Avec ses Chroniques de San Francisco – les aventures de la petite communauté du 28 Barbary Lane -, l’écrivain a eu la fine idée d’inventer la première sitcom littéraire, avec ses gays, ses hétéros, ses bisexuels. Le portrait d’une société excentrique. Une analyse jamais caricaturale, toujours pertinente dans nos modes de vie modernes. »


Mes impressions :

Que dire sur ce sixième tome et presque dernier ? Bien sûr, deux épisodes suivent ceux-là mais bien des années après. Plus la même chose, plus le même moment, je pense.
Ici, nous sommes à l’aube des années 90. Les personnages ont évolué mais ils sont encore ceux que l’on a connus dans le premier épisode. Ils ont juste vieilli.
Les amours se font et se défont, les ambitions sont plus ou moins fortes. Et même si le temps et la distance en éloignent certains, il restera toujours un lien indestructible entre les habitants du 28, Barbary Lane. Cet endroit a fait d’eux ce qu’ils sont. Cet endroit leur a permis des rencontres de toute une vie.
Alors c’est avec le sourire que je referme de sixième tome, avec l’intention de lire les deux suivants. Rien que pour savoir ce que sont devenus ces personnages que l’on a aimés, détestés pendant tout ce temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum