Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis après lecture....

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par Cassiopée le Mar 9 Aoû 2011 - 19:25



Titre : Une odeur de gingembre
Auteur : Oswald Wynd
Editions : Folio (janvier 2011)
Nombre de pages : 475

Quatrième de couverture :

En 1903, Mary Mackenzie embarque pour la Chine où elle doit épouser Richard Collinsgsworth, l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Fascinée par la vie de Pékin au lendemain de la Révolte des Boxers, Mary affiche une curiosité d'esprit rapidement désapprouvée par la communauté des Européens. Une liaison avec un officier japonais dont elle attend un enfant la mettra définitivement au ban de la société. Rejetée par son mari, Mary fuira au Japon dans des conditions dramatiques. À travers son journal intime, entrecoupé des lettres qu'elle adresse à sa mère restée au pays ou à sa meilleure amie, l'on découvre le passionnant récit de sa survie dans une culture totalement étrangère, à laquelle elle réussira à s'intégrer grâce à son courage et à son intelligence. Par la richesse psychologique de son héroïne, l'originalité profonde de son intrigue, sa facture moderne et très maîtrisée, Une odeur de gingembre est un roman hors norme.


Quelques mots sur l’auteur :

Né à Tokyo en 1913, Oswald Wynd y vécut jusqu'à l'âge vingt ans. Il est devenu l'un des maîtres du polar que cet sous divers pseudonymes. II ne signa de son nom cet unique roman historique, aux fortes résonances autobiographiques. Une odeur de gingembre s'est imposé dès sa publication, comme un livre culte.

Mon avis :

L'originalité de ce livre (même si cela existe par ailleurs) c’est qu’il est écrit par un homme et que le contenu est d’une part le journal intime d’une femme, d’autre part certaines des lettres qu’elle envoie (entre autres à sa mère et à une amie). On ne voit jamais les réponses à ses courriers, ni des scènes décrites par un narrateur. Tout vient de ses écrits et il est intéressant de voir qu’un homme a su s’exprimer avec une sensibilité toute féminine.

Nous suivons ainsi Mary de 1903 à 1942.
Jeune femme écossaise, elle part en bateau pour la Chine où elle doit épouser Richard, rencontré quelque temps auparavant. Elle quittera ensuite la Chine pour le Japon. A travers son vécu de femme, étouffée dans le rôle qu’on veut lui donner, nous allons l’accompagner dans son combat féministe. Mais surtout nous découvrons ces deux pays, leurs habitudes, leurs mœurs (rien que la nourriture …… Mary vit de grands moments de solitude ….), leur mode pensée etc …. et se posent alors les questions des mariages mixtes, des déracinements de personnes d’une même culture pour aller vivre ailleurs, des styles de vie si différents d’une contrée à l’autre (l’étude des diverses courbettes est un vrai régal) de ce qui paraît incongru à un endroit et si naturel à deux pas de là, des choix d’éducation, de la place de la femme dans différentes sociétés, des relations entre hommes et femmes si délicates lorsqu’on n’est pas dans un environnement connu etc …
On vit avec elle le tsunami, les tremblements de terre et on lit l’évolution de son mode de pensée face à ses situations parce qu’elle s’est, en partie (en partie seulement ! heureusement !) imprégnée du ressenti japonais face à ces phénomènes naturels. « La discipline de ce pays a déjà commencé à s’infiltrer en moi. » « ….consciente comme je ne l’avais jamais été jusque-là de l’insécurité physique presque totale dans laquelle chacun doit passer sa vie entière. » Et c’est tellement vrai même maintenant en 2011 !

J’ai beaucoup aimé l’idée de la malle dans laquelle on entasse ses souvenirs (matériels ou ressentis) et du tri qu’il faudrait faire pour ne remplir qu’une petite valise où on ne garderait que l’essentiel … Que mettrais-je, moi, dans cette petite valise ?

En suivant l’évolution historique de ces deux pays, on voit aussi les changements qui habitent Mary. De page en page, la jeune fille un peu effacée devient femme, mère, battante, combattante, bien décidée à prendre sa vie en mains.

Les deux aspects de ce beau roman (vie de Mary et approche historique) se complètent et permettent de ne pas voir le temps passer, tant on est intéressé pour en savoir plus soit sur la vie de Mary, soit sur les événements du pays concerné.

L’écriture est douce, parfois un peu lente, toute en ressentis puisqu’il s’agit d’écriture au sens noble du terme. Certains pourront penser qu’il se passe peu de choses mais Mary est si attachante dans ses questionnements, ses luttes, ses peurs, ses envies, sa vie, qu’on ne peut pas l’abandonner.

NB : et si vous avez envie de savoir pourquoi le titre est « Une odeur de gingembre », lisez le livre !
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8806
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par Astazie le Mar 9 Aoû 2011 - 19:28

Merci pour cette critique Cassiopée, je vais le noter ce titre de livre. Smile
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1748
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par louloute le Ven 21 Sep 2012 - 10:53

Comme dit Cassiopée c'est un auteur qui écrit au nom d'une femme mais en plus une anglaise alors qu'il est Japonais.
J'aime beaucoup l’écriture. L'histoire est belle et triste, on suit Mary dans son nouveau pays la Chine avec un mari qu'elle ne connait pas, puis part au Japon avec les traditions du Japon dont elle va subir leur dureté. Elle va subir ce que peu de femmes auraient pu supporter et ces épreuves vont être une force pour elle de se battre au milieu de ces traditions.
Pour l'odeur du gingembre faudra lire ce journal intime jusqu'au bout. Une fin que j'ai bien aimé.
Je vote beaucoup apprécié, pas un coup de cœur mais presque le truc qui m’empêche un peu de le mettre en coup de cœur c'est le fait qu'on a la correspondance de Mary vers sa mère et son amie mais on n'a pas dans l'autre sens et j'ai trouvé dommage.
Mais je vous le conseille.
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par virgule le Ven 21 Sep 2012 - 17:49

Merci pour cette critique louloute.
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre.
Je le note.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par Capsule le Dim 13 Juil 2014 - 13:27

En lisant ta critique, Cassiopée, je pense tout de suite à "Certaines n'avaient jamais vu la mer" de Julie Otsuka ... Est-ce que je me trompe ?
avatar
Capsule
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 50
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Je suis ouverte à tous les styles, à petits pas vers les thrillers ...
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par Histoires Singulières le Dim 13 Juil 2014 - 13:37

Titre de livre attirant, qui Cassiopée, m'a donné envie de lire ta belle critique...
avatar
Histoires Singulières
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 57
Localisation : Sud-Est
Genre littéraire préféré : Suivant l'humeur du moment...toujours plusieurs livres en cours
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wynd, Oswald] Une odeur de gingembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum