Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur ce livre ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par shamash le Jeu 18 Aoû 2011 - 6:57


Quatrième de couverture

Pour relater ce qui s'est passé à Dade City - imaginaire bourgade assoupie près d'un lac aux eaux miroitantes - l'auteur cède la parole aux protagonistes des " événements ". Presque à brûle-pourpoint, ils racontent ce qu'ils croient savoir. Or c'est là qu'est le piège... Tel un mécanisme inexorable, le malentendu est en marche. La passion coupable de Gary Manckiewicz pour la femme du médecin Jacob Kaufman a peut-être conduit ce dernier à se venger. Contre lui, son propre fils fait une déposition accablante. Dans une pathétique exigence d'expiation, la communauté condamne un des siens. Un homme, au moins, pourrait ramener la raison. Mais pour ce témoin à décharge, qui jadis réchappa aux camps de la mort, la vérité est bien au-delà d'un drame de la jalousie... Sans preuve ni effusion de sang, Dade City nous précipite dans ce qui paraît d'abord une affaire criminelle. Et soudain cette illusion se dissipe. Si sincères qu'ils soient, les récits des différents personnages ont dénaturé la réalité. Dans l'héritage profondément juif de la petite communauté, ils font résonner un atavisme de la " faute ". Plus qu'une version particulièrement perverse du meurtre du père, le roman de Laurent Sagalovitsch se lit dès lors comme une réflexion sur la malédiction d'un peuple, sa confrontation à la culpabilité et plus largement à la falsification de son histoire.


Dade City
Laurent Sagalovitsch
Actes Sud
141 pages
12 €

Mon avis
Les engrenages du destin

Que dire d'un roman qui, dès ses premières pages, vous prend et ne vous lâche plus, un roman dont les personnages sont si vivants qu'ils demeurent et vous habitent longtemps après la fin de la lecture, comme si vous les aviez réellement rencontrés et aimés ?
Que dire d'un roman dont l'architecture est si précise et si astucieuse que le lecteur ne peut que se laisser piéger, l'inattendu tombant sur lui et l’enfermant dans une nasse implacable ?
Oui, que dire ? Sinon qu'il s'agit là du roman d'un véritable écrivain dont le talent mériterait d'être partout reconnu et clamé !
La trame de l'histoire est d'une simplicité biblique. En apparence : une histoire d'amour qui tourne mal. En apparence seulement, car l’auteur réussit à donner tant d'épaisseur et de densité à ses personnages qu’on pourrait dire tout aussi bien qu'il s'agit d'un roman sur la mémoire des juifs de notre siècle ; ou encore d'un roman sur le destin ou sur la part de hasard capable de briser quelques vies. Un hasard s'appuyant sur des ressorts psychologiques qui favoriseraient son mouvement inéluctable et fatal.
Si l’histoire peut se résumer en quelques mots, ces mots seuls ne peuvent rendre compte de la complexité et de la subtilité des liens noués entre les personnages.
Un jeune enseignant de 26 ans, Gary, arrive dans une ville imaginaire, Dade city. Il devient amoureux de Sarah, la jeune épouse d'un médecin apprécié de tous, mère d'un adolescent qui est l'un des narrateurs : Nathan. Cet amour partagé va provoquer drames et bouleversements dans la vie de la ville toute entière.
Le jeune Nathan, étouffé par un père qu'il admirait et qu'il hait maintenant, provoque le drame en déformant involontairement la réalité de ce qu'il a vu.
Gary Mankiewicz, déforme lui aussi cette réalité en idéalisant Sarah et en se comportant, malgré ses 26 ans comme un adolescent immature.
Jacob, le mari de Sarah, fanatique religieux aux yeux du vieux Nathan, étouffe celle-ci derrière ses préjugés et ses principes rigides au point de la rendre sensible aux paroles d'amour prononcées par un jeune inconnu.
Voisin de la famille, le vieux Nathan semble le seul personnage accroché à la réalité, hors du champ de l'imaginaire ou de la rêverie vague. Rescapé des camps de la mort dans lesquels toute sa famille a été exterminée, il a développé une lucidité sans illusion, la lucidité triste et désenchantée que lui donne la certitude d'être déjà mort à ce monde.
Les personnages principaux sont, à tour de rôle, les narrateurs de l'histoire. Laurent Sagalovitsch joue ainsi sur les distorsions de l'appréhension d'un même phénomène et son interprétation subjective. Chacun des narrateurs décrit ce qu'il a vu et raconte ce qu'il éprouve. Toute la force du livre est de réussir à articuler ces visions kaléidoscopiques comme une histoire policière qui nous tient en haleine page après page, jusqu'au dernier chapitre, complètement inattendu. Aucun des personnages n'est privilégié. Chacun, à tour de rôle, est le pivot de l'histoire dans une relativité de mouvements qui le ferait soleil autour duquel tourne les autres planètes personnages. Dans cette construction, chacun est donc ainsi au fil des chapitres, étoile et planète.
Je suis sorti de cette lecture avec l'impression rare d'avoir entendu une voix dont la tonalité est unique. Pourtant, Laurent Sagalovitsch reste encore un inconnu pour le grand public. Le battage publicitaire étant souvent inversement proportionnel à la qualité du livre, Dade City n'a pas soulevé d'enthousiasme médiatique, c'est le moins que l'on puisse dire. Il reste à espérer que, le temps jouant son rôle de filtre, cette injustice sera réparée et Sagalovitsch reconnu enfin pour ce qu'il est : un grand écrivain !



avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par Pinky le Jeu 18 Aoû 2011 - 10:09

merci Shamash pour cette présentation, je ne connais pas du tout cet auteur, je me le note
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par shamash le Jeu 18 Aoû 2011 - 10:12

Pinky a écrit:merci Shamash pour cette présentation, je ne connais pas du tout cet auteur, je me le note

C'est vrai que les critiques parlent peu de ses livres, ce qui est plutôt injuste étant donné son talent !
avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par kély le Jeu 18 Aoû 2011 - 16:52

Une fois de Shamash ton ressenti me donne envie de découvrir cette histoire ainsi que l'écriture de cet auteur. Merci beaucoup, Very Happy je le rajoute sur ma LAL!
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par antibiok le Jeu 18 Aoû 2011 - 17:38

Je ne le connaissais pas.
Hélas, pas mal dorment sous une épaisse terre où se mêlent abandon et indifférence.
Et les auteurs trop éclairés, comme tu dis, ne sont pas forcément les plus brillants.
En tout cas merci, shamash.
Si j'étais Sagalovitsch, je serais comblé de lire un tel hommage.
En plus chez Actes Sud, la classe !
Lire sur leur papier couleur sable est toujours un régal !
avatar
antibiok
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 236
Localisation : Alphaville
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par BESMAR le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:24

Ta critique me tente beaucoup et cet aspect du ressenti de chacun de ces personnages a vraiment l,air captivant. Je ne connais pas cet auteur non plus, raison de plus pour apprendre à le connaitre grace à toi Shamash !
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 53
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par shamash le Ven 19 Aoû 2011 - 18:33

Kély, Antibiok et Besmar, vous ne serez pas déçus, c'est vraiment un très bon livre.
Kély, j'ai l'impression que ta LAL doit être longue, non ?
avatar
shamash
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 15
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : jeu d'échecs, écriture, astronomie, chasser les souris, grimper aux arbres
Genre littéraire préféré : romans, avec un goût particulier pour les polars
Date d'inscription : 23/05/2010

http://www.un-polar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sagalovitsch, Laurent] Dade City

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum