Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Racine, Jean] La Thébaïde

Aller en bas

Votre avis

[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_lcap100%[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_lcap0%[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_lcap0%[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_lcap0%[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_lcap0%[Racine, Jean] La Thébaïde Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Racine, Jean] La Thébaïde Empty [Racine, Jean] La Thébaïde

Message par Pomme le Ven 1 Mar 2013 - 18:33

[Racine, Jean] La Thébaïde 808660lathbaide

La Thébaïde ou les Frères ennemis

Auteur : Jean Racine
Éditeur : Folio
Nombre de pages : 224 pages
Prix : 5,65 €

Résumé :

«Le lecteur me permettra de lui demander un peu plus d'indulgence pour cette pièce, que pour les autres qui la suivent. J'étais fort jeune quand je la fis.» Autrement dit, comment Racine avait-il pu ne pas faire du Racine ? Car La Thébaïde repose sur un conflit dont le moteur n'est pas la passion amoureuse mais la rage suicidaire de tous les personnages. Racine puise chez Euripide la sanglante histoire d'Étéocle et de Polynice, les deux fils d'Œdipe. Un tel sujet l'entraînait vers une esthétique de la fureur au moment où triomphaient les grâces de l'amour galant. Pari tenu : Molière fit créer la pièce par sa troupe. Trois siècles plus tard, on est encore stupéfait de voir comment la tragédie classique savait styliser la violence des passions qui habitent les hommes.

Mon avis :

Oedipe a laissé le trône à ses deux fils, Étéocle et Polynice, chacun devant gouverner à tour de rôle. Cependant, le moment venu, Éteocle refuse de céder le pouvoir à son frère. Bien entendu, ce dernier n'est pas décidé à se laisser faire... Ni les supplications d'Antigone, leur soeur, ni de celles de Jocaste, leur mère, ne peuvent leur faire entendre raison. La passion se déchaine, pas la passion amoureuse mais la passion du pouvoir, plus forte que les liens du sang.
Ce livre est un petit bijou. Ce n'est pas la pièce la plus connue de Racine et, de l'avis de beaucoup, elle n'est pas à la hauteur des pièces comme Phèdre ou Britannicus, pourtant elle mérite que l'on s'y attarde. Les vers sont sublimes, comme toujours chez Racine, et les personnages fascinants.

Ma note : 20/20, un coup de coeur
Pomme
Pomme
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Policier
Date d'inscription : 22/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum