Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perier, Jean Claude] Le Goût du Cambodge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Perier, Jean Claude] Le Goût du Cambodge

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Perier, Jean Claude] Le Goût du Cambodge

Message par LOUBHI 49 le Mar 5 Juil 2011 - 18:38



Présentation :

Le Cambodge constitue une sorte de miracle, toujours vivant après des siècles d'invasions étrangères et de colonisation, ressuscité après avoir subi sous les Khmers rouges l'un des plus effrayants génocides de l'Histoire : deux millions de morts en moins de quatre ans... A l'image d'Angkor Vat, antique capitale si souvent pillée mais retrouvée par les archéologues français au XIXe siècle, le Cambodge tente aujourd'hui de se reconstruire. A l'image du Mékong, qui l'irrigue et le fertilise, l'histoire du Cambodge n'est pas un long fleuve tranquille. Et il faut rencontrer les Cambodgiens, un peuple dynamique qui doit s'inventer un avenir pacifique. Des fondements de la civilisation khmère à nos jours, des premiers temples hindous à celui de Preah Vihear, sur fond de notes parfumées d'un délicieux boeuf au gingembre, périple sur les traces de Henri Mouhot, Pierre Loti, Paul Claudel, Gérard Manset, Louis Delaporte, André Malraux, François Bizot, Gérard de Villiers, Loïc Barrière, Norodom Sihanouk, Sam Rainsy, Rithy Panh et bien d'autres...

Avis et Commentaires :

Chaque opuscule de cette collection réussit le pari de donner l'envie de s'évader par de nouvelles lectures, voir de prendre le premier avion pour se rendre dans le pays évoqué. "Le Goût du Cambodge" n'échappe pas à cette règle.

Sous la direction d'une personnalité très proche du sujet, Jean Claude Perier ,ici, est l'auteur entre autres du Roman Vrai de l'Indochine, le lecteur retrouve une sélection de textes comme d'extraits de textes d'archéologues, d'historiens, de voyageurs voir d'acteur de l'histoire du Cambodge, permettant d'appréhender les fondements de la civilsation cambodgienne (essentiellement Khmer) sur une première partie, une seconde est consacrée à un des monuments phare de ce pays ; Angkhor Vat, une troisième regroupe des pages sur le pays, le Mékong, les villes et les rois, l'avant dernière regroupe des textes et témoignages chocs sur la période la plus sombre de cette région du globe ; les Khmers Rouges et enfin en dernière partie pour plus de douceur l'importance paradoxale ? des femmes de ce pays.

Dans le détail des noms célébres écrivains/voyageurs/chanteur (Pierre Loti, André Malraux, Paul Claudel, Gérard Manset, François Bizot, Gérard de Villiers, Michel Tauriac, Norodom Sihanouk) voisinent avec des archéologues (Henr Mouhot), épigraphiste (Georges Coedes), cartographe (Louis Delaporte), missionnaire (Ch Emile Bouillevaux) mais aussi des découvreurs (FX Brau de Saint Pol Lias), chacun apporte sa griffe, son ressenti et sa curiosité à l'apprentissage du lecteur sur ce pays.

Les Fondements d'une civilisation ; première partie de ce recueil ; nous retrouvons ici textes fondateurs (Gloire de Rama) le chef d'oeuvre de la littérature khmer (mixte bouddhiste et proximité Ramayana Indonésienne) , les passerelles entre la culture indienne et la culture khmer (nombreuses inscriptions sanskrite dans la préhistoire attestant d'une certaine base hindouiste présente avec des traits communs avec la culture pré-aryenne. Autre témoignage avec la prééminence de textes sanscrits et khmer et leur retransciption sur un des bas reliefs du temple de Baksei Chamkrong retraçant toute la chronologie du pays. En conclusion et toujours dans une grande vulgarisation des récits repris, c'est l'évolution réelle entre la pyramide hindoue et le temple khmer.

Angkhor, la Cité des Rois et des Dieux ; seconde partie de ce recueil est incontestablement la partie la plus étoffée et la plus passionnante de ce livre. Variété des textes entre les premiers explorateurs de ce site comme le missionnaire Bouillevaux (première description de cette cité dans la littérature européenne) se voulant à la fois clair et précis et constatant combien le Cambodge a été autrefois riche, civilisé et prospère. Le certificat architectural d'un site exceptionnel est apporté per l'archéologue Mouhot, à la fois enthousiate et attristé par les ravages de la barbarie de cette cité et l'abandon du site, Pierre Loti, sur le site, lui sera impressionné par la taille des chauve souris, ici en maîtresses absolues. Ce sont enfin Claudel, en fervent catholique, effrayé par cette culture paienne millénaire, Gérard Manset, dans sa description de quelques mets locaux qui titillent l'esprit voyageur des lecteurs.

Le Pays, le Fleuve, les Villes, les Rois et les Pierres ; c'est ici l'explosion littéraire dans la foultitude et la grande variété avec les difficultés climatiques rencontrées par les premiers explorateurs bloqué à Siem Reap par des pluies diluviennes puis par deux fléaux animaliers (sangsues et moustiques) de ce pays, la magie de la forêt cambodgienne à la nuit tombée, la légende de la création de la capitale Pnhom Penh, la majesté du Mékong et une première ébauche des dégâts immenses produits par l'épisode sanglant des Khmers Rouges sur les villes et les vestiges archéologiques. En passant quelques anecdotes désuetes de la visite au roi du Cambodge, comme celle de la visite et des échanges avec le Président de la République Française à l'époque du protectorat, le tout confronté et opposé à la description du petit peuple pauvre khmer comme la description d'échafourrées militaires entre nos deux pays. Enfin en clotûre de ce cette partie un texte montrant toute l'importance de l'Ecole Française d'Extrême Orient dans la résurrection du site d'Angkhor comme l'évocation par un extrait dans son livre "La Voie Royale" de son propre forfait : le vol de statuettes et de bas relief sur ce même site par l'écrivain français de renom (futut ministre de la culture !!!) André Malraux.

Parler de ce somptueux pays serait impossible sans connaître toute la partie la plus horrible de son histoire (on en découvre les tenants, les aboutissants, les rôles désatreux des USA, de la France, de la Chine et du Vietnam comme un relatif inintérêt de la communauté internationale jusqu'à peu) la période génocidaire et dictatorial de Pol Pot et de ses lieutenants ou acteurs (terrible Douch dont le procès pour crime contre l'humanité vient de s'ouvrir), pour certain toujours en poste gouvernemental. C'est l'objet de la quatrième partie "Dans les Temps Barbares". Ce sont alors des victimes comme François Bizot, des témoins de l'horreur avec la visite du plus terrible lieu de torture (le trop fameux S-21) avec David Chandler ou des acteurs politiques actuels comme Sam Rainsy qui apportent les éléments les plus terribles de ce génocide qui coûta au Cambodge le quart de sa population en 4 années. La paix revenue difficilement, rien n'est définitif, surgissent ça et là des haines millénnaires (Thaïlande avec le peuple Siam contre le Cambodge et ses khmers) qui entretiennent les craintes de nouveaux conflits dans les années à venir.

Enfin, parler du Cambodge sans évoquer la cuisine et ses spécialités mais aussi les danses et spectacles spécifiques (notamment les Ballets Royaux) serait dommage, d'ou la conclusion autour de l'importance de la femme dans la culture khmer "Au Royaume des Femmes"

Objectif atteint et largement par ce livre qui ne peut que vous inciter à vous évader très vite dans la lecture de nouveaux livres sur la culture et les beautés du Cambodge à défaut de boucler sa valise dans l'heure pour se retrouver entre Angkhor, Siem Reap et Phnom Phen à la recherche de ce peuple et de nos prédecesseurs.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2209
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum