Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête

Aller en bas

Votre avis ?

[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap0%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap100%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap0%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap0%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap0%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_lcap0%[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Empty [Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête

Message par Cannetille le Mer 20 Nov 2019 - 21:26

[Bowen, Rhys] Son espionne royale mène l'enquête Son_es10

Titre : Son espionne royale mène l'enquête (Her Royal Spyness)
Auteur : Rhys BOWEN
Traductrice : Blandine LONGRE
Parution : 2007 en anglais (Berkley), 2019 en français (Robert Laffont)
Pages : 360


Présentation de l'éditeur :  
Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !
Georgie, qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même.
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine…
Entre Downton Abbey et The Crown, une série d’enquêtes royales so British !
« Bien plus qu’un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! » Louise Penny, auteure de Nature morte.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Rhys Bowen, auteure best-seller du New York Times, a été nominée dans tous les plus grands prix de romans policiers et en a gagné de nombreux, dont les Agatha et Anthony Awards. Elle a écrit entre autres la série Son Espionne royale, qui se déroule dans les années 30 à Londres, la série Molly Murphy Mysteries, au début du XXe siècle à New York, et la série Constable Evans Mysteries, dans le pays de Galles. Elle est née en Angleterre et partage aujourd’hui son temps entre la Californie du Nord et l’Arizona.


Avis :
1932. A vingt-et-un ans, la narratrice Georgiana, apparentée à la famille royale britannique et dotée du titre de Lady Glen Garry et Rannoch, sans profession et sans le sou, n’a d’autre perspective d’avenir qu’un mariage aristocratique arrangé. Ses velléités d’indépendance ne vont pas tarder à la placer au centre d’un imbroglio impliquant un meurtre et plusieurs tentatives d’assassinat. Pour défendre sa peau et celle de son frère arrêté à tort, elle va devoir débrouiller l’affaire.

Cette petite fantaisie espiègle et rafraîchissante sait maintenir la curiosité éveillée tout au long de péripéties aussi mouvementées que divertissantes. L’on ne s’ennuie pas une seconde, l’on sourit et éclate même de rire, bref l’on s’amuse de bon coeur, dans cette gentille intrigue menée avec vivacité à défaut de complexité. Le ton, l’époque et le milieu aristocratique britannique suscitent quelques réminiscences de PG Wodehouse, dans une version plus moderne et plus féminine.

C’est frais, léger et amusant : une petite friandise à croquer en quelques coups de dent, un pétillant cocktail d’humour et de suspense, qui vous fait passer un très agréable moment et vous donne envie, pourquoi pas, de lire le prochain épisode. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1539
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum