Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques

Aller en bas

Les hommes frénétiques

[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap0%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap100%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap0%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap0%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap0%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_lcap0%[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques Empty [Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques

Message par Pinky le Ven 16 Aoû 2019 - 15:44

LES HOMMES FRÉNÉTIQUES

[Perochon, Ernest] Les hommes frénétiques 71839f10

SF édité en 1920 et réédité chez Snag en avril 2019

350 pages

Résumé


Le roman fondateur de l'anticipation enfin réédité. Ernest Pérochon, prix Goncourt en 1920 a inspiré tous les plus grands auteurs de science-fiction grâce à ce roman. Un livre culte de la science-fiction française méconnu qui a inspiré notamment Barjavel et son roman " La Nuit des temps ".
" Le " roman apocalyptique et visionnaire qui pose les grandes questions de nos sociétés actuelles comme la domination des machines sur l'homme et l'absence d'avenir sans conscience éclairée et humanisme.
Après le grand cataclysme, une nouvelle ère débute. La technologie est au centre de tout et la société est organisée en fonction des corps des métiers. Peu à peu, les tensions entre les peuples s'accentuent. Harrisson, physicien, lutte pour maintenir la paix quitte à détruire l'espèce humaine en la stérilisant.
Avec Les hommes frénétiques (1925), Ernest Pérochon (1885-1942), lançait un stupéfiant cri d'alarme contre une " science sans conscience " dont on commençait à peine alors à mesurer le danger. Chronique impitoyable de la fin de l'humanité, ce roman visionnaire devait marquer les esprits au point de devenir l'un des classiques fondateurs de la science-fiction moderne.

Mon ressenti


Le résumé en dit long déjà sur ce livre. Après une guerre, l’humanité s’est reconstruite autour des scientifiques. Puis au détour d’une élection, les tensions entre communautés ressurgissent et une nouvelle guerre voit le jour. Qui dit science, dit avancées et inventions : toujours plus loin. Les armes sont plus meurtrières et perfectionnées, elles font des millions de morts.

La 1ère guerre mondiale plane sur ce livre. Avant cette guerre, la science était synonyme de progrès, de bien-être, d’amélioration des conditions de vie, hélas après la guerre, celle-ci était synonyme d’un instrument de mort.

Le livre est une histoire sans demi-mesure qui fait froid dans le dos puisqu’il évoque une histoire du futur horrible. L’intrigue est minime, l’imaginaire est comblé par de multiples destructions et conflits. Ce livre est comme le témoignage éprouvant de la pensée d’un survivant de la 1ère guerre mondiale.

Force est de constater, que les peurs et perspectives que soulève l’auteur, est aujourd’hui toujours d’actualité, que l’homme n’a toujours pas compris et tiré profit de l’expérience du passé.
A découvrir



Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6516
Age : 57
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum