Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Stross, Charles] Palimpseste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez-vous de Palimpeste ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 2 ]
60% 60% 
[ 6 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 10

[Stross, Charles] Palimpseste

Message par Pistou 117 le Jeu 21 Juil 2011 - 20:02

Editeur J'ai Lu
Nombre de pages : 160

Date de parution 01/06/2011
Collection J'ai Lu Nouveaux Millenaires

ISBN 2290035726






4ème de couverture :


Drame écologique, guerre nucléaire, catastrophe naturelle... À plus ou moins long terme, toute civilisation est vouée à disparaître. Cela s'est d'ailleurs produit des millions de fois depuis la formation de notre planète.
Pour préserver l'humanité de ces inévitables apocalypses, des agents venus d'un lointain futur voyagent tout au long de l'histoire de la Terre : à chaque fin du monde, ils sauvent ce qui peut l'être, et permettent ainsi à notre espèce de renaître de ses cendres. Mais toute intervention sur l'histoire a des conséquences, parfois tragiques...
Pierce est l'un de ces agents, un patrouilleur du temps promis à une brillante carrière. Pourtant, sa vie bascule le jour où sa famille et l'époque qui l'abritait sont « effacées » par une nouvelle version de l'histoire, tel un palimpseste. Son seul espoir réside à la fin des temps, où sont archivés tous les pans disparus de l'histoire.
Dans l'infini des possibles, retrouvera-t-il celle qu'il aime ?



Mon avis :

Il y a beaucoup de choses, dans ce livre, d’un côté, trop ; et de l’autre, pas assez.

La Stase, organisation surpuissante et omniprésente gère l’histoire de l’humanité. Peut-être faut il dire des humanités ? Parce que son activité la plus fréquente dans cet ouvrage est de s’éteindre. « L’humanité s’est éteinte, comme d’habitude ». Bon, soit.
Le but que s’est donné la Stase est de veiller à ce que l’humanité éteinte revoie le jour, cela s’appelle un ensemencement.
Et c’est bien compliqué, les Histoires (avec un grand H) se chevauchent et se multiplient, sont effacées (par quel moyen, mystère), réécrites et refaites, à priori pour le bien de l’humanité, mais peut-être pas vraiment finalement…
Les descriptions techniques, physiques et spatiales de l’évolution de l’Univers sont très nombreuses, beaucoup trop pointues pour moi, et pour, je pense la majorité des lecteurs.
L’auteur s’adresserait-il à une élite ? Dans ce cas, je n’en fais pas partie…

Le but que poursuit la Stase pour le bien (peut-être) de l’Humanité est de préserver son berceau, la Terre, de sa propre fin, afin de toujours pouvoir y effectuer ces fameux ensemencements. Comment ? Mystère. La Super-Stase remodèle l’Univers à son gré ; mais là, au niveau technique, zéro, aucune info. Donc, on déplace la Terre et le Système Solaire en prenant un petit bout de planète ici, en en poussant une autre là, en réchauffant ou refroidissant une étoile (je schématise parce que j’ai vraiment eu du mal à suivre). Par quel moyen ? Vaisseau spatial ? Robots ? Autre ? Il semblerait que non, mais je n’en suis pas sûre. Re-mystère.

Dommage, parce que cette idée est excellente. Du jamais vu pour moi. Afin de préserver l’Humanité de la disparition de la Terre et du Système Solaire, on les déplace tous d’une galaxie à l’autre. Ca, c’est très fort. Bien vu.

Côté personnages, on n’a pas le temps de faire vraiment leur connaissance, surtout que chaque personnage est présent plusieurs fois (et oui, il peut venir de plein d’Histoires possibles et différentes). On peut même faire une armée avec un seul gars… pas mal... Cela ajoute à la complexité, d’une part ; de l’autre, c’est dommage, parce que du côté personnalité, motivations… c’est très léger.

Quant aux sentiments, j’en ai éprouvé tout de même un : une grosse nostalgie à la vue d’un peuple, de la Terre, du système solaire, détruits ; même si je sais que la Super-Stase va tout reconstruire. Certains passages sont très forts.

Voilà, voilà, un peu mitigé… certains thèmes sont très forts, mais l’ensemble reste un peu fouillis dans mon esprit, et vraiment trop technique, avec trop de questions en suspens, et pas assez d’importance accordée aux personnages, à leurs sentiments.

Je vote donc : moyennement aimé.


merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci


Dernière édition par Pistou 117 le Ven 19 Aoû 2011 - 20:32, édité 1 fois (Raison : oups, j'ai oublié le principal : merci, merci Partage Lecture et J'ai Lu)
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2652
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Pinky le Sam 23 Juil 2011 - 19:36

Mon ressenti

Que dire de ce livre, que j’ai découvert grâce au forum. Un livre qui au démarrage n’est pas simple. Je ne sais pas où l’auteur m’entraîne, et c’est une sensation de vertige qui ne m’a pas quittée tout au long de ma lecture.

Des thèmes que l’on retrouve régulièrement en SF, la patrouille du temps, le passage d’une époque à une autre, la maîtrise du temps mais Charles Stross éclaire à nouveau le genre en y introduisant une dimension spéculative et d’espionnage. C’est un peu comme les poupées russes, il y a toujours quelques choses d’autres à voir ou à comprendre. C’est ce dédale qui parfois m’a perdue un peu dans l’histoire. A force de tiroir dans l’histoire, je ne savais plus où j’en étais.

J’aime beaucoup le titre et le mot que je ne connaissais pas. J’ai découvert ainsi tout un pan de l’histoire de l’humanité et de l’écriture. Qui dit écriture, parle d’Histoire ou de débat, et amène différentes questions et réflexions sur les réimplantations de l’espèce humaine, la loi du plus fort, qui détermine ce qui est bon ou pas, l’impact d’une intervention extérieure et les risques qui en découlent… Le Palimpseste est une réécriture de l’histoire.

L’histoire est complexe, les sauts dans le temps sont légion, pas toujours simple de suivre. Cependant, à aucun moment, je n’ai eu l’envie d’arrêter de fermer le livre et c’est avec plaisir que j’ai suivi les aventures du héros en me demandant à tout moment, mais est-ce que c’est toujours le même. Car de monde cantique en palimpseste, on finit par se perdre et ne plus savoir qui on est.

A découvrir

un grand merci aux éditions j'ai lu et au forum
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5802
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par yaki le Mar 26 Juil 2011 - 11:15

Mon avis :
En préambule, je tiens à dire qu’habituellement je ne lis jamais de SF parce que j’ai toujours du mal à rentrer dans ces univers. Palimpseste n’a, hélas pour moi, pas fait exception à ma règle… Il s’agit d’un roman court (trop ?) et dense (trop ?), vraiment très complexe avec beaucoup de termes techniques sur l’astronomie et l’astrophysique. Il est assez difficile à suivre, surtout que Pierce vit plusieurs « vies » et que l’alternance entre celles-ci peut perturber le lecteur. Pourtant l’idée du palimpseste où l’histoire peut être perpétuellement réécrite avec l’existence d’une bibliothèque d’ « archives » était un bon départ mais je m’y suis vite perdue. De plus, j’ai vite décroché à la lecture des descriptions des diapositives décrivant le futur de la Terre. Je ne me suis pas non plus attaché aux héros ni aux personnages secondaires, sans doute parce que finalement on ne les suit pas beaucoup, on passe vite à autre chose…
J’ai l’impression que l’auteur a écrit un roman trop court par rapport à la complexité de ses idées et un roman vraiment destiné aux amateurs du genre (ce que je ne suis pas).
En résumé, je pense être passée à côté de ce roman, dommage… Mais je ne regrette pas d’avoir participé à ce partenariat et je remercie le forum Partage Lecture et les éditions pour m’avoir donné l’occasion de lire un livre de SF qui sort de l’ordinaire.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par eric le Dim 31 Juil 2011 - 22:41

Mon avis (Juillet 2011)
Pour commencer, un grand merci au forum Partage Lecture et aux Editions J’ai Lu pour la découverte de ce court roman (158 pages) , car j’avoue, bien volontiers, que je ne me serai pas rué dessus de prime abord…
Et pourtant, Charles Stross, dont je découvrais ici l’existence, est – j’en suis désormais persuadé un grand auteur de Science Fiction -, nous livre ici un thème classique : le voyage dans le temps, mais abordé d’une manière originale. Une « police », la Stase a pour but de sauver l’humanité en la « réimplantant » après chacune de ces disparitions. Il ne s’agit donc pas d’un retour vers le futur, ou d’une machine à remonter le temps, mais du destin de l’Humanité, dont il est question.
Cette histoire (sur des milliards d’années. L’auteur réussit le pari de nous promener dans cette si longue durée en moins de 160 pages) donne ainsi à l’auteur l’occasion de nous présenter une brève histoire de l’Univers (rien que cela).
La Stase dispose d’agents, dont le jeune Pierce est une recrue, chargés de veiller à la bonne marche de cette répétition incessante. L’histoire est ainsi réécrite ( à l’instar des parchemins des moines, qui étaient grattés, avant d’être réutilisés. Ces écritures sur œuvre effacée sont désignées sous ce terme de palimpseste) pour atteindre le but.
Le récit est donc plus que dense (trop certainement) et pose de réelles questions embarassantes ou troublantes : Les conséquences d’une telle réécriture de l’histoire son visibles dans le futur mais aussi dans le passé…Que se passe-t-il lorsque l’histoire modifiée entraine une conséquence, qu’est à son tour réécrite ? La création de cette police, chargée de veiller l’humanité, ne peut-elle pas être à son tour effacée.. ?
C’est le problème de ce roman, qui se contente plus de poser des questions, que d’apporter des réponses…Prélude à une saga sur la stase (cela ne m’étonnerait pas tant le sujet peut être développé).
Si le style de l’auteur est concis, bref et direct, la petite taille de roman entraine néanmoins une confusion, et une multiplication des concepts, qu’il est assez difficile d’assimiler en si peu de temps. Ainsi, la brève histoire alternative du système solaire est déconcertante, et pour l’appréhender mieux vaut se munir d’u papier et d’un crayon.
Pour les amateurs de science Fiction et / ou les lecteurs (ou lectrices) curieux (ses) et ouvert(es) d’esprit, PALIMPSESTES sera l’occasion de découvrir cette réécriture de l’humanité, pour les autres, ce sera l’occasion de dénoncer la supercherie d’un tel palimpseste. Qui a tort, qui a raison ? Personnellement, je préfère vous conseiller la lecture de ce petit roman, qui ne manquera pas de vous interloquer.

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 47
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par FrançoisG le Lun 1 Aoû 2011 - 2:24

Ah ben c'est dommage ces critiques en demi-teinte.

Il a l'air pourtant bien sympa l'auteur :

avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par zebuline le Mer 3 Aoû 2011 - 9:27

Dans ce livre on suit l’agent Pierce, il travaille pour la Stase, qui a comme but de voyager dans le temps pour éviter la fin du monde. Le thème du livre me semblait sympathique, l’idée de voyager dans le temps m’a plu.

Mais j’ai eu du mal avec les passages « brève histoire alternative… » Ces passages là, c’est simple je ne comprenais pas l’intérêt de passer tellement de temps sur ce sujet et surtout, je perdais très vite le fil avec « les milliers d’années plus tard » ce sont les passages où l’on nous parle de l’action de la stase sur la planète, ou sur son système, mais je me suis pas mal ennuyée dans ces moments là…

Par contre les passages avec Pierce m’ont beaucoup plu, même si j’ai parfois un peu perdu le fil …car il y a plusieurs Pierce, celui « du futur », celui que l’on suit (je ne suis même pas certaine que c’était toujours le même …), il y a même une armée de Pierce !! Ces passages là m’ont paru trop courts, j’aurais aimé mieux connaitre les personnages, les femmes, surtout les deux compagnes de Pierce « l’ancien et le récent » sont à peine décrite, on les voit très peu.

J’ai eu du mal avec ce livre, car je ne suis pas habituée à la vraie SF. Le sujet et l’histoire sont sympas, mais je me suis un peu ennuyée dans certains passages. Je pense que ce livre est un peu trop compliqué pour les personnes qui ne sont pas habituées ou hyper intéressées par les planètes. En tout cas pour ma part je ne pense pas que j’aurais terminé ce livre si ce n’était pas un partenariat, certains passages sont vraiment trop compliqués et pas très accessibles.

Je remercie partage lecture et les éditions j’ai lu pour ce partenariat.
avatar
zebuline
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1472
Age : 29
Localisation : 38000
Genre littéraire préféré : fantasy,roman , et un peu de tous
Date d'inscription : 05/08/2010

http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Iani le Mer 3 Aoû 2011 - 23:16

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier Partage Lecture et J'ai Lu pour ce partenariat.

Je dois dire avoir beaucoup de mal à mettre des mots sur mon ressenti, celui-ci étant déjà mitigé.

Commençons par le positif, ce que j'ai aimé. Le principal attrait que je trouve à ce livre c'est le thème : le voyage spatio-temporel et le contrôle de l'Histoire par un groupe d'humains. Le fait de pouvoir revenir en arrière pour modifier certains évènements pour que d'autres n'arrivent jamais, de réimplanter des civilisations après un monde dévasté, sont des éléments qui me plaisent énormément en science-fiction. J'ai également beaucoup aimé l'idée que d'autres personnes peuvent modifier des évènements, dont les conséquences touchent le personnage principal.

Mais voilà. Ce livre est très court, mais très dense en informations (et en même temps, il en manque pour bien pouvoir comprendre). Je l'ai trouvé très compliqué, mais pas à cause d'un style d'écriture lourd. En effet, l'écriture est agréable, sauf certains passages que je n'ai pas compris à cause du vocabulaire inconnu pour moi. En voilà un exemple typique, qui se trouve en début de roman et qui m'a fait très peur quant à la suite du livre :
"Grâce aux emplâtres phénotypiques, même son visage était benzin, avec sa peau sombre et le pli épicanthique des paupières."
3 mots que je ne comprends pas dans une seule phrase et une tournure de phrase qui m'a forcé à la relire plusieurs fois (je ne voyais pas le sujet, le verbe, le sens de la phrase ! C'est le "avec sa peau sombre et le pli épicanthique des paupières" qui m'a perturbée, comme s'il y aurait dû y avoir une suite à la phrase...)
Et finalement, les passages qui parlaient de l'évolution du soleil et de la planète me sont passés par dessus la tête. Je suis dans la totale incapacité de pouvoir m'imaginer le temps qui passe. Des millions de millions de milliards de milliards de millions d'années, ça ne veut absolument rien dire pour moi. J'exagère peut-être un peu sur les années mais c'était un peu l'impression que j'ai eue.
De plus, au début du livre, j'avais même eu l'impression qu'il manquait des pages au livre. On passe d'une situation à une autre complètement différente sans vraiment de transition.

Il est toutefois possible que c'était dans la volonté de l'auteur de nous plonger dans ce flou, parce que le personnage principal que l'on suit ne comprend pas tout non plus. Si c'était réellement l'intention de l'auteur, c'est réussi !

En résumé, un thème très intéressant, mais que j'aurais aimé exploité différemment. Des termes très techniques, des passages sur l'astrologie qui ne m'ont pas captivée,... Je pense être passé à côté de l'histoire. Et je ne conseillerais pas ce livre à des novices en matière de science-fiction.
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Natou le Jeu 11 Aoû 2011 - 18:35

Bonjour tout le monde....

Je suis à la traine, en retard... j'ai beaucoup peiné à lire ce livre.
Je vous explique :

Je ne suis pas du tout une adepte de SF mais au regard du nombre de pages de cet ouvrage je me suis dit que c'était une occasion à ne pas rater pour une nouvelle tentative : lire un SF.
J'ai commencer ce roman sans arrière pensée aucune, avec un esprit plutôt positif. Seulement voilà, très vite je me suis aperçu que je n'arrivais pas à entrer dans cet univers qui m'est complètement abracadabresque. Du vocabulaire qui ne me dit rien, un univers qui ne m'inspire pas, en fait, je n'arrive pas à visualiser les scènes. J'ai bien compris qu'il s'agissait de contrôler l' Histoire en réimplantant une vie humaine (euh... c'est bien ça?)
J'ai recommencé 3 fois, rien à faire.... pas moyen de m'y imprégner.

Quoi qu'il en soit, je remercie de tout coeur PartageLecture et l'éditeur de m'avoir permis de relever ce challenge qui malheureusement n'a pas porté ses fruits. Ce fut tout de même une expérience à vivre ^^ et quelle expérience !

Je dirais comme Iani, ce livre n'est pas fait pour les néophytes même si l'auteur a une bonne bouille ^^

Encore merci !
avatar
Natou
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 722
Localisation : France
Emploi/loisirs : Traductrice/interprète assermentée/Pro du système D/Euh.... la lecture? Humpf
Genre littéraire préféré : Un peu de tout mais pitié épargnez-moi la SF pure et dure !!
Date d'inscription : 10/09/2010

http://voyance-lumiere.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par PetitePrincesse le Jeu 11 Aoû 2011 - 23:06

Vindiou, quelle lecture! Voilà un truc qui vous met le cerveau en compote...
Je vous avouerai ne pas vraiment avoir saisi la totalité de l'histoire car en plus d'un vocabulaire très spécifique, la narration est aussi particulière (j'ai eu beaucoup de mal à m'habituer aux passages tutoyés, notamment). Le livre est court mais j'ai mis du temps à arriver au bout parce que ce n'est pas de tout repos pour les méninges, j'ai dû régulièrement relire les passages pour essayer d'en saisir le sens (pas toujours avec du résultat, cependant) ...

Très honnêtement, je ne saurais vous dire si j'ai apprécié ou non tellement la forme m'a embrouillée. C'est bien dommage, parce que le fond a un vrai potentiel ! De quoi nous mettre la tête à l'envers, le genre de livre qu'on referme en pensant "Zut alors, si ça tombe, on a un bon millier de "nous" qui se baladent dans des millions de milliers d'années, qui régissent toute notre vie, et on le sait même pas!". Sauf que là, entre les passages qui suivent Pierce et ceux qui racontent l'histoire de la Stase, on ne comprend pas grand-chose dans cet embrouillamini de notions de temps et d'espace qui nous sont totalement étrangers et lointains. Je pense qu'il manque une introduction, un texte accessible nous situant les choses avant de nous larguer dans cet univers, afin que le reste du livre nous soit un peu moins opaque…

Un bilan mi-figue mi-raisin donc, mais une découverte intéressante – à réserver aux plus aguerris des fans de science-fiction cependant. Merci aux éditions J'ai lu et Partage Lecture pour cette occasion.
avatar
PetitePrincesse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4403
Age : 25
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Editrice scientifique / lecture (évidemment ^^)
Genre littéraire préféré : surtout SF et fantastique, jeunesse, mais ouverte à plein d'autres choses
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Ironman le Jeu 18 Aoû 2011 - 20:48

Avant tout, je remercie Thot et les éditions « J’ai Lu ».

Voilà un partenariat qui me laisse sceptique…

Tout d’abord, le point fort de « Palimpseste » est son histoire. J’ai trouvé le principe vraiment passionnant :
Une agence de contrôle temporelle (la Stase) qui agit dans l’ombre dans le but de protéger l’humanité et d’assurer sa survivance jusqu’à la fin des temps. Génial !!!
Mais malheureusement ça s’arrête là…

Maintenant les cotés négatifs :

- On survole les personnages. L’agent Pierce (le héros) est un des agents de la Stase.
Sa famille et l'époque qui l'abritait sont "effacées" par une nouvelle version de l'histoire (le fameux Palimpseste !!!). L’histoire de Pierce est totalement secondaire et je trouve cela dommage car quelques pages en plus là-dessus n’auraient pas diminué la qualité du roman.

- Parfois, j’avais l’impression de ne pas comprendre des paragraphes entiers. Les intermèdes sur l’avenir du monde étaient un vrai supplice. Je les relisais encore et encore, mais tout cela était vraiment trop confus pour moi. Un coté HARD Science poussé à l’extrême qui ne me convient pas.
J’avais parfois l’impression que Stross voulait nous justifier sa vision de la fin du monde, plutôt que nous raconter une histoire.
Il faut donc être un vrai fan du genre pour pouvoir apprécier pleinement le réel talent de l’auteur.
Par contre, il a ajouté plusieurs scènes d’actions vraiment bien écrites au milieu de certains chapitres et cela donne un effet dynamique à l'ensemble.

« Palimpseste » est un roman qui se lit très vite, mais je suis un peu (beaucoup) resté sur ma faim.
En résumé : « Trop complexe pour un roman aussi court »
J’ai donc voté moyennement apprécié.
avatar
Ironman
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 3266
Age : 32
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Chercheur/Doctorant
Genre littéraire préféré : policier, thriller, fantastique, horreur, manga
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Spyd Skorpionnan le Mar 18 Oct 2011 - 20:30

Résumé

Pierce est un australien de début du XXe siècle. Enfin, était, plutôt. Il est maintenant un agent de la Stase, organisation de redresseurs de temps. Car l'humanité a une réelle et fâcheuse tendance à l'auto-destruction ou à l'extinction. La tâche de cette organisation est de garder une histoire humaine. Elle s'assure que chaque extinction n'est pas totale et pourra conduire vers un avenir.

Pierce est devenu un apatride temporel dans la multitude des Histoires possibles. Il intervient pour réécrire tel ou tel embranchement vers la direction voulue. Mais le temps est capricieux et l'homme imprévisible. Une intervention mal maîtrisée peut détruire une multitude de possibles ou créer un noeud, une boucle, un palimpseste. Heureusement les "Affaires Internes" veillent sur l'histoire et surveillent les agents de la Stase.

Mais qui sont ces ennemis qui s'égrènent dans les fils infinis du temps : les Affaires Internes, une organisation ennemie, ou peut-être d'autres lui-même qu'il n'a pas encore rencontrés ou qui ont divergé ?

Lecture

Ce livre m'a fait penser au diptyque "Les Falsificateurs, Les éclaireurs" de Antoine Bello de par son thème. Mais ici c'est le temps même qui est réécrit, pas la relation qu'en font les hommes. On pense aussi bien sur à la série "La patrouille du temps" de Poul Anderson. Pourtant le traitement est ici totalement différent, plus que l'aventure personnelle, c'est une réflexion sur l'aventure de la civilisation. On est bien ici dans la science-fiction plus précisément de la hard-science.

Comme dans "Crépuscule d'acier", la place faite aux explications scientifiques, ou pseudo scientifiques, je ne suis pas capable de juger, et aux grandes envolées technologiques, m'a gêné. Les personnages sont par trop exogènes et succincts et je regrette ce manque d'humanité. Les motivations personnelles sont très peu développées. On suit plus une civilisation que des personnes. La science et l'exercice raisonnable prévalent. Je crois ne décidément pas être un fan de ce type de SF.

L'histoire est par contre parfaitement menée et maîtrisée. Malgré sa complexité, le récit reste logique et compréhensible. Les paradoxes temporels n'existent pas puisque le temps est admis ici non linéaire. La sociologie des civilisations et les technologies planétaires sont bien intégrées, bien que pour moi parfois rébarbatives. L'ensemble reste cependant ancré dans un monde qui nous est relativement familier, comme la similitude Stase/Stasi.

Ce livre a obtenu le prix Hugo 2010, La plus haute distinction pour un ouvrage de science-fiction. Ses qualités techniques et narratives sont indéniables.

Je n'arrive cependant pas à m'immerger totalement dans ce type de livre. Même s'il aborde la primauté de l'homme sur la société, même s'il montre le pouvoir de l'individu sur l'histoire et le caractère par nature corrupteur de tout pouvoir, l'ensemble se fait dans un monde désincarné qui repousse le lecteur. On sent d'ailleurs l'auteur bien mal à l'aise lorsque qu'il tente de s'aventurer sur le terrain des sentiments.

Conclusion

Un livre de grande qualité mais qui ne m'a pas vraiment plu.

Ma note : 13/20

PS : après lecture des avis précédent , je partage l'avis général tout en lui accordant une parfaite cohérence narrative.
avatar
Spyd Skorpionnan
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 51
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Informatique , lecture ciné ...
Genre littéraire préféré : Science fiction, classiques , romans contemporains
Date d'inscription : 29/12/2010

http://www.atelierdantec.com/joomla

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Eiger le Sam 20 Fév 2016 - 13:26

Les morts qui se succèdent et Joachim qui souhaite comprendre pourquoi et qui est à l’origine de ces meurtres.
Il se lie d’amitié pour sa prof de philosophie et vont faire leur maximum pour comprendre les tenants et les aboutissants de ces mises en scène macabre.
Une course d’orientation parsemée de meurtres, de questions, de réflexions et de stupéfaction.

Une histoire étonnamment bien ficelée qui vous emmènera jusqu’au bout du livre, jusqu’à sa dernière phrase.

L’intrigue, le suspense, l’amitié, l’amour, l’antiquité, l’Histoire, tout y est.
Régalez-vous.

_________________
En cours  study : "L'interphone ne fonctionne toujours pas, partie 2" - Pierre-Etienne BRAM
Challenge PàL 2017 : ...
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 974
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stross, Charles] Palimpseste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum