Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -33%
-30€ sur le Nettoyeur vapeur Karcher KST 2 ...
Voir le deal
59.99 €

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

+30
Saphyr
nouka2000
joëlle
Sara2a
chocolette
Pinky
bastinou33
Nisa
Lilo85
christa noel
LOUBHI 49
mousticos
Cassiopée
Moulin-à-Vent
mamoun
lili78
petitepom
malo
viou1108
creuse
Elyuna
Françoise
Lisalor
chimène
Sharon
odile
louloute
Véronique M.
lalyre
Le motard
34 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Votre avis

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap32%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 32% 
[ 9 ]
[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap32%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 32% 
[ 9 ]
[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap14%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 14% 
[ 4 ]
[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap14%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 14% 
[ 4 ]
[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap7%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 7% 
[ 2 ]
[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_lcap0%[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 28
 
 

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Saphyr Sam 10 Mai 2014 - 15:55

Lu dans le cadre de mon Challenge Partage Lecture 2013-2014

Mon avis :

Un bon livre, une lecture agréable, mais pas de coup de coeur en ce qui me concerne.
Comme certains lecteurs l'ont souligné, le "nous" choisi pour la narration nous reporte dans un drame humain universel plutôt que un témoignage personnel. Le procédé est original et permet néanmoins de ressentir les émotions de ces femmes exilées. Certaines phrases, volontairement percutantes, s'impriment au fer rouge dans l'esprit du lecteur, faisant revivre une page d'histoire que les Occidentaux, les Américains en particulier, se sont empressés de tourner.
A côté de ça, et tout en sachant que ce n'était pas le propos de l'oeuvre, j'ai regretté le manque de précision historique et chronologique du livre. Objectivement, je ne sais même pas de quelles années on parle, de combien de personnes déportées, de la durée de cette déportation...
Un goût d'inachevé et une petite déception, donc, même si je reconnais que ce livre mérite amplement d'être lu.

Ma note : 7,5/10
Saphyr
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 42
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Piplo Ven 30 Mai 2014 - 0:07

Dans ce court roman, je suis tombée complètement sous le charme de la narration.
Julie Otsuka réussit le tour de force de nous faire entendre simultanément l'histoire de tout un peuple: ces femmes japonaises parties ce marier aux Etats-Unis et ces hommes japonais venus trouver du travail et espérer des jours meilleurs. Un peuple exploité et exclu, puis accusé de complicité, d'espionnage ou de traitrise avec la seconde guerre mondiale.

Mais l'auteur ne se contente pas de nous rapporter cette histoire commune car elle nous fait part des peurs, des espoirs, des joies, des drames de chacune de ses femmes et de chacun de ses hommes. Extrêmement bien documentée sur cette période, Julie Otsuka mêle une à une les anecdotes de chacun. L'effet est surprenant car au fil des pages on vit les évènements marquants de la vie de ce peuple en exil comme un seul mais avec toujours l'écho de toutes leurs voix.

Je n'ai jamais été lassée par les très longues phrases ponctuées de ces superpositions.
J'ai appris beaucoup de choses lors de cette lecture également.
La forme rend le texte poignant. A découvrir.
Piplo
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 43
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Algue Dim 17 Aoû 2014 - 19:54

Une belle lecture assurément, qui nous plonge dans la désillusion partagée par toutes ces femmes venues en Amérique chercher un monde meilleur. Je comprends que l'on soit frustré par l'absence de repères historiques, mais les drames vécus par ces familles sont si actuels et si répandus encore que j'apprécie le parti pris de l'auteur, qui est de ne pas enfermer son histoire dans une case bien précise de l'histoire. Et même, de nous forcer vers la fin du livre à changer de point de vue. A nous poser la question de ce que nous pourrions faire pour éviter de telles tragédies.

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 464
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par nouka2000 Lun 29 Déc 2014 - 13:25

Mon avis : J'ai apprécié ce livre qui m'a permis de découvrir une facette de l'histoire dont j'ignorais tout.

Le récit est dirigé à première personne du pluriel ce qui est original mais cela empêche de s'attacher à un personnage en particulier. Les phrases répétées m'ont un peu dérangée au début, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Je trouve que cela donne de la froideur au récit.

L'histoire de ces japonaises exilées m'a beaucoup touché. Mais, j'aurais aimé avoir des précisions, des dates... Je suis allée sur internet pour me renseigner un peu plus...

J'ai apprécié ce livre pour l'histoire émouvante qu'elle raconte, une histoire que tout le monde devrait connaître même si l'écriture de l'auteur m'a déplu.
nouka2000
nouka2000
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1209
Age : 21
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : musique / course à pied
Genre littéraire préféré : de tout !!
Date d'inscription : 24/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par la grande astrance Lun 30 Mai 2016 - 22:11

j'ai découvert ce livre en version audio
Une belle interprétation par Irène Jacob, dans la retenue et la pudeur
Il est question du destin des jeunes japonaises aux Etats-Unis mais aussi des femmes de part le monde:
Au Japon,leurs pères marchent devant les mains vides, leurs mères chargées de paquets quelques pas derrière, elles sont livrées  aux marieuses,
En Amérique elles sont violées par leur époux, exploitées   ...
mais ce sont aussi des mères, des épouses fidèles, des professionnelles consciencieuses Elles sont  courageuses, dignes et pleines d'espérance

il est  question de NOUS

les inventaires lus ne sont peut-être pas plaisants à lire , à écouter il y a un rythme, une musique
j'ai adoré
la grande astrance
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 450
Age : 65
Localisation : VAR
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble et la randonnée
Genre littéraire préféré : les polars nordiques
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Cannetille Mer 1 Juin 2022 - 10:58

Elles ont quitté le Japon au début du siècle dernier pour épouser en Californie des compatriotes émigrés qu’elles n’avaient vus que sur photos. Elles vont partager, leur vie durant, le lit et le pénible sort d’ouvriers agricoles qui fournissent à l’Amérique une main d’oeuvre bon marché. Et, plus tard, lorsqu’éclatera la seconde guerre mondiale, elles se retrouveront déportées avec mari et enfants dans les camps d’internement où les Etats-Unis incarcèreront les Nippo-Américains.

Le mode de narration est singulier et donne toute sa force au roman. Rédigé à la première personne du pluriel, le récit se fait l’écho des multiples voix anonymes de ces femmes japonaises, sans jamais se fixer sur aucune en particulier. Ce sont ces mille trajectoires, suggérées par petites touches impressionnistes, qui finissent par composer un tableau d’ensemble puissamment évocateur de l’histoire collective de la communauté dont l’auteur est elle-même issue.

L’arrivée de ces femmes sur le sol américain est un choc à tout point de vue. Leur traversée sans retour possible les jettent dans un inconnu auquel elles n’auront d’autres choix que de s’adapter, quoi qu’il leur en coûte, et combien même il ne correspond en rien à ce qu’elles avaient imaginé de leur vie future. Leurs expériences racontent toutes le racisme, leur exploitation, mais toujours leur obstination à trouver patiemment et silencieusement leur place, si misérable soit-elle, entre modes de vie japonais et occidental. Pourtant, alors que gonfle la paranoïa à leur encontre après l’attaque de Pearl Harbor, tout ce que leur communauté a si laborieusement construit finit par leur échapper peu à peu. Ce sont d’abord les hommes, arrêtés les uns après les autres pour soupçon d’espionnage, que leurs épouses voient partir. Et quand tous, femmes et enfants compris, ont finalement disparu, c’est jusqu’à leur absence qui s’efface bientôt totalement dans l’esprit de leurs voisins Américains, pour qui la vie continue inchangée.

Les phrases courtes, comme psalmodiées en une complainte fantôme portée par le vent de la mémoire, s’alignent sans pathos pour mieux nous frapper de leur implacable et triste vérité. Et l’on ressort hanté par le murmure de toutes ces voix anonymes que, pour notre plus grande émotion, ce livre exhume de l’indifférence et de l’oubli. Coup de coeur, que l'on peut prolonger sur le sujet par un autre très beau roman : Fantômes de Christian Kiefer. (5/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3073
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer - Page 3 Empty Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum