Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-27%
Le deal à ne pas rater :
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en soldes sur Cdiscount
131 € 179 €
Voir le deal

COCTEAU, Jean

2 participants

Aller en bas

COCTEAU, Jean Empty COCTEAU, Jean

Message par AnaïsP Sam 10 Mar 2012 - 16:31

COCTEAU, Jean Coctea10

Biographie:
1889 - Jean Cocteau est né à Maisons-Laffitte, le 5 juillet 1889. Il est issu d'une famille de la grande bourgeoisie parisienne. Il est le fils de Georges Cocteau, Avocat devenu rentier et d'Eugénie Lecomte. Il a une soeur et un frère : Marthe (12 ans) et Paul (8 ans).
1898 - Son père se suicide dans son lit d'une balle dans la tête. « Le tragique restera l'une des préoccupations majeures du poète, une exorcisation jamais comblée. » Sa mère élèvera seule ce garçon complexe qui refuse de grandir, trouvant dans les états maladifs un moyen de se faire choyer. Cocteau passe son enfance au gré des réceptions musicales que donne son grand-père, un être d'une grande culture artistique. Le grand-père de Jean Cocteau n'a de cesse d'initier le petit nonchalant de la famille à la musique. Cette initiation musicale influencera beaucoup sa perception créatrice tout au long de sa vie.
1904 - Renvoyé pour indiscipline du Lycée Condorcet. Il ne gardera qu un souvenir marquant de ce lycée : celui de la révélation de la beauté masculine en la personne de son camarade, Dargelos, le "premier symbole des forces sauvages qui nous habitent".
1908 - Fait la connaissance du célèbre tragédien Edouard de Max. Ce dernier, fasciné par l'écriture de Jean Cocteau , décide d'organiser une Matinée poétique au Théâtre Fémina, sur les Champs-Elysées, en l'honneur de Cocteau. On y fait la lecture de ses poèmes et Edouard de Max n'hésite pas à la présenter comme un jeune prodige.
1909 - Fait la connaissance de Marcel Proust et de la Comtesse de Noailles. Il se promènera dans les rues de Paris, affichant un style très provoquant. Il publie un premier recueil poétique, La Lampe d'Aladin.
1912- Rencontre Serge de Diaghilev, mécène et directeur de troupe Russe. Cette rencontre a une influence déterminante: Cocteau décide alors d'arrêter son existence superficielle : «De cette minute, je décidai de mourir et de revivre. Le travail fut long et atroce. Cette rupture, je la dois comme tant d'autres à cet ogre ». Cocteau fait la connaissance de Stravinsky.
1914 - Ambulancier en Champagne, puis en Flandre.
1915 - Rencontre Satie, Picasso, Braque, Derain, Modigliani.
1916 - Participe aux manifestation artistiques et poétiques avec Max Jacob, Reverdy, Apollinaire, Cendrars.
1920 - Fonde avec Raymond Radiguet la revue "Le Coq"..
1923 - Mort subite de Radiguet le 20 décembre qui affecte terriblement Cocteau. Il déclare l'année suivante à l'abbé Mugnier : « je n'écrirai plus ». Désespéré Cocteau commence à s'adonner à l'opium. Malgré de nombreuses cures de désintoxication, il consommera de la drogue jusqu'à la fin de sa vie.
1928 - Fait publier sans nom d'auteur ni d'éditeur, Le Livre blanc.
1930 - Réalise son premier film : "Le sang d'un poète". Hospitalisé pendant 40 jours en raison d'une typhoïde.
1937 - Rencontre Jean Marais. Elu à l'Académie Mallarmé.
1939 - Condamné à une forte amende pour usage de stupéfiants.
1941 - Représentations de "La Machine à écrire" et des "Parents Terribles" interdites.
1943 - Mort de sa mère en janvier.
1947 - Achète la Maison de Bailli à Milly La Forêt.
1953 - Président du Jury du Festival de Cannes
1954- Victime d'un infarctus du Myocarde.
1955 - Elu à l'Académie française le 3 mars.
1959 - Nouvelle crise cardiaque.
1961 - Mort de son frère Paul.
1963 - Meurt le 11 octobre 1963, peu après la mort de sa grande amie Edith Piaf.

Bibliographie:
Poésie
1909 - La Lampe d'Aladin
1910 - Le Prince frivole
1912 - La Danse de Sophocle
1919 - Ode à Picasso - Le Cap de Bonne-Espérance
1920 - Escale - Poésies (1917-1920)
1922 - Vocabulaire
1923 - La Rose de François - Plain-Chant
1925 - Cri écrit
1926 - L'Ange Heurtebise
1927 - Opéra
1934 - Mythologie
1939 - Énigmes
1941 - Allégories
1945 - Léone
1946 - La Crucifixion
1948 - Poèmes
1952 - Le Chiffre sept - La Nappe du Catalan
1953 - Dentelles d'éternité - Appoggiatures
1954 - Clair-obscur
1958 - Paraprosodies
1961 - Cérémonial espagnol du Phénix - La Partie d'échecs
1962 - Le Requiem
1968 - Faire-Part (posthume)

Romans
1919 - Le Potomak (édition définitive 1924)
1923 - Le Grand Écart - Thomas l'imposteur (roman)
1928 - Le Livre blanc
1929 - Les Enfants terribles
1940 - La Fin du Potomak

Théâtre et musique
1912 - Le Dieu bleu
1917 - Parade
1921 - Les Mariés de la tour Eiffel
1921 - Le Gendarme incompris
1922 - Antigone
1924 - Roméo et Juliette
1926 - Orphée
1930 - La Voix humaine
1934 - La Machine infernale
1936 - L'École des veuves A.B.C.
1937 - Œdipe-roi. Les Chevaliers de la Table ronde
1938 - Les Parents terribles
1940 - Les Monstres sacrés
1940 - Le Bel Indifférent
1941 - La Machine à écrire
1943 - Renaud et Armide. L'Épouse injustement soupçonnée
1944 - L'Aigle à deux têtes
1946 - Le Jeune Homme et la Mort, ballet de Roland Petit
1948 - Théâtre I et II
1951 - Bacchus
1960 - Nouveau théâtre de poche
1962 - L'Impromptu du Palais-Royal

Poésie et critique
1918 : Le Coq et l'Arlequin
1920 : Carte blanche
1922 : Le Secret professionnel
1926 : Le Rappel à l'ordre - Lettre à Jacques Maritain
1930 : Opium
1932 : Essai de critique indirecte
1935 : Portraits-Souvenir
1937 : Mon Premier voyage (Tour du monde en 80 jours)
1943 : Le Greco
1947 : Le Foyer des artistes - La Difficulté d'être
1949 : Lettres aux Américains - Reines de la France
1952 : Gide vivant
1953 : Journal d'un inconnu. Démarche d'un poète
1959 : Poésie critique I
1960 : Poésie critique II
1962 : Le Cordon ombilical
1963 : La Comtesse de Noailles, oui et non

Source: Alalettre & Wikipédia
AnaïsP
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1556
Age : 34
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

COCTEAU, Jean Empty Re: COCTEAU, Jean

Message par FrançoisG Dim 11 Mar 2012 - 3:09

Merci pour cette belle présentation.

Je me permets de rajouter sa filmographie :

Réalisateur

Courts métrages
1925 : Jean Cocteau fait du cinéma
1950 : Coriolan
1952 : La Villa Santo-Sospir
1962 : Jean Cocteau s'adresse à l'an 2000

Longs métrages
1930 : Le Sang d'un poète
1946 : La Belle et la Bête
1948 : L'Aigle à deux têtes
1948 : Les Parents terribles
1950 : Orphée
1960 : Le Testament d'Orphée

Scénariste
1943 : L'Éternel Retour réalisé par Jean Delannoy
1948 : Ruy Blas réalisé par Pierre Billon
1950 : Les Enfants terribles réalisé par Jean-Pierre Melville, scénario de Jean Cocteau d'après son roman
1961 : La Princesse de Clèves réalisé par Jean Delannoy
1965 : Thomas l'imposteur réalisé par Georges Franju, scénario de Jean Cocteau d'après son roman

Dialoguiste
1943 : Le Baron fantôme (+ acteur) réalisé par Serge de Poligny
1945 : Les Dames du bois de Boulogne réalisé par Robert Bresson
1961 : La Princesse de Clèves réalisé par Jean Delannoy
1965 : Thomas l'imposteur réalisé par Georges Franju
FrançoisG
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum