Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Feydeau, Georges] Le dindon

Aller en bas

le dindon

[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap0%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap100%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap0%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap0%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap0%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_lcap0%[Feydeau, Georges] Le dindon Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Feydeau, Georges] Le dindon Empty [Feydeau, Georges] Le dindon

Message par Pinky le Jeu 24 Avr 2014 - 19:20

LE DINDON

[Feydeau, Georges] Le dindon 412zwe10

Théâtre classique, édité et réédite en poche février 1989

216 pages

Résumé

Pontagnac, le " dragueur " malheureux, sera finalement le dindon de la farce. C'est d'ailleurs un brave garçon, qui ne trompe jamais sa femme sans la plaindre. Et qui ne perd jamais la tête : il suit les dames dans la rue, mais s'il pénètre derrière elles dans les pâtisseries, il les attend sagement à la porte des bijouteries. Quant à Vatelin, le mari de Lucienne, il risque de payer fort cher une vieille entorse à la fidélité conjugale, laquelle entorse refait brusquement surface en la personne de Maggy, une joyeuse fofolle anglaise... Un troisième larron, rival de Pontagnac, vient encore compliquer la situation. Et voilà la mécanique en marche, " sans que s'affole un seul rouage, sans que saute un seul ressort ", comme dit Jean Richepin.

Mon ressenti

Coureur de jupons invétéré, Pontagnac devient le dindon bien involontaire de cette farce. Histoire de couple, de tromperie, relations entre femmes et hommes, rôle et statut de chacun, l'auteur s'amuse à nous perdre et à nous montrer que ce n'est pas toujours ceux que l'on croit qui tire les ficelles.
C'est drôle et avenant à souhait.

J'ai toujours autant de mal à lire le texte de Feydeau puisque toutes les indications matérielles en lien avec les personnages sont marquées avec la réplique de ces derniers. C'est donc un coup à prendre...

Un grand classique, un texte écrit en 1896 qui a rencontré beaucoup de succès et qui est toujours autant joué actuellement.

Voici le lien pour voir la pièce lors de sa première représentation filmée : https://www.youtube.com/watch?v=dAtEqPXerJ4
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6560
Age : 57
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum