Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji]

Aller en bas

votre avis

Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap0%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap100%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap0%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap0%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap0%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_lcap0%Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Empty Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji]

Message par lili78 le Dim 18 Nov 2012 - 13:39

Shonen: Gen d’Hiroshima [Nakazawa, Keiji] Gen10

Nakazawa Keiji - Gen d’Hiroshima
Manga en 10 volumes

Biographie : Keiji Nakazawa est né à Hiroshima en 1939. Quatrième d’une famille de six enfants, il perd son père, sa sœur et son frère cadet, lors du bombardement atomique le 6 août 1945.
À l’age de 22 ans, il monte à Tokyo où il débute une carrière de dessinateur professionnel. On remarque ses premières apparitions dans le mensuel « Shônen Gaho » à partir de 1963.Ce n’est qu’en 1968 qu’il exprime pour la première fois ses souvenirs de la tragédie d’Hiroshima avec « Kuroi ame ni utarete », (Sous la pluie noire) dont il sortira une nouvelle version deux ans plus tard sous le titre de « Aru hi totsuzen » (Soudain un jour). Avec « Ore wa mita » (Je l’ai vu) paru en 1972, il nous livre un court récit de sa propre expérience pendant et après La Bombe.
Néanmoins, ce n’est que l’année suivante qu’il débute « Hadashi no Gen », (Gen aux pieds nus), une longue série quasi-autobio-graphique, publiée dans l’hebdomadaire « Shûkan Shônen Jump ». Traduit dans plusieurs langues dont l’anglais, l’allemand, l’indonésien et adapté notamment au théâtre, ou encore en film d’animation, ce manga demeure jusqu’à aujourd’hui son œuvre la plus marquante.

Résumé : L'histoire retrace le parcours de la famille Nakaoka à Hiroshima, quelques jours avant, puis après le bombardement atomique du 6 août 1945. L'histoire est basée sur la propre expérience de l'auteur, survivant du bombardement où il perdit son père, sa sœur et son frère cadet.
Nakazawa couvre plusieurs années après Hiroshima afin de montrer les conséquences sur le long terme comme les maladies mortelles dues aux rayonnements atomiques. Il insiste également sur les traumatismes de la société japonaise : rejet des victimes de la bombe qui symbolise la défaite pour les japonais, famines et pauvreté entraînant marché noir, criminalité organisée des yakuzas et orphelins délinquants.
Il critique vivement l'impérialisme et l'aveuglement des militaires, des entreprises et de l'empereur qui ont conduit à la guerre. Il s'attaque également à l'occupation américaine : étudiant comme des cobayes les victimes de la bombe, censurant les informations au sujet des conséquences de l'explosion...
Cette œuvre est souvent comparée à la BD américaine Maus sur le génocide juif. L'auteur, Art Spiegelman qui préface la dernière édition a ainsi affirmé avoir été extrêmement marqué par Gen d'Hiroshima.
Mais Gen d'Hiroshima traite surtout du courage et de la nécessité de se reconstruire et de grandir après un drame. Nakazawa utilise la métaphore du blé tout au long de l'ouvrage: « Soyez comme ce blé, fort, même si vous vous faites piétiner… ».

Mon avis : Gen d’Hiroshima est une série très intéressante, elle montre bien ce qui s’est passé au Japon avant et après La bombe.

L’auteur restitue parfaitement l’horreur : les maisons rasées, les cadavres fondus, des personnes mutilées, brûlées… puis la survie, la quête de nourriture, les maladies, le regard des autres et le comportement du gouvernement japonais.

Les personnages sont très attachants, Gen a une grande force de caractère, il essai toujours de faire le bien autour de lui. Ryûta est très courageux et n’hésite pas à mettre sa vie ne péril pour aider ses amis.

Cependant je trouve que les personnages sont trop souvent dans l’exagération, exubérants dans leurs gestes et dans leurs propos. Mais il ne faut pas s’arrêter à cela car la série, très poignante, vaut vraiment la peine d’être découvertes.

Personnellement je ne conseillerai pas cette lecture aux enfants.
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2674
Age : 48
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum