Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap100%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap0%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap0%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap0%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap0%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_lcap0%[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Empty [Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux

Message par Cannetille le Sam 22 Sep 2018 - 17:40

[Hermary-Vieille, Catherine] Le rivage des adieux Le-riv10

Titre : Le rivage des adieux
Auteur : Catherine Hermary-Vieille
Année de parution : 1990
Editeur : Pygmalion
Page : 463

Présentation de l'éditeur :
« Voulez- vous que je vous dise une belle histoire d’amour et de mort ? » C’est par ces mots que commençait la plus éblouissante, la plus tendre et cruelle légende jamais racontée par les bardes dans les royaumes celtiques, celle de Tristan et d’Iseult. Depuis son adolescence,  Catherine Hermary-Vieille rêvait de cette œuvre magique dont le thème fut si souvent repris, mais dont l’audace, la violence, les multiples péripéties restent curieusement méconnues. Respectant la trame primitive de l’intrigue classique, Le Rivage des Adieux ressuscite pleinement la liaison adultère et tragique d’une très jeune reine, l’indestructible fidélité de son amant, les atermoiements pathétiques d’un roi trahi par son épouse et son neveu, harcelé par les barons perfides derrière les murailles d’une vieille forteresse battue par les flots de la mer d’Irlande. Si, depuis l’aube des temps, l’amour reste une énigme, ne faut-il pas, s’il survient, le recevoir avec bonheur, l’accepter comme le plus précieux des dons, même s’il se révèle parfois si difficile à vivre ? Par-delà leur impérissable passion, les amants immortels du Rivage des Adieux témoignent que seul l’amour peut transcender notre existence, faire basculer nos croyances, repousser les limites de nos horizons, nous faire entrevoir des terres mystérieuses où s’accomplissent enfin les noces éternelles des corps et des âmes.

Avis :
Tout le monde a entendu parlé de Tristan et Iseult, mais je ne connaissais pas leur histoire. Catherine Hermary-Vieille nous conte à son tour cette légende celtique que la tradition a commencé à rapporter sous forme écrite dès le XIIème siècle. Entre Cornouailles, Irlande et Bretagne, à une époque féodale marquée par de grandes peurs et des conditions de vie précaires et brutales, cette extraordinaire histoire d'amour impossible nous plonge dans un univers où se mêlent les croyances chrétiennes et païennes, au sein de clans guerriers, de forteresses en bois et de forêts profondes peuplées d'abondant gibier, de fées et du diable. La passion de Tristan et Yseult est le résultat d'une faute, celle d'avoir, malgré l'interdiction, bu le philtre d'amour. Enfreignant toutes les règles, celles de l'Eglise et de la chevalerie, elle remet en cause l'ordre du royaume et de la société toute entière, causant la souffrance des amants torturés entre son inéluctabilité et son impossibilité. Seule la mort résoudra le drame, pour l'éternité. Le récit de Catherine Hermary-Vieille se dévore avec facilité et plaisir, les rebondissements se succédant sans répit. Une excellente occasion de découvrir très agréablement ce grand mythe. Je reste maintenant curieuse de sa symbolique et de son interprétation, notre regard d'aujourd'hui étant bien différent de celui du Moyen-Age, et surtout de celui encore plus lointain des Celtes. Cette lecture coup de coeur sera donc pour moi le déclencheur de quelques petites recherches virtuelles...
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1584
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum