Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Sully le Lun 29 Aoû 2011 - 16:18


Quatre-vingt Treize
Victor Hugo

::: Coup d’œil sur l'auteur...
Elevé par sa mère, il se manifeste très jeune comme une figure de proue de la littérature de son temps. Victor Hugo est, à ses débuts, poète et monarchiste. Mais les événements de 1830 et sa liaison avec Juliette Drouet provoque en lui de profonds changements d'idées et en font le chef de file du mouvement romantique. Ecrivain de génie, il voit sa notoriété se transformer rapidement en célébrité. Victor Hugo est élu à l'Académie Française en 1841 et Pair de France en 1845. Il perd sa fille Léopoldine en 1845 et semble chercher dans la politique un apaisement à sa douleur. Emu par les souffrances du peuple en 1848, Victor Hugo devient républicain et affiche son hostilité à Napoléon III qui le fait exiler à Jersey, puis à Guernesey où il produira la partie la plus riche de son œuvre. De retour en France en 1870, Victor Hugo est accueilli comme le symbole de la résistance républicaine au second Empire. Sa production littéraire cède alors le pas à la politique.

Ses funérailles nationales et civiles à Paris sont grandioses, car il a été, de son vivant, le plus populaire des écrivains et un grand défenseur de la République.

::: En quatrième de couverture...
Dans la Vendée de 1793, trois personnages s'affrontent : l'aristocrate Lantenac, fidèle à son passé, son petit-neveu Gauvain, tourné vers l'avenir généreux de la République, et le conventionnel Cimourdain, plus durement soucieux des exigences présentes de la Révolution et de la Terreur. Dans cette épopée où le romancier mêle la fiction de l'intrigue et la réalité de l'Histoire - Danton, Robespierre et Marat sont au centre du livre -, chacun des trois héros se trouve ainsi guidé par une certaine idée du devoir et de l'honneur. Et chacun sera conduit à une forme d'héroïsme qui n'écarte pas la mort.

L'écrivain se refuse donc à trancher, et Quatrevingt-Treize n'est pas un roman à thèse : " Je ne veux ni du crime rouge ni du crime blanc . "

::: Un avis, comme pour lire, et relire, à l'endroit, à l'envers...
Tout commence par une date. Quatrevingt-Treize. Fichée sur ses deux majuscules, elle tombe d'entrée comme un couperet tranchant, offrant une réponse sanglante à cet abîme, la Révolution. Quatrevingt Treize. Là où tout commence, ou bien là où tout s'achève - c'est à peu près la même chose. Une tête coupée. Une couronne par terre. Et un cri : "Vive la république !"

Pourtant Quatrevingt Treize n'a rien d'un roman historique. Je ne parle pas du soi-disant conflit entre légende et vérité qui entache l’œuvre d’Hugo. En fait, pourquoi la légende ne serait-elle pas vraie ? Faudrait-il laisser au fossé, rebut de l'histoire, la "vérité de la légende" ? Non, dans Quatrevingt Treize, j’ai cru lire autre chose, qui m’a paru un mystère d’abord, un éclair terrible, ensuite, une vérité, enfin. En fait, je ne peux pas m'empêcher de laisser le combat politique à sa place. Derrière. Ou devant peut-être. En tout cas, bien loin. Car le combat n'est pas celui des bleus et des blancs (d’ailleurs, Louis XVI est déjà mort, avant que ça ne commence, et Lantenac vit encore, quand tout s’arrête), c'est le combat d’hommes.
Des hommes et des femmes qui n’ont jamais vraiment choisi leur voie. Qui ne savent jamais vraiment où aller. Comme nous tous. Souvent se présentent deux routes, et vient l'heure d’un choix. Cimourdain, le prêtre, qui suit son instinct... maternel. Lantenac, qui, devant la forêt et le ravin, refuse de faire son  choix. Et la mère, partie à la recherche de ses trois enfants, qui, elle, n'a plus vraiment de chemin, parce qu’il n’y a pas de choix à faire.

"Jamais dans aucun combat, Satan n'avait été aussi visible, ni Dieu."

Quatrevingt Treize, c’est donc le récit d'un homme en souffrance. De l’homme songeur devant un précipice. De l'auteur, sans doute. Peut-on réellement faire autrement qu’avoir pitié pour ces enfants, qui n’ont rien à voir avec la guerre des hommes, enfants innocents dont l’innocence même réveille la plus pure innocence qui sommeille chez Lantenac, le marquis, le prince de Bretagne ? Cette plus pure innocence, c’est l’homme. Et Lantenac est un héros magnifique pour avoir su être homme. Comme Gauvain, qui comprend que sa république est autre et qu’il ne peut que mourir.

"Et l'on pouvait dire : non, la guerre civile n'existe pas, la barbarie n'existe pas, la haine n'existe pas, le crime n'existe pas, les ténèbres n'existent pas ; pour dissiper ces spectres, il suffit de cette aurore, l'enfance."

Une conscience tragique parmi des hommes inconscients ! Voilà ce que je trouve dans Gauvain.

Au choix de la conscience, il n'y a dès lors qu'une seule réponse possible. L’échafaud.
En définitive, en fermant ce livre, on se réconcilie avec soi-même, comme fâché avec le monde.
Car l’homme peut être sublime, dans sa cruauté.

****
Un édifice sublime, dont l'assaut est sanglant !

Bonnes lectures ! Smile
avatar
Sully
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : KH A/L
Genre littéraire préféré : Ouvert à tout...
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Natiora le Lun 29 Aoû 2011 - 16:39

Que tu écris bien Sully ! :<;9:

Allez, hop, dans ma LAL Wink
avatar
Natiora
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 175
Age : 34
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Responsable de boutique // lire, lire, lire, et la rando, me balader au vert, un peu de scrapbooking quand j'ai le temps
Genre littéraire préféré : Tant que ça me surprend je prends
Date d'inscription : 18/08/2011

http://climaginaire.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par dada780 le Lun 29 Aoû 2011 - 17:01

Je suis d'accord! Pour ma part, j'ai aussi bien aimé, même si j'ai préféré "La comtesse de Charny",de Dumas, qui parle de la même époque.
avatar
dada780
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1799
Age : 21
Localisation : 91
Emploi/loisirs : khâgne / tennis, escalade, lecture
Genre littéraire préféré : romans historiques/policiers/etc...
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Sully le Lun 29 Aoû 2011 - 17:16

Merci, Natiora. Pourtant, je la trouve incomplète cette critique. Je n'ai pas vraiment compris ce que j'ai ressenti en lisant, et ça la rend impersonnelle, inachevée. J'y reviendrai, un jour. Smile Mais je suis content de t'avoir conquise !

Dada780 : je ne connais pas Dumas (enfin si, le nom Very Happy), et j'ajoute de ce pas la Comtesse de Charny dans ma LAL ! Merci bien !
avatar
Sully
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : KH A/L
Genre littéraire préféré : Ouvert à tout...
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Muad le Lun 29 Aoû 2011 - 22:22

Belle critique Sully. J'ai bien aimé ce livre moi aussi même si je lai trouvé un peu long et très belle fin Wink
avatar
Muad
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 89
Localisation : Paris
Genre littéraire préféré : Pas de genre particulier: littérature, roman, essais philosophique, SF / Fantasy, .. tout ce qui se lit et qui en vaut la peine :)
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Sully le Mar 30 Aoû 2011 - 0:56

Merci de m'avoir lu Smile ! C'est vrai que la deuxième partie est trèès longue et assez peu envoûtante, malgré l'entrevue Danton, Marat & Robespierre (qui n'a jamais eu lieu). Mais pour la première et la troisième, je me suis régalé.
avatar
Sully
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : KH A/L
Genre littéraire préféré : Ouvert à tout...
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par FrançoisG le Mar 30 Aoû 2011 - 1:36

Je me souviens de ce livre. Je l'ai lu à 13 ans, entre deux Jules Verne. J'avais bien aimé.

merci pour ta critique.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Sully le Mar 30 Aoû 2011 - 11:16

A treize ans ! Ouah ! Belle prouesse, car il faut quand même une certaine dose de courage. Smile
avatar
Sully
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : KH A/L
Genre littéraire préféré : Ouvert à tout...
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Marie-Cha le Mer 5 Oct 2011 - 9:51

En effet, belle critique.
J'aime beaucoup cette oeuvre, mais je ne suis pas totalement d'accord avec toi : je trouve au contraire qu'il s'agit d'une guerre de choix, de conviction, et d'hommes qui n'ont pas peur de les montrer, même s'ils sont aveuglés puis déçus par leurs idéaux. En tous cas, ça m'a donné envie de le relire.

Je ne connais pas l'oeuvre de Dumas, la Comtesse de Charny, je vais de ce pas lal ire, je suis passionnée par cette époque et la façon dont elle est traitée dans la littérature.

Marie-Cha
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 28
Localisation : Tours
Emploi/loisirs : Orthophoniste/ lire, faire du sport, naviguer, aller en Vendée...
Date d'inscription : 30/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hugo, Victor] Quatre-vingt Treize

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum