Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lopez, David] Fief

Aller en bas

[Lopez, David] Fief

[Lopez, David] Fief Vote_lcap0%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lopez, David] Fief Vote_lcap0%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lopez, David] Fief Vote_lcap0%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lopez, David] Fief Vote_lcap100%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Lopez, David] Fief Vote_lcap0%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lopez, David] Fief Vote_lcap0%[Lopez, David] Fief Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Lopez, David] Fief Empty [Lopez, David] Fief

Message par LOUBHI 49 le Sam 25 Juil 2020 - 15:06

[Lopez, David] Fief CVT_Fief_1912


Editions:  Seuil.
Nombres de pages : 256 pages.
ISBN: 2021362159

Résumé éditeur :

Quelque part entre la banlieue et la campagne, là où leurs parents avant eux ont grandi, Jonas et ses amis tuent le temps. Ils fument, ils jouent aux cartes, ils font pousser de l’herbe dans le jardin, et quand ils sortent, c'est pour constater ce qui les éloigne des autres.

Dans cet univers à cheval entre deux mondes, où tout semble voué à la répétition du même, leur fief, c’est le langage, son usage et son accès, qu’il soit porté par Lahuiss quand il interprète le Candide de Voltaire et explique aux autres comment parler aux filles pour les séduire, par Poto quand il rappe ou invective ses amis, par Ixe et ses sublimes fautes d’orthographe. Ce qui est en jeu, c’est la montée progressive d’une poésie de l’existence dans un monde sans horizon.

Au fil de ce roman écrit au cordeau, une gravité se dégage, une beauté qu’on extirpe du tragique ordinaire, à travers une voix neuve, celle de l’auteur de Fief.

Avis et commentaires :  

Je le regrette mais l'évocation de l'univers banlieues/ boxe/ drogue/ drague et même copains, ici, est sûrement très réaliste mais pour moi c'est un livre sans Histoire ni nouveautés. J'ai eu l'impression qu avec cet énième récit, je relisais le millième témoignage d'un succession de faits divers dont les journaux nous abreuvent plus ou moins régulièrement mais pour le reste pas un moment d'âme de cette communauté, pas un personnage à qui s'attacher. Un récit décousu, un vocabulaire, hélas trop commun et à la limite du franchement vulgaire. Quelques pages échappent à ces regrets (les souvenirs de la plus petite enfance, les digressions comico - philosophiques, certaines réparties) mais pour moi tout cela est trop long au global.

Je ne remets, naturellement pas en cause l'écriture et l'auteur mais ce livre n'était probablement pas pour moi.

_________________
Lectures en cours :

" Le Portrait de Dorian Gray " Oscar Wilde.
" Les larmes d'Icare " John C. Patrick.
" Ce qui nous revient " Corinne Royer.
" Le Roman de Ferrare " Giorgio Bassani.
" L'Enfer du Comissaire Ricciardi " Maurizio De Giovanni.

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
LOUBHI 49
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2456
Age : 54
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum