Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les trouver ?
Voir le deal

[Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

+16
Moulin-à-Vent
fred7469
louloute
Nisa
chichie
Sarfre
Pistou 117
LOUBHI 49
Sara2a
marine
Astazie
Mounain
yaki
audreyzaz
Ironman
Pinky
20 participants

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Votre avis sur les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brontë

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_lcap49%les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_rcap 49% 
[ 34 ]
les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_lcap33%les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_rcap 33% 
[ 23 ]
les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_lcap13%les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_rcap 13% 
[ 9 ]
les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_lcap1%les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_rcap 1% 
[ 1 ]
les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_lcap3%les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Vote_rcap 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 69
 
 

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mar 30 Nov - 23:40

Que dire de ce bijoux? Je ne m'attendais absolument pas à ça en ouvrant le roman. Emily qui est morte très jeune n'a écrit que ce roman et quel chef d'oeuvre! On connaît également sa soeur qui a écrit Jane Eyre, Charlotte Brontë. Ce roman-ci démarre avec quelques difficultés j'ai trouvé. On s'emmêle un peu les pinceaux quant à savoir qui est qui car tous ont le même nom.
Et puis tout doucement on découvre une histoire triste, dramatique.
Mr Earnshaw a eu deux enfants avec son épouse et il en a « adopté » un troisième. Catherine sa fille va très vite s’entendre avec Heathcliff, l’adopté. Quant à Hindley il va le haïr. J’ai beaucoup aimé la relation entre Catherine et Heathcliff. Ce mélange d’amour et de haine. Ce mélange d’admiration et de dégoût. J’ai très vite eu pitié du personnage de Heathcliff est ce du début à la fin du roman. Même adulte j’ai eu beaucoup de compassion et de pitié vis à vis de tout ce qu’il avait enduré et de la manière dont il se comportait avec les autres.
Il ne fait que se venger de ce que les autres lui ont fait subir pendant son enfance.
Je n’ai pas apprécié le personnage de Catherine Earnshaw. Elle est vraiment agaçante et tout ce qui se déroule par la suite est de sa faute parce qu’elle a brisé la vie de deux hommes, non par amour mais par souci du qu’en dira-t-on et du « qui me donnera la plus belle vie ». Edgar Linton est vraiment un malheureux homme et il succombera au charme de Catherine ce qui aura pour conséquence d’en faire un homme malheureux, triste et faible. Sa sœur Isabelle Linton sera tout aussi faible parce qu’elle se laissera embobiner par Heathcliff et cela aura pour conséquence de mettre au monde un garçon et de succomber à une maladie, suite à la manière dont on s’occupait d’elle à Hurle-Vent.
Concernant les enfants, j’ai été très vite conquise par Hareton. Il ressemble tellement à Heathcliff. Il ne cherche qu’à se faire bien voir de sa cousine Catherine dont il tombera bien vite amoureux même si ce n’est pas dit explicitement, on le comprend très vite via son souci de lui plaire. Mais Linton est là et qu’il est odieux, méprisable et détestable ! J’ai presque été heureuse de savoir qu’il était enfin mort !
Par contre j’adore le personnage d’Hélène Deans, la servante et celle qui racontera l’histoire des Hauts de Hurle-Vent.
La fin m’a vraiment conquise et j’ai trouvé dans ce roman tout ce que je cherchais. Une histoire triste et dramatique, des personnages attachants et d’autres antipathiques.
Bref un vrai coup de cœur pour ce roman magistral et magnifique que je relirais sans problème et que je conseille à tous !

Donc je remonte la note global avec un 10/10
et oui gros coup de coeur pour ma part mais pas seulement au niveau de la romance de l'histoire mais le tout que le livre forme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Lun 21 Fév - 22:11

Ce livre est pour moi une relecture. Je l'ai lu la première fois en première, en 1984 ou1985... Ça date. J’avais adoré !

Là, je le relis et je partage en de nombreux points les avis de Cerisia, Marion, Sara2a (au passage, merci pour leurs magnifiques critiques).

Néanmoins, peut-être est-ce un effet de la maturité, j'aurais aimé que les sentiments des personnages soient plus profondément décrits et analysés. On devine dans ce roman la haine des uns envers les autres, mais je trouve que la façon dont les sentiments des personnages sont abordés est un peu disproportionnée (dans le sens trop petite, trop réductrice) par rapport à l'ampleur des rancoeurs, de la haine qu'ils éprouvent. De bien petites descriptions pour des sentiments qui sont complètement délirants, déchirants, anéantissants.

Seule Cathy à la fin s'étend un peu sur ce qu'elle ressent... J'aurais aimé en savoir plus sur Heathcliff, sur ce qui passait dans sa tête, sur la nature exacte de ses intentions (ce qu'il attendait comme résultat de ses actes terribles !). Nelly, la servante qui raconte l'histoire, est aussi un personnage assez complexe, malgré ses airs très simples au début de l'histoire. Elle est réellement manipulatrice, mais ses intentions ne sont parfois pas toujours très claires. Là aussi, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur sa psychologie.

Ceci dit, c'est vraiment un très beau livre, qu'il faut avoir lu un jour. A ne pas lire toutefois dans des périodes où notre moral est fragile C'est une très belle oeuvre, mais très destructrice d'espoir...

Enfin, un petit mot sur la chute. Sans la dévoiler, elle m'a gênée par son côté irréaliste
Spoiler:
, alors que tout le reste du livre est absolument réaliste, même si les personnages sont superstitieux...

Je trouve ma critique un peu désordonnée... J'espère qu'elle parlera quand même à certains d'entre vous !


Dernière édition par alexielle63 le Mar 22 Fév - 10:07, édité 1 fois (Raison : Ajout spoiler)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Dim 19 Juin - 22:09

Je suis en plein dedans... je dois dire que pendant un long moment j'ai été complètement larguée! Je lisais sans rien comprendre. Mais ca y est je rentre dedans et je commence à me familiariser avec les personnages et enfin j'apprécie ma lecture...
A suivre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mar 21 Juin - 20:48

morag a écrit:Je suis en plein dedans... je dois dire que pendant un long moment j'ai été complètement larguée! Je lisais sans rien comprendre. Mais ca y est je rentre dedans et je commence à me familiariser avec les personnages et enfin j'apprécie ma lecture...
A suivre!

Je suis contente que tu l'aimes car il mérite vraiment d'y passer un peu de temps.
Bonne lecture à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 22 Juin - 22:27

La littérature classique par excellence, un chef d’œuvre exceptionnel qui n’existe nul part ! J’ai vraiment adoré ce livre, il est mon coup de cœur classique, tant par l’intrigue que par l’écriture. Je me demande comment Emily Brontë a pu peindre toutes les facettes de l’homme alors qu’elle n’a vécu aucun de ses sentiments ! C’est une œuvre que tout le monde doit absolument lire immédiatement ! Au début, j’avais peur de commencer un classique par la crainte de ne pas aimer, mais je me suis pris au jeu tout de suite.

Commençons par l’intrigue, l’écrivaine nous a concocté une histoire de famille des plus intéressantes avec toutes les options, amour, haine, traitrise…et tant de sujets qui nous passionnent.Chacun de ses personnages sont réalistes, ils ne sont ni le mal ni le bien, par exemple, Heathcliff est mal dans le fond mais on comprend qu’il était un bon avant. Mais par la suite, il représente la haine à cause de l’amour pour Catherine. J’ai adoré l’intrigue qui m’a emporté dans l’univers des landes, on vit avec eux pendant toute l’écriture. Cependant, n’oublions pas soit d’acheter une édition avec un arbre généalogique soit de le faire vous-même car les personnages sont nombreux, mais plus l'histoire continue, moins il y a de personnages.

L’écriture est fondamentale dans un livre, même si l’intrigue est superbe, s’il n’y a pas une écriture qui nous aide à nous intégrer, le livre ne marche pas. Donc, dans ce roman, l’écriture est superbe, on ressent le talent même à travers la traduction, les beaux discours digne du romantisme, du fantastique. J’ai accroché à cette écriture si belle qu’on ne trouve qu’ici, puisqu’elle n’a pu écrire qu’un roman, ce qui est dommage.

Le roman est vraiment est mélange de toutes les influences du moment, le romantisme anglais par les histoires d’amour différentes, du gothique par la situation de Catherine. Donc, dans ce livre, on retrouve tout à petite dose, donc à la fin, on un roman superbe qui mérite d’être lu.

Le personnage de Heathcliff est vraiment très intéressant dans le roman, car il condense tous les sentiments qui font l’humain, mais ses sentiments sont tirés à l’extrême, car quand il aime, il aime à la folie, pour Catherine mais quand il déteste, il est impitoyable, j’étais littéralement choqué de sa conduite envers ses victimes qu’il tue à petite dose. Il veut prendre sa revanche sur le monde, en le mettant en esclavage. Donc, j’ai vraiment aimé la profondeur du personnage et des sentiments de Heathcliff.

La fin est vraiment exceptionnelle, car elle est vraiment inattendu, nous qui croyions une fin tout à fait différente, on a une fin qui explose tout. Je ne peut pas la raconter, mais je vous conseille de lire pour savoir ce que je qualifie d’exceptionnel. Bonne lecture à ce qui veulent le lire !

Je pense que ce livre est mon COUP DE COEUR, comme tant d’autres blogueurs(euses) littéraires, je vous conseille de lire impérativement ce livre et aussi de l’aimé ! C’est sur vous allez l’aimez !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 22 Juin - 22:54

Il est dans ma PAL et mon challenge. J'avoue que ce côté "classique" me fait peur mais après une telle critique, je suis rassurée Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Sarfre Jeu 23 Juin - 9:48

Au risque de me faire huer, je me rappelle ne pas avoir du tout apprécier ce livre. Même s'il est souvent considéré comme un classique incontournable. Pour moi ce livre n'est qu'une orgie masochiste de sentiments négatifs, un concentré de haine et de ressentiments. Lecture en plus très ennuyeuse et désagréable.
Sarfre
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 47
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Jeu 23 Juin - 9:52

Je ne pense pas que tu feras huer Smile.
Si tous nos goûts étaient similaires, il n'y aurait pas de discussion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Jeu 23 Juin - 14:59

Sarfre a écrit:Au risque de me faire huer, je me rappelle ne pas avoir du tout apprécier ce livre. Même s'il est souvent considéré comme un classique incontournable. Pour moi ce livre n'est qu'une orgie masochiste de sentiments négatifs, un concentré de haine et de ressentiments. Lecture en plus très ennuyeuse et désagréable.
Petit 1, il n'y a pas de raison que tu te fasses huer (c'est pas le genre de la maison) et petit 2, ton avis me fait penser au mien... donc ne craint rien Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Jeu 23 Juin - 23:03

C'est une petite victoire personnelle que d'avoir fini ce roman. Je l'avais déjà abandonné une fois, mais cette fois je me suis un peu forcée, puis je l'ai dévoré ! Aucun regret.

C'est un vrai chef d’œuvre. Après avoir lu la biographie d'Emily Brontë je suis subjuguée. Comment une femme qui à eu une vie telle que la sienne peut écrire un tel concentré d'émotions puissantes, de sentiments dévorants, créer des personnages si vivants?
Je comprends que certains n'ai pas du tout apprécié ce roman, car l'histoire est terribles, très sombre et il y a beaucoup de haine et de sentiments négatifs. Mais personnellement ça n'a pas suffit à me dégoûter même si parfois j'avoue m'être légèrement lassée.

Le personnage de Heathcliff est détestable. Pourtant il m'a passionné. Tant de haine et tant d'amour mélangés dans un seul homme. Je n'ai pas réussi à le détester complètement. Il y a déjà les souffrance qu'il endure enfants, dues à sa différence. Puis cet amour impossible avec Catherine. On comprend toute sa souffrance, il est réellement fou d'amour, et cet amour est le moteur de ses horribles actions tout au long de sa vie. La frustration fait de lui un homme impitoyable. L'emprise qu'il a sur les gens est totale. C'est un personnage complexe.

Les autres personnages sont tout aussi complets et très recherchés. Je ne sais pas si il y en a un seul qui appel toute notre sympathie à part Nelly (où Hélène je n'ai toujours pas compris pourquoi elle avait deux prénoms... scratch) qui essaye d'aider tous le monde et de voir leurs bon côtés.

Emily Brontë à su également créer un univers unique autour de la demeure de Hurle-Vent. Un lieu presque magique, maudit. On à presque peur de cet endroit au cours de la lecture, car au fil des pages les personnages qui y sont rattachés sont mauvais ou persécutés, retenus comme des esclaves. Je me suis très bien imaginé le lieu à travers les descriptions précises de l'ambiance et de l'apparence de la maison, entourée des landes, couvertes de bruyères balayées par le vent.

Je vais dire que j'ai beaucoup apprécié ce roman. Je suis heureuse d'avoir découvert ce grand classique que j'ai finalement dévoré, et je suis très impressionnée par la puissance des personnages et la violence des sentiments. Emily Brontë est une grande écrivain. La noirceur de l'histoire m'empêche tout de même de le classer dans mes coups de cœur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Sam 23 Juil - 11:33

Ca fait un petit moment que je l'ai lu et malheureusement pas dans des conditions idéales, ce qui fait que j'ai eu du mal à me plonger dedans. Néanmoins, je me souviens d'un livre et de personnages forts (d'où la citation de ma signature, moment que je trouve très beau) et d'une histoire comme je les aime c'est-à-dire une histoire d'amour tragique. Un roman à lire, un classique.
Je pense qu'il faudra que je le relise pour me faire une opinion plus aboutie Very Happy .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 10 Aoû - 11:43

Je l'ai lu car les livres de Twilight en parlaient énormément et ça a été un véritable coup de coeur ! le personnage d'Heathcliff est vraiment inoubliable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Lun 15 Aoû - 17:30

Magnifique romain,perle rare Very Happy Very Happy
Je l ai lu une 1ere fois très jeune et relus beaucoup plus tard mais apprécié encore plus, A study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Lun 22 Aoû - 14:30

Mes impressions :

C’est un classique qui traînait dans ma PAL depuis quelques années et que je n’avais jamais osé ouvrir. J’avais peur que ce soit une lecture laborieuse mais après avoir lu plusieurs avis positifs, j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de le commencer. Je me suis alors rendue compte que mes craintes étaient plutôt fondées étant donné que j’ai mis plus d’un mois à le lire.

Au début du roman, Mr. Earnshaw accueille chez lui un jeune garçon qui se prénomme Heathcliff. Un enfant qui ne semble pas haineux au premier abord mais qui pourtant attirera le mépris des enfants Earnshaw. C’est ainsi que dès les premières pages, le lecteur baigne dans une atmosphère malsaine. Les années vont passer et la querelle entre Heathcliff et Hindley, le fils Earsnshaw n’en sera que plus forte. Nul ne sait véritablement pourquoi tant de mauvais sentiments gravitent autour de cette famille.

Cependant, il y aura un soupçon d’amour venant de la part d’Heathcliff. En effet, il va tomber amoureux de la belle Catherine, fille de celui qui l’a recueilli. Mais la beauté de cette dernière n’est pas égale à sa gentillesse. Abusant de son pouvoir, elle va également le mépriser à sa façon, tout en étant douce à certains moments.

Ils s’aimeront à leur manière. A se demander s’ils n’aiment pas l’idée d’aimer plutôt que l’autre. Malheureusement, à force de semer de mauvais sentiments comme la haine, la vengeance, on récolte des douleurs.
L’histoire ne se passe pas comme Heathcliff avait prévu, c’est ainsi qu’il décide de se venger de celle qui le fait souffrir.

Au fil du roman, il est facile de penser qu’Heathcliff est un homme abject et égoïste. Pourtant, au vu de ce tout ce qu’il subit, le lecteur prend parfois sa défense même s’il n’excuse pas tous ses actes. L’histoire de tous ces personnages ainsi que celle de leur descendance sera prise dans une sorte de malédiction. Terme qui ne convient pas tout à fait car ce sont les personnages qui construisent leur propre malédiction.

Un roman noir, que je n’ai pas du apprécier à sa juste valeur. En effet, la période estivale est plutôt encline aux lectures légères, ensoleillées, ce qui n’est absolument pas le cas ici. Il est donc possible que je le relise dans de meilleures conditions un autre jour.
Cependant, l’écriture est prenante et il faut avouer que la psychologie des personnages est très travaillée. Mon seul petit bémol se situe au niveau des sentiments. Tant de sentiments malsains, douloureux pour une seule histoire, je trouve ça dérangeant. A croire que l’homme n’est pas capable d’amour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par chichie Mer 24 Aoû - 18:28

J'avais lu ce livre une première fois lorsque j'étais ado sur les conseils avisés de ma mère. J'en gardais le souvenir d'une lecture abordable, agréable et je me rappelle avoir beaucoup aimé ce roman. Malheureusement, étant pourvue d'une vraie mémoire de poissons rouges, je garde souvent les impressions ressenties mais assez rarement le déroulement des histoires en elles-mêmes... Embarassed
Le challenge de cette année m'a donc donné l'opportunité de me replonger dans ce classique et de le redécouvrir.

Que dire de ce livre et de ces personnages ?
Mr Lookwood arrive dans une région reculée de l'Angleterre afin de se reposer un peu de la mondanité londonnienne et de fuir les faux-semblants, les coups-bas, etc... mais va bien vite découvrir que ses nouveaux voisins ne sont pas des plus engageants. Lorsque Nelly, sa femme de chambre, ancienne domestique aux services des voisins, lui explique leur histoire, elle nous emmène dans un monde finalement bien plus sombre que ce à quoi on pourrait s'attendre dans un petit bout de campagne.

Suite à un voyage, Mr Earnshaw ramène à sa famille, un petit garçon quasi mort de faim : Heathcliff. Celui-ci a la peau, les yeux et les cheveux foncés, il est sans doute le fils d'une bohémienne et ne semble pas vraiment à sa place dans cette famille, mais Mr Earnshaw impose sa présence et va même jusqu'à le favoriser par rapport à son propre fils Hindley. Là où Catherine parait bien s'entendre avec lui, Hindley prend tout de suite le nouveau venu en grippe et développe une jalousie et une haine maladive à son encontre. Les problèmes à Hurlevent ne font que commencer et se dérouleront sur plus de 30 ans et deux générations...

Aucun des personnages n'est totalement bon ou mauvais, ils ont tous une bonne part de noirceur. Même Nelly, qui se voudrait témoin plus ou moins neutre de cette histoire, a une grande part de responsabilités dans les conflits qui se produisent, car elle a souvent contribué à les envenimer.
Il est assez terrible de se dire après lecture de tous les événements plus sombres les uns que les autres, qu'il aurait suffi de pas grand chose à la base pour que rien ne se produise : que Mr Earnshaw ne trouve pas Heathcliff, que Hindley ne soit pas d'un naturel jaloux, que Catherine n'ait pas ce petit côté prétentieux, etc... Il suffit de quelques riens pour que tout dérape, et que les choses s'enveniment grâce au pouvoir et à la volonté de vengeance.

Bref, j'ai beaucoup aimé la lecture de ce livre, surtout la première époque avec Catherine, Heathcliff et Edgar. J'ai un peu moins accroché sur la deuxième partie avec Cathy et Linton que j'ai trouvé insupportable, geignard, et qui m'a beaucoup énervée.

Les personnages sont très bien travaillés (surprenant à mon sens d'ailleurs pour un premier roman), le contenu du livre est très noir, mais tous les personnages pourraient tout à fait être bien réels. Le style est vraiment très agréable, et je ne peux que regretter la mort prématurée de cet auteur, car ce livre, désormais un classique incontesté, montre un véritable talent d'écriture.

Je recommande vivement la lecture de ce roman.
(Sauf si vous recherchez une lecture légère car vous êtes déjà déprimés et vous posez beaucoup de question sur la beauté de l'âme humaine lol! )
chichie
chichie
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 363
Age : 40
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Pistou 117 Dim 30 Oct - 19:17

Lu pour mon challenge Partage-Lecture 2011-2012.
J'aurais voté "apprécié" si cela avait été possible... j'ai donc voté "beaucoup apprécié" bien que ce ne soit pas tout à fait vrai...

Je n'aime pas beaucoup le romantisme, et là, le livre en est tout dégoulinant. Tous ces sentiments extrêmes ne me sont pas crédibles. De quoi meurt Cathy, en réalité ? De contrariété ? Edgar meurt d'un rhume, je ne me trompe pas ?

Alors, je me dis que la plupart des personnages sont un peu fous, et vraiment fragiles, ils meurent tous si jeunes... il est fort probable que cela était courant au XIXème siècle, dans les campagnes isolées où les mariages consanguins étaient fréquents.

J'ai quand même pas mal accroché au déroulement de l'histoire : j'ai lu le livre assez vite (malgré la dégoulinade de romantisme Very Happy ). J'avais envie de connaître le destin des personnages.

A la question posée par l'un de vous, de savoir où Emily Brontë a trouvé son inspiration, je répondrais (à mon très humble avis), autour d'elle (ne vivait-elle pas également dans la campagne isolée) et dans ses lectures. Ce qui doit être la raison pour laquelle toute cette histoire me semble vraiment très peu crédible...

Bref, tout cela est plutôt mitigé... trop romantique, quoi Wink







Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4061
Age : 58
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 2 Nov - 13:24

Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire et j'ai lutté pour finir ce livre. J'ai toujours eu du mal avec les romans d'amour et je pensais (à tord) que celui-ci me plairait. Catherine est désagréable et têtue, Heartcliff mesquin quant aux linton ils sont d'une niaiserie sans nom. Même l'affection père / fille n'est pas touchante.
Le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs générations en revanche est appréciable.
Bref j'ai moyennement apprécié et je ne l'ai achevé uniquement par ce qu'il faisait parti d'un challenge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 2 Nov - 20:57

siana a écrit:Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire et j'ai lutté pour finir ce livre. J'ai toujours eu du mal avec les romans d'amour et je pensais (à tord) que celui-ci me plairait. Catherine est désagréable et têtue, Heartcliff mesquin quant aux linton ils sont d'une niaiserie sans nom. Même l'affection père / fille n'est pas touchante.
Le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs générations en revanche est appréciable.
Bref j'ai moyennement apprécié et je ne l'ai achevé uniquement par ce qu'il faisait parti d'un challenge.
tu ne m'aide pas là ... j'ai commencer quelques pages lundi et faute de motivation je l'ai remis dans la pile ... y va vraiment falloir que j’essaye il fait partie de mon challenge aussi ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Mer 2 Nov - 21:17

Désolée, pourtant moi c'est au milieu que j'ai commencé à me lasser. C'est comme ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Pistou 117 Jeu 3 Nov - 19:11


Mais oui, Zébuline, un petit effort... ça n'est pas trop difficile à lire. Tu n'as pas envie de savoir ce qui va arriver à la fantasque Cathy et au ténébreux Heathcliff ?

Wink
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4061
Age : 58
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Jeu 3 Nov - 19:29

Pistou 117 a écrit:
Mais oui, Zébuline, un petit effort... ça n'est pas trop difficile à lire. Tu n'as pas envie de savoir ce qui va arriver à la fantasque Cathy et au ténébreux Heathcliff ?

Wink
je n'ai pas lu suffisamment de page pour m'attacher au personnage ... mais tu as raison !! je fini mon livre ne cours et je m'accroche !!! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Sam 10 Déc - 19:59

J’ai achetée ce livre à cause de la citation dans le deuxième tome de twilight où Bella et Edward parlent d’Heatcliff. Je voulais donc savoir qu’elle était l’histoire « des Hauts de hurle-vent ». J’ai profité du chalenge avec Partage-lecture pour enfin découvrir ce livre !!!

Donc dans le début de ce livre on suit Mr Lockwood qui vient pour louer à Mr Heatcliff une maison, Thrushcross Grange pour quelque temps. Mr Heatcliff quant à lui n’habite pas très loin à Hurle-vent. Mr Lockwood est vite intrigué par son propriétaire qui vit avec une femme qui n’est pas la sienne mais celle de son défunt fils et Mr Earnshaw, oui comment ces trois personnes qui n’ont pas l’air d’avoir de l’affection mais plutôt de la haine les uns envers les autres peuvent vivre ensemble ? et pourquoi ? C’est avec ces questions que Mr Lokwood retourne à sa propriété. Il en profite pour interroger sa femme de chambre sur son propriétaire, par chance il se trouve que Mrs Deans connait très bien l’histoire de cette famille depuis le début et va se faire un plaisir de raconter la vie de ses voisins à Mr Lokwood …

Le début de cette lecture a été pour moi assez difficile … J’ai eu l’impression de débarquer dans un endroit inconnu, je me suis vraiment retrouvée comme Mr Lokwood. Le début est très sombre, surtout quand il passe la nuit chez Mr Heatcliff. Il m’a fallu un peu moins d’une centaine de pages pour me faire au style d’écriture et aussi pour accrocher à cette histoire. Ce qui m’a intriguée en premier ce sont ces trois personnes : Mr, Mrs Heatcliff et Mr Earnshaw qui vivent ensemble dans un climat pareil, et ensuite évidemment l’apparition dans la chambre à coucher …
Une fois commencé le récit de Mrs Deans le roman devient plus facile, car c’est un peu plus un « début » pour moi, on découvre les personnages à leur commencement. Avec le jeune Heatcliff, qui est recueilli par Mr Earnshaw (sénior). Leurs relations avec Catherine et Hindley qui sont les enfants Earnshaw. Et par la suite avec Edgar Linton.

Ce livre est vraiment riche en personnages. Surtout car il commence avec leur enfance puis, continue sur les descendants, donc parfois j’ai eu un peu de mal avec certains mais dans l’ensemble les caractères de chacun et leur rôle sont si bien différenciés que ça ne m’a pas trop gêné. Ce qui m’a déplu dans ce livre c’est leur caractère à tous presque :
-Catherine avec son égoïsme, son besoin d’être le centre de l’attention et surtout son incapacité à choisir entre Heatcliff et Linton ! Son comportement m’a vraiment agacée.
-Heatcliff qui est si renfermé sur lui-même au début et qui devient si « méchant » et calculateur …
-Edgar est celui qui au début du roman m’a fait le plus de peine, par son amour envers Catherine et si complet, comme s'il était capable de tout lui pardonner, de tout accepter pour elle…
Mon personnage favori est Hareton Earnshaw, j’ai beaucoup aimé les passages avec lui, son dévouement envers heatcliff est touchant mais c’est surtout son désir d’apprendre malgré son caractère emporté (comme presque tous dans ce livre…) et la façon dont il a été élevé.
Bon je vais arrêter là mon avis sur les personnages (et pourtant j’en aurais à dire !!!).

Pour conclure, je ne peux pas dire que ce livre ne m’a pas plu car je me suis prise de passion pour toutes ces personnes (même si elles m’ont souvent énervée …), tous ces retournements, ces vies qui se croisent, ces passions qui se déchirent. C’est une histoire qui vaut le coup d’être lue, et donc de s’accrocher même si le début est difficile !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Sam 28 Jan - 23:19

Lu dans le cadre de mon Challenge Partage Lecture 2011-2012 (Boulimique)

Mon avis :

Je reste assez partagée concernant cette lecture, notamment parce que j’ai toujours entendu dire (bon, par qui, je serais bien incapable de le préciser, mais...) qu’Emilie Brontë était meilleur auteur que sa sœur Charlotte. Et après avoir lu Les Hauts de Hurle-Vent et Jane Eyre, je ne suis pas sûre d’être d’accord.
Certes, la qualité d’écriture est supérieure : les descriptions sont plus fouillées, plus vivantes, et on y croise moins de lieux communs. Les personnages, du héros au figurant en passant par la narratrice, possèdent une présence palpable, presque dure dans sa puissance. En revanche, sur le plan de l’intrigue, j’ai été déçue.
L’histoire en soi est originale. Il est en effet peu commun, et ça l’était encore moins à l’époque, de choisir pour héros un homme parfaitement antipathique, rustre, brutal, fourbe et rancunier, et pour héroïne une femme qui assume avec cynisme sa décision d’épouser un homme capable de lui offrir une aisance matérielle et intellectuelle, à l’inverse de celui qu’elle aime.
Cet amour, absolu et pourtant resté au stade du désir inassouvi, est le cœur du livre, un amour sans concession, violent, qui ne cède ni au temps, ni à l’éloignement, ni même à la mort, et qui a certainement inspiré nombre d’histoires ultérieures d’amours condamnées.

Malheureusement, la fin n’est pas à la hauteur de cette puissance, disons-le, de ce génie. Non seulement le dénouement a un goût de bâclé, bouclé qu’il est en un chapitre, mais il est mièvre à souhait et en totale opposition avec le reste du livre. Cela ressemble à une caution morale - «mais finalement les méchants furent punis et les gentils triomphèrent» - dans un récit qui s’appuie sur un amour qui, justement, ne recherche aucune caution d’aucune sorte et ne tire sa force que de lui-même.

Cela n’en fait pas un mauvais livre pour autant : j’ai été subjuguée de la page 50 à la page 300, mais cette dernière note m’a vraiment refroidie et me laisse un sentiment de promesses non tenues.
Ma note : 6/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Nisa Sam 25 Fév - 14:20

Lu dans le cadre du Challenge lecture 2011/2012

Je viens de finir ce livre et j'ai envie de dire "enfin!". J'ai franchement eu du mal avec la lecture, j'ai détesté les passage où Joseph parlait, il faut déchiffrer et j'avoue de pas aimer ça quand je lis...
C'est avant tout une histoire d'amour, et d'avoir cette histoire racontée par un personnage extérieur, ben ça ne m'a pas emballée des masses. J'ai très peu ressenti d'émotion en lisant ce livre, à part le fait que j'ai détesté Linton Twisted Evil Un livre doit me faire vibrer, j'aime à m'attacher aux personnages et là rien (à part Linton très agaçant), même Heatcliff ne m'inspire rien...
L'histoire n'est pas mal en elle-même quoique tirée par les cheveux, mais je suppose que ce qui parait simple maintenant (genre s'enfuir Rolling Eyes ) était compliqué à l'époque.
En gros, peut-être qu'il y a un siècle c'était un superbe livre, maintenant il y a tellement de livres mieux écrits je trouve que personnellement, je ne relirais pas cette auteure, ni celle de ces soeurs si ça lui ressemble...
Je crois que décidément les classiques, ce n'est pas mon style Suspect
J'avais pris le bouquin dans le train (12h au total) en en prenant un autre en prévision de la fin de celui-ci, je n'ai même pas fini pendant ces trajets, je faisais des pauses toutes les 10 pages.
Peut-être que j'en attendais trop, j'en ai toujours entendu perler comme d'un chef d'oeuvre... J'ai quand même mis moyennement apprécié puisque pas du tout serait faux.
Nisa
Nisa
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6650
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Invité Sam 25 Fév - 18:49

Nisa, c'est vrai que c'est souvent difficile de s'immerger dans un classique parce que l'époque, le lieu, les références culturelles, ne nous sont pas familiers. Le style joue aussi beaucoup : si aujourd'hui les auteurs travaillent leurs romans pour faire "ressentir" les choses au lecteur, ce n'était pas le cas avant la moitié du 20ème siècle (en tout cas pas dans la littérature occidentale). La priorité était donnée à la pureté du style, à la précision des descriptions, et l'oeuvre avait souvent une ambition sociale ou morale.
Si on n'a pas la capacité de s'immerger dans l'univers de l'auteur, de déchiffrer ses codes, la lecture devient alors pénible. Mais plus on lit, mieux on connait ces codes, et plus la lecture est facile.

C'est un peu comme aller dans un pays étranger. Au début, on est perdu, on ne fait que des gaffes, on ne comprend rien. Puis petit à petit, on s'adapte, on apprend, on se coule dans la culture locale. Plus on voyage, mieux on s'adapte, et finalement, au retour, les bons souvenirs prennent plus d'importance que les mauvais, et même ceux-là se transforment en anecdotes hilarantes.
Pour les classiques, j'ai l'impression que c'est pareil : même si j'ai parfois du mal à les lire, ce qui m'en reste est très solide, et je n'apprécie réellement certains passages de l’œuvre qu'après quelques jours/semaines/mois/années, au fur et à mesure que je mûris et découvre de nouveaux codes.

Peut-être que, d'ici quelques années, tu garderas un souvenir intéressant de cette lecture qui te semble aujourd'hui si pénible Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les hauts de hurlevent - [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent - Page 3 Empty Re: [Bronte, Emily] Les Hauts de Hurle-Vent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum