Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

[Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Aller en bas

[Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap0%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap50%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap50%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap0%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap0%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_lcap0%[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par Moulin-à-Vent Ven 28 Fév 2014 - 2:36

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Il_ple10
Auteure: Saucier Jocelyne
Titre: Il pleuvait des oiseaux
Roman historique
Période concernée: début du XXe siècle à nos jours
Éditeur: XYZ éditeur, collection Romanichels
ISBN 978-2-89261-604-0

Quatrième de couverture

Vers quelle forêt secrète se dirige la photographe partie à la recherche d’un certain Boychuck, témoin et brûlé des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début du XXe siècle? On ne le saura pas. Boychuck, Tom et Charlie, dorénavant vieux, ont choisi de se retirer du monde. Ils vivent relativement heureux et ont même préparé leur mort. De fait, Boychuck n’est plus de ce monde au moment où s’amène la photographe.
Tom et Charlie ignorent que la venue de la photographe boulversera leur vie. Les deux survivants feront la rencontre d’un personnage aérien, Marie-Desneige. Elle a 82 ans, tous ses esprits, même si elle est internée depuis soixante-six ans. Elle arrivera sur les lieux comme une brise espérée alors que la photographe découvrira que Boychuck était un peintre et que son œuvre était tout entière marquée par le Grand Feu de Matheson.
C’est dans ce décor que s’élabore Il pleuvait des oiseaux. Nous voici en plein cœur d’un drame historique, mais aussi pris par l’histoire d’hommes qui ont choisi la forêt. Trois êtres épris de liberté et qui ont fait un pacte avec la mort. Un superbe récit à la mesure du grand talent de Jocelyne Saucier.

Mon appréciation

Un sapré bon roman sur un drame historique. Si la conclusion, bien que non mauvaise, eut été autre, c'eut été probablement un coup de cœur pour moi. Ce n'est pas que la fin est mauvaise, mais j'aurais apprécié autre chose. Les personnages sont fascinants, spécialement les trois plus agés. Un goût de liberté incroyable se transmet aux personnes qui les côtoient... et aux lecteurs. Leur isolement fait grandement penser au mythe de Ma Cabane au Canada qui devient Mes Cabanes au Canada. Que c'est agréable à lire! Ma cote: 7/10.

Citations

"... C'est dans la forêt qu'il prenait la mesure de son être, qu'il respirait l'air du monde, qu'il sentait son appartenance à la puissance de l'univers.
Au fur et à mesure qu'il avançait en âge, il avait développé l'espoir de pouvoir y mourir un jour, comme une bête, sans lamentos ni visages éplorés, rien que le silence de la forêt venu saluer une de ses créatures qui s'en va rejoindre les mânes du castor, de la belette, du vison, du renard, du lynx, ses véritables compagnons.

"... des images d'une beauté apocalyptique..."

"-Regarder passer les automobiles, c'est très plaisant, ça bouge tout le temps, ça n'arrête jamais, ça vide la tête et sans qu'on s'en aperçoive, on se retrouve ailleurs. C'est très plaisant."


(Jocelyne Saucier, "Il pleuvait des oiseaux")
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par marie do Ven 28 Fév 2014 - 2:46

Je ne connais pas ce drame, je n'ai rien trouvé sur le net si ce n'est les références de ce roman. Mais la Corse a été tellement ravagé par le feu (même si ce n'est pas du tout à la même échelle, heureusement), que ce sujet m’intéresse, le titre fait froid dans le dos (ou chaud, c'est selon ...) !
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4338
Age : 55
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par Moulin-à-Vent Ven 28 Fév 2014 - 6:06

Marie do, tu m'ébahis encore une fois: tu sais pourquoi il "pleuvait" des oiseaux. Je te trouve FORMIDABLE et le mot me semble faible.
En effet, je crois me souvenir que la Corse était sujette aux feux. Le maquis?
Ce roman s'intéresse surtout à des personnages et non aux feux eux-mêmes, mais c'est partie du sujet et c'est absolument démentiel.

Salutations.  Twisted Evil 
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par marie do Ven 28 Fév 2014 - 10:12

Tss, tss, tss ... flatteur va ! En tout les cas je le note, malgré ton avis mitigé, ne serai-ce que pour découvrir la faune et la flore de ce beau pays !
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4338
Age : 55
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par louloute Ven 28 Fév 2014 - 10:53

Merci Moulin-à-vent pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 23542
Age : 52
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par Moulin-à-Vent Ven 28 Fév 2014 - 19:19

marie do a écrit:...malgré ton avis mitigé...

Non non marie, mon avis: c'est un très bon roman et il s'en fallut de très peu que ce ne soit un coup de cœur. J'ai beaucoup apprécié.  I love you 

Merci louloute.  cheers 
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par marie do Jeu 21 Sep 2017 - 19:27

Charmant, émouvant, passionnant ... superbe !!!
Comme prévu la description des incendies fait froid dans le dos mais quelles histoires (oui, au pluriel) !!!!
Un petit air de Barbara Kingsolver I love you, un beau coup de cœur et des milliers de merci à Moulin à Vent  bisou !
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4338
Age : 55
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par Cannetille Mar 11 Mai 2021 - 9:32

Presque cent ans après les Grands Feux qui ont dévasté le nord de l’Ontario au début du XXe siècle, une photographe entreprend de rassembler les portraits des survivants. Elle est à la recherche de l’un d’eux, Boychuck, qui, à quatorze ans, a perdu toute sa famille dans la catastrophe et vit maintenant retiré dans les bois. Lorsqu’elle le localise, il vient de mourir, ne laissant que la collection d’inexplicables tableaux qu’il a peints, et les deux amis, également retirés du monde, qui vivent à proximité de sa cabane. Une vieille femme, Marie-Desneiges, sera la seule à savoir décoder les peintures de Boychuck, hanté toute sa vie par l’horreur vécue dans sa jeunesse.

L’auteur a choisi d’imaginer, chez des personnages fictifs désormais au soir de leur vie, les traces et les souvenirs laissés par les événements historiques. C’est donc indirectement et par bribes, par le prisme de la mémoire et du traumatisme mais aussi par le filtre d’une douloureuse pudeur, qu’elle nous fait revivre cette tragédie méconnue, au fil des rencontres d’une photographe qui nous sert en quelque sorte d’alter ego. Peu à peu, derrière l’intrigue contemporaine inventée en premier plan, se dessine en filigrane une trame historique totalement fidèle à la réalité.

C’est à vrai dire cette reconstitution historique, particulièrement impressionnante, qui m’a le plus intéressée. Parmi ces incendies partis de feux d’abattis, le plus meurtrier fit en 1916 deux cent vingt trois victimes et détruisit deux cent mille hectares de forêt. Les survivants évoquèrent des scènes d’apocalypse, où « il pleuvait des oiseaux », tués par une « atmosphère irrespirable de chaleur et de fumée ». Des familles entières périrent, d’autres échappèrent à la mort par miracle : « en creusant la terre de leurs mains entre les rangs de leur champ de pommes de terre et, chacun dans son sillon, ils étaient restés face contre terre pendant que les vagues de flammes déferlaient au-dessus d'eux. »

La partie contemporaine de l’histoire m’a en revanche beaucoup moins séduite. Malgré la tendresse manifeste de l’auteur pour ses personnages fragilisés par l’âge et par l’invisible fardeau de leurs souvenirs, l’émotion s’est chez moi dissoute dans le maelström de thématiques qui caractérise le versant fictif du roman. Vieillesse et fin de vie, suicide et euthanasie, amours impossibles et quête de liberté : à la longue, tout m'a semblé s’entremêler et brouiller le fil narratif, dans une surenchère de bons sentiments parsemée d’invraisemblances. Ce qui commençait comme une réaliste tragédie aux touchants personnages s’est finalement mué en une décevante et peu crédible friandise trop sucrée.

C'est donc globalement désappointée que je referme ce livre, certes bien écrit et agréable sur un sujet historique étonnamment méconnu, mais dont j'attendais plus de profondeur au vu de ses nombreuses récompenses littéraires. (3/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2311
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Saucier, Jocelyne]  Il pleuvait des oiseaux Empty Re: [Saucier, Jocelyne] Il pleuvait des oiseaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum