Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Message par adtraviata le Mar 23 Aoû 2011 - 13:19



Titre : Les Demeurées
Auteur : Jeanne Benameur
Editions : Denoël (et Folio)
Année : 2000
Nombre de pages : 80

Quatrième de couverture :
La mère, La Varienne, c'est l'idiote du village. La petite, c'est Luce. Quelque chose en elle s'est arrêté. Pourtant, à deux, elles forment un bloc d'amour. Invincible. L'école menace cette fusion. L'institutrice, Mademoiselle Solange, veut arracher l'enfant à l'ignorance, car le savoir est obligatoire. Mais peut-on franchir indemne le seuil de ce monde ?
L'art de l'épure, quintessence d'émotion, tel est le secret des Demeurées. Jeanne Benameur, en dentellière, pose les mots avec une infinie pudeur et ceux-ci viennent se nouer dans la gorge.

Mon avis :
Cela fait deux samedis soirs en suivant que je lis un récit assez court, un petit livre, pour lire vite et bien. Deux samedis que je referme le livre au bout d'une heure à peine, les larmes aux yeux et la gorge nouée. La semaine dernière, c'était Les trois lumières de Claire Keegan, cette semaine ce sont Les Demeurées de Jeanne Benameur qui sont venues me cueillir par surprise. C'est pour cela que je me suis "contentée" de reprendre la quatrième de couverture pour présenter le livre. Elle dit bien la sensibilité et les émotions qui naissent de la plume de Jeanne Benameur.

Amour maternel, amour inexprimé, parce qu'inexprimable, amour presque animal. Instinct de protection, instinct de survie. Douceur et obstination d'une institutrice qui ne peut comprendre qu'un enfant refuse d'apprendre et qui se laisse rouler jusqu'aux bords de la folie pour percer le secret des demeurées.

Il y a bien une ressemblance entre ces deux livres de samedi soir : c'est que les personnages sont des lumières les uns pour les autres, qu'ils s'éclairent et se laissent éclairer les uns les autres. (D'ailleurs la petite fille ici s'appelle Luce...) Des personnages qui se révèlent, qui sortent de leur gangue, qui entrent dans un autre monde.

Et ce sont deux livres portés par une écriture poétique, toute en non-dits, en ombres et lumières. Jeanne Benameur avait su me séduire avec Les insurrections singulières. Elle m'a conquise avec ces Demeurées. Je ne sais pas en dire beaucoup plus, sauf : lisez-le !


"Cette nuit-là l'obscurité les gagne. Il y a dans le monde des amours qui ne reflètent rien, des amours opaques. Jamais l'abandon ne trouverait de mot pour guider leur coeur. Derrière leurs paupières closes, leurs yeux sont grands ouverts, ne cherchent rien. Ni route ni chemin ne parviennent jusqu'à elles. Elles sont égarées dans le présent du grand lit, immobiles. Aucune image, aucune pensée ne les mène jusqu'à demain. Tout entières présentes, comme tombées de si haut que leur poids s'est multiplié jusqu'au vertige. Trop lourdes pour la vie. Abruties, demeurées dans la nuit." (p.25)

"Ce chant-là est celui qui l'a portée au monde la première fois.

Ce chant-là, elle ne le sait pas, est celui que l'homme, M., a entendu, une fois, une seule, un chant qui l'a tiré de son ivresse, à la fin d'une beuverie, sur une route déserte, couché contre cette grande femme, un chant qui lui a faitbalbutier qu'il ne savait pas ce qu'il faisait, qu'il était trop saoul, qu'il s'excusait. Un chant qui l'a fait quitter le village parce qu'il ne pouvait pas l'oublier. Un chant qui fait vibrer à l'intérieur de soi et sur la peau une vie sauvage et si profondément humaine que personne ne l'ignore, que personne ne le chante.
" (p. 44-45)



Dernière édition par adtraviata le Mar 23 Aoû 2011 - 13:29, édité 1 fois
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Message par Natiora le Mar 23 Aoû 2011 - 13:21

Bon, encore un titre à ajouter à ma LAL Wink
avatar
Natiora
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 175
Age : 34
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Responsable de boutique // lire, lire, lire, et la rando, me balader au vert, un peu de scrapbooking quand j'ai le temps
Genre littéraire préféré : Tant que ça me surprend je prends
Date d'inscription : 18/08/2011

http://climaginaire.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Message par adtraviata le Mar 23 Aoû 2011 - 13:34

Ca se lit en un peu plus d'une heure (et en Folio, il ne coûte que 2 euros !!) Un petit trésor à garder sous la main, je te le conseille très fort !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Message par creuse le Lun 11 Jan 2016 - 17:58

merci adtraviata, je suis à la recherche d'une  lecture de cette auteure que je découvre et apprécie Je note donc ce titre Very Happy
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2476
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Benameur, Jeanne] Les Demeurées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum