Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

JACQUARD, Albert

Aller en bas

JACQUARD, Albert Empty JACQUARD, Albert

Message par Invité Sam 21 Avr 2012 - 10:23

JACQUARD, Albert Jacqua10

Biographie:
Né à Lyon le 23 décembre 1925, scientifique et essayiste français. Spécialiste de génétique des populations, il a été membre du Comité consultatif national d'éthique. Auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique, il tient un discours humaniste destiné à favoriser l’évolution de la conscience collective.
Il est proche du mouvement altermondialiste et est un contributeur régulier du journal "Le Monde diplomatique".
Grand humaniste, Albert Jacquard s'engage pour la défense des plus démunis. Il milite notamment aux côtés de l'association Droit au logement et de l'Abbé Pierre. Il apporte son soutien aux étrangers en situation irrégulière en grève de la faim à Lille durant l'été 2007. Il a animé durant 9 ans, de septembre 2001 à juillet 2010, une chronique radiophonique quotidienne sur France Culture où il s'exprime sur la société et les sujets d'actualité.
Il est également connu pour ses engagements citoyens, parmi lesquels la défense du concept de la décroissance soutenable, ou encore le soutien aux mouvements du logiciel libre et de la langue internationale Espéranto.

Issu d’une famille catholique et conservatrice originaire du Jura, fils de François Jacquard, directeur à la banque de France et de Marie-Louise Fourgeot, Albert Jacquard obtint deux baccalauréats Mathématiques élémentaires et Philosophie en 1943.
Élève très brillant, il entra en 1945 à l’École polytechnique, en sortit ingénieur des Manufactures de l’État en 1948 et intégra l’Institut de statistiques dont il fut également diplômé, et devint ingénieur d’organisation et méthode.
À l'âge de 9 ans, un drame bouleverse son enfance. La voiture familiale subit un accident dans lequel Albert Jacquard perd son plus jeune frère et ses grands-parents paternels. Lui-même en ressort défiguré, ce qui transformera longtemps sa perception du regard des autres.
En 1941, son père est nommé directeur de la succursale de la Banque de France à Gray en zone non-occupée. Il quitte alors le lycée de Soissons en cours d'année pour le lycée Augustin Cournot de Gray.
De 1943 à 1945, Albert Jacquard est en classe préparatoire aux grandes écoles au lycée privé Sainte-Geneviève situé à Versailles. La scolarité y est perturbée par les actions de la police allemande.
« J’ai vécu la Libération comme un événement extérieur. J’ai été un passager de l’histoire. Je n’ai pas été du tout le conducteur. J’ai été très long à m’apercevoir qu’il fallait que je choisisse mon camp. J’étais dans le camp des salauds : ceux qui laissent faire et finalement attendent que toutes les choses s’arrangent. »
« Par le passé, j’étais guidé par la soumission et le conformisme. J’avais une vingtaine d’années pendant la Seconde Guerre mondiale. C’était comme si elle se déroulait au loin. Je n’ai pas pensé un instant à entrer dans la Résistance. J’étais trop occupé à préparer Polytechnique. En 1961, je vivais tout près de l’endroit où des Algériens ont été jetés dans la Seine. Lorsque je l’ai appris le lendemain, j’ai eu honte. J’aurais pu prendre position, mais je n’ai pas bougé. Je suis resté du côté des salauds, ceux qui laissent faire, pendant deux décennies encore. »
Le 5 janvier 1952, il épouse Alix Domergue.

Albert Jacquard entra à la Société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes en tant qu’ingénieur d’organisation et méthode, puis en fut nommé secrétaire général adjoint de 1951 à 1961. Rapporteur auprès la commission de vérification des comptes des entreprises publique : contrôle de la gestion des houillère du Nord puis de Sud-Aviation de 1959 à 1970. Directeur adjoint au service de l’équipement du ministère de la Santé publique de 1962 à 1964, il est chargé de recherche à l’Institut national de démographie (Ined) de 1965 à 1966.
Titulaire d’un certificat de génétique en 1966, il s’orienta vers une carrière scientifique, et partit aux États-Unis pour étudier la génétique des populations à l’université Stanford, en tant que Research Worker en 1966 et 1967. De retour en France en 1968 avec un diplôme d’études approfondies de génétique en poche, il réintégra l’Institut national d'études démographiques en tant que directeur de recherches de 1968 à 1991. Titulaire d'un doctorat d’université de génétique en 1970 et d’un doctorat d’État en biologie humaine en 1972, il est nommé expert en génétique auprès de l’Organisation mondiale de la santé de 1973 à 1985.

Albert Jacquard s’oriente alors vers la recherche universitaire : il devient professeur invité à l’Université de Genève de 1973 à 1976, puis professeur associé de 1976 à 1992. L’Université de Paris VI le titularisa de 1978 à 1990, et l’Université de Louvain en Belgique l’invita de 1979 à 1981.
Le travail d’Albert Jacquard lui valut une reconnaissance nationale : il fut nommé officier de Légion d'honneur et commandeur de l’Ordre national du Mérite par le président Valéry Giscard d'Estaing en 1980, et reçut le prix scientifique de la Fondation de France la même année, avant d’être nommé membre du Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé de 1983 à 1988.
Après de nombreuses publications de vulgarisation scientifique et de réflexion sur la condition humaine, Albert Jacquard fut nommé docteur honoris causa de l’Université du Québec en 1987, et des universités du Nouveau-Brunswick, de Hainaut, et de Louvain-la-Neuve. Conseiller scientifique à l'Institut national d'études démographiques de 1990 à 1991, et encore professeur de l’Academia di Architettura du Tessin, sa belle plume et son talent lui valurent le prix littéraire de la ville de Genève en 1992.


Bibliographie:
Ouvrages scientifiques
1970 - Structures génétiques des populations (Masson)
1974 - Les probabilités, Presses universitaires de France ("Que sais-je?")
1974 - Génétique des populations humaines (Presses universitaires de France)
1974 - The Genetic Structure of Populations (Springer)
1976 - L’Étude des isolats. Espoirs et limites (Presse universitaires de France-INED)
1977 - Concepts en génétique des populations (Masson)

Ouvrages de vulgarisation scientifique
1981 - Éloge de la différence (Seuil)
1983 - Moi et les autres (Seuil)
1984 - Au péril de la science ? (Seuil)
1984 - Inventer l’homme (Complexe)
1986 - L’Héritage de la liberté (Seuil)
1987 - Cinq milliards d’hommes dans un vaisseau (Seuil)
1988 - Moi, je viens d’où? (Seuil)
1989 - Abécédaire de l’ambiguïté (Seuil)
1989 - C’est quoi l’intelligence? (Seuil)
1990 - Idées vécues (Flammarion)
1991 - Voici le temps du monde fini (Seuil)
1991 - Tous différents, tous pareils (Nathan)
1992 - Comme un cri du cœur (L'Essentiel)
1992 - La Légende de la vie (Flammarion)
1993 - E=CM2 (Seuil)
1993 - Deux sacrés grumeaux d’étoile (La Nacelle)
1994 - Absolu, dialogue avec l’abbé Pierre (Seuil)
1994 - L’Explosion démographique (Flammarion)
1994 - Les hommes et leurs gènes (Flammarion)
1995 - La Matière et la vie (Milan)
1995 - Paroles de science (Albin Michel)
1997 - La Légende de demain (Flammarion)
1998 - L’Équation du nénuphar (Calmann-Lévy)
2001 - L'avenir n'est pas écrit (Bayard)
2001 - Paroles citoyennes (Albin Michel)
2002 - De l'angoisse à l'espoir (Calmann Lévy)
2006 - Ecologie et spiritualité, collectif (Albin Michel)
2008 - Le monde s'est-il créé tout seul ?, collectif (Albin Michel)

Ouvrages philosophiques et/ou politiques
1993 - Un monde sans prisons? (Seuil)
1996 - J’accuse l’économie triomphante (Calmann Lévy)
1996 - Le Souci des pauvres. L’Héritage de François d’Assise (Calmann Lévy)
1997 - Pour une terre de 10 milliards d'hommes (Zulma)
1997 - Petite philosophie à l’usage des non philosophes (Québec Livres & Calmann Lévy)
2001 - Paroles citoyennes (Albin Michel)
2004 - Halte aux Jeux! (Stock)
2005 - Nouvelle petite philosophie (Stock)
2006 - Mon utopie (Stock)
2007 - Jamais soumis, jamais soumise (Stock)
2009 - Le compte à rebours a-t-il commencé? (Stock)
2010 - Le Petit Abécédaire de Culture Générale
2012 - EXIGEZ ! Un désarmement nucléaire total -avec S. Hessel- (Stock)

Ouvrage autobiographique
2012 - Dans ma jeunesse (Stock)

Source: Wikipédia

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum