Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Le Coz, Martine] Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Le Coz, Martine] Céleste

Message par Sara2a le Mar 16 Aoû 2011 - 21:39



Auteur : Martine Le Coz
Titre: Céleste
Prix Renaudot 2001
Éditeur: Éditions du Rocher
Nombre de pages : 279
ISBN: 2 268 04027 5

Quatrième de couverture :

Paris, 1832. Le choléra tient la ville, se faufile dans les faubourgs et traque les beaux quartiers. Partout l’on meurt, jusque dans les ministères. On murmure que c’est là un châtiment divin . Fils d’un planteur et d’une esclave haïtienne, le docteur Lodran soigne son prochain.
Les poitrines sont encore gonflées des clameurs révolutionnaires: l’esprit de la Liberté souffle, l’Égalité se cherche…Céleste, seize ans, réclame par amour pour Lodran ce que l’on appelait alors « l’égalité de l’épiderme « . Comme son oncle, le peintre paysagiste Paul Huet, aux côtés d’Alexandre Dumas; comme le vieux prêtre partisan de Lamennais…tous gens de bonne volonté, êtres lumineux.
Roman historique, où se mêlent intrigues et pittoresque, Céleste est avant tout un roman d’amour et sur l’amour.

Mon avis :

La qualité de l’écriture de Martine Le Coz est indéniable. Telle un peintre , elle fait exploser son écriture d’une multitude de teintes et de lumière, en nous offrant des descriptions somptueuses de ses personnages, de leurs caractères et des décors où ils évoluent.

Les couleurs sautent aux yeux, le moindre détail retient l’attention du lecteur subjugué à chaque ligne. Les scènes qu’elles soient violentes ou presque statiques, gardent ce même rythme lent.

Le choléra décime Paris, s’attaquant à toutes les catégories sociales, l’auteure ne nous épargne aucun détail de l’agonie des malades…Mais dans ce Paris sombre où l’odeur de la maladie emplit les narines, parvient à naître un amour incommensurable entre Céleste une jeune fille de bonne famille, rebelle et passionnée, et un médecin à la peau sombre, Lodran, âme généreuse et dévouée, qui a bien du mal à se faire accepter de ses malades , ingrats …

Les protagonistes seront décrits minutieusement, avec énormément de justesse et d’attention, tels des personnages tout droit sortis d’un roman de Balzac, d’Hugo ou encore Zola. Mais ne vous y trompez surtout pas, Martine Le Coz a écrit ce roman au 21 ème siècle, il apparaîtrait presque comme un anachronisme au milieu des parutions actuelles, tant l’écriture de cette auteure est exceptionnelle. Ici pas de phrases courtes, ni de dialogues à profusion, mais des descriptions lyriques, des personnages décrits dans la tradition romantique , disséqués au plus profond de leurs sentiments.

J’aurai sans doute adoré ce roman s’il avait été beaucoup plus épais, suis-je trop ancrée dans la tradition des romans du dix neuvième siècles où leurs auteurs étaient payés à la « ligne » ?
Sans doute, mais je pense que rendre grâce à l’écriture est un bel hommage mais à trop s’étendre dans le romantisme l’auteure a beaucoup trop condensé son histoire. J’aurai aimé que ces lignes se poursuivent beaucoup plus longtemps pour que l’auteure puisse y développer tous les thèmes abordés: le racisme, le don de soi, le sacrifice, l’amour, l’insurrection républicaine, la peinture, ….

Un roman riche d’idées, une écriture qui rayonne…

Prix Renaudot 2001 : très largement mérité


Dernière édition par Sara2a le Mer 17 Aoû 2011 - 19:20, édité 1 fois
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Coz, Martine] Céleste

Message par kély le Mar 16 Aoû 2011 - 22:57

Merci Sara pour ton ressenti Very Happy ... on peut y déceler, cependant, une certaine frustration sur le fond! Un livre à noter tout de même, si j'ai bien compris, pour le style d'écriture Wink
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Coz, Martine] Céleste

Message par Sara2a le Mar 16 Aoû 2011 - 23:11

Oui Kelly de la frustration, l'écriture est tellement belle et maitrisée qu'elle aurait pu porter ce roman beaucoup plus longtemps mais je suis sans doute plus friande des longs textes ...
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Coz, Martine] Céleste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum