Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bomann, Anne Cathrine] Agathe

Aller en bas

Votre avis ?

[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap0%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap100%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap0%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap0%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap0%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_lcap0%[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Empty [Bomann, Anne Cathrine] Agathe

Message par Cannetille le Sam 23 Mai 2020 - 10:22

[Bomann, Anne Cathrine] Agathe  Agathe10

Titre : Agathe
Auteur : Anne Cathrine BOMANN
Traductrice : Inès JORGENSEN
Parution : en danois en 2017, en français en 2019 chez La Peuplade
Pages : 176


Présentation de l'éditeur :  
Soixante-douze ans passés, un demi-siècle de pratique et huit cents entretiens restants avant la fermeture de son cabinet : voilà ce qu’il subsiste du parcours d’un psychanalyste en fin de carrière. Or, l’arrivée imprévue d’une ultime patiente, Agathe Zimmermann, une Allemande à l’odeur de pomme, renverse tout. Fragile et transparente comme du verre, elle a perdu l’envie de vivre. Agathe, c’est l’histoire d’un petit miracle, la rencontre de deux êtres vides qui se remplissent à nouveau. Anne Cathrine Bomann signe ici un roman intelligent et inattendu, décortiquant avec tendresse les angoisses humaines : être, devenir quelqu’un, désirer et vieillir. Serait-il possible de découvrir enfin de quoi on a vraiment peur ? Tout le monde sait qu’on ne doit pas mélanger la thérapie et la vraie vie ; vois ce qui est arrivé à ce bon Jung.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Anne Cathrine Bomann est psychologue et vit à Copenhague. Elle est douze fois championne danoise de tennis de table et conquiert maintenant le monde littéraire. Traduit dans une vingtaine de langues, Agathe est son premier roman.


Avis :
A soixante-douze ans, le narrateur, psychanalyste à Paris, en est réduit à compter à rebours les consultations qui le séparent de son départ en retraite, lorsqu’une nouvelle patiente à l’accent allemand, Agathe, vient bouleverser l’ennuyeuse routine et les grises perspectives du vieux praticien. Pour la première fois, le mal de vivre épanché dans son cabinet va éveiller chez lui d’inattendus échos personnels, et la thérapie agir autant sur lui que sur sa cliente dépressive.

Sur un rythme vif, à coups de phrases sobres et dirigées vers l’essentiel, ce court roman happe d’emblée le lecteur, piquant sa curiosité et le tenant désormais sous son charme. L’histoire assène les vérités sans avoir l’air d’y toucher, révélant en quelques mots l’âme de ses personnages, avec une simplicité et une précision non dénuées de poésie. Sans pathos et toute en pudeur, elle immerge dans l’intime et l’émotion, sans même laisser le temps de s’en rendre compte. Vous vous pensiez en terrain neutre, et vous voilà soudain au bord d’un gouffre. Tout paraissait écrit, mais la vie vous entraîne pourtant encore dans l’espoir de ses incertains possibles.

Il suffisait pour cela d’une rencontre que rien ne laissait présager, entre une jeune femme incapable d’affronter sa peur de la vie, et un vieil homme insidieusement emmuré dans l’aliénante protection de la routine et de la solitude. Alors, chacun miroir de l’autre, peut-être oseront-ils quitter la berge pour enfin suivre le flux de leur existence. (4/5).
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1669
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum