Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches

Aller en bas

[Dostoïevski,Fedor] Les nuits blanches

[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap0%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap50%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap50%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap0%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap0%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_lcap0%[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Empty [Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches

Message par lalyre le Dim 17 Juil 2011 - 14:47

[Dostoïevski, Fedor]
Les nuits blanches
Babel 1992
102 pages
4ème de couverture
Les Nuits blanches, c'est d'abord un vrai roman d'amour.
Un jeune homme solitaire et romanesque rencontre, une nuit, dans Pétersbourg désert, une jeune fille éplorée. Désespérée par un chagrin d'amour, Nastenka se laisse aller au fantasme du jeune homme, amoureux depuis le premier instant, le berce - et se berce - dans l'illusion, jusqu'à ce que... le fiancé revienne et qu'elle se jette dans ses bras. Dès lors, comme le note Michel del Castillo dans sa lecture, tout est soudain " marqué au sceau de l'inauthenticité.
" La nouvelle traduction d'André Markowicz, qui dans Babel retraduit l'intégrale de Dostoïevski, tire de ce roman un parti stylistique étonnant. Discordante, ironique, la voix que l'on entend ici est bien celle du grand écrivain russe, qui n'a cessé sa vie durant de se battre, au nom de la vérité, contre l'élégance trompeuse, celle des mots et celle des sentiments.

[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Dostoi10
Résumé et avis

Un petit livre ou le narrateur nous raconte quatre nuits vécues à Saint-Petersbourg, quatre de ces “ Nuits Blanches “ ou le soleil disparaît au milieu de la nuit, pour réapparaître très vite.....La première nuit, le narrateur erre solitaire, perdu dans ses pensées, il rencontre une jeune fille triste, trop timide pour lui parler, il n’ose l’aborder....Deuxième nuit, il la revoit et finit par lui adresser la parole et de nuit en nuit ils finiront par se confier l’un à l’autre. Voicique le narrateur tombe follement amoureux d’elle, mais elle attend son fiancé absent depuis un an, mais la dernière nuit, le fiancé n’est pas au rendez-vous au grand désespoir de la demoiselle, le narrateur va t-il voir son espoir se réaliser ? Une histoire d’amour, des thèmes tels que la solitude, l’espoir, la mélancolie, j’ai trouvé ce petit roman très sombre et triste, des dialogues assez lents....Par contre j’ai aimé le texte de Michel del Castillo qui m’a fait mieux connaître l’homme qu’était Dostoïevski et me donne envie de lire la biographie de cet écrivain.....4/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7269
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches Empty Re: [Dostoïevski, Fédor] Les nuits blanches

Message par Invité le Lun 30 Jan 2012 - 1:48

<<Aujourd'hui la journée a été triste, pluvieuse, sans éclaircie, comme ma future vieillesse>>
- (Les nuits blanches) -
- Dostoïevski -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum