Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -38%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
31.19 €

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes

3 participants

Aller en bas

[Amadou Amal, Djaïli] Les impatientes

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap0%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap100%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 100% 
[ 3 ]
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap0%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap0%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap0%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_lcap0%[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 
 

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Empty [Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes

Message par lalyre Lun 7 Sep 2020 - 18:13

[Amadou Amal, Djaïli]

 Les impatientes
Edition Emmanuelle Collas 5 septembre 2020
240 pages
Quatrième de couverture
Ramla, Hindou et Safira. Trois femmes, trois histoires, trois destins liés.
Ce magnifique roman retrace le destin de Ramla, 17 ans, arrachée à son amour pour être mariée de force avec Alhadji Issa, un homme riche et déjà marié. Hindou, sa soeur du même âge, est contrainte d'épouser Moubarak, son cousin, alcoolique, drogué et violent. Quant à Safira, 35 ans, la première épouse d'Alhadji Issa, elle voit d'un très mauvais oeil l'arrivée dans son foyer de la jeune Ramla, qu'elle veut voir répudiée.
Pour les aider dans cette étape importante et difficile de leur vie, leur entourage ne leur donne qu'un seul et même conseil : patience !
Mariage précoce forcé, viol conjugal, consensus et polygamie, avec Les Impatientes, Amal brise les tabous en dénonçant la condition de la femme dans le Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.
[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Images38
Mon avis
Cette histoire relate le destin tragique de trois femmes vivant au Sahel, chacune a la parole pour nous faire part de ses expériences mais aussi de leur destin brisé à cause d’une religion qui arrange bien les hommes mais qui détruit les femmes. A ces trois femmes au pire de leurs souffrances, celles de leur entourage, leur répètent sans cesse ce précieux conseil « patience » il faut avouer que chacun à sa propre vision du Coran. Il n’est pas rare que le soir de leurs noces elles soient violées, battues par leur mari bigame qui lui fera subir les pires tourments alors que cela est dicté par les pires sourates assez violentes par rapport aux femmes. De leur histoire personnelle écrite avec beaucoup de détails je n’en dévoilerai rien, sinon que cela se passe principalement dans des milieux aisés avec les traditions machistes sous couvert de la religion. Ces histoires parfois terrifiantes sont réelles et Djaïli Amadou Amal raconte les faits parfois avec dureté dans ce roman passionnant et nous fait découvrir une humanité sous la façon d’appliquer une religion….4,5/5


Malheur à une femme qui met en colère son mari, et heureuse est une femme dont l’époux est content d’elle. P.95


Il est écrit dans le Coran qu’un a la légitimité de punir et battre son épouse si elle est insoumise. Mais il est tout de même interdit qu’il s’acharne sur son visage…..P. 127
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 9041
Age : 90
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Empty Re: [Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes

Message par Cannetille Jeu 21 Jan 2021 - 9:04

Selon la tradition peule en cette partie sahélienne du Cameroun, leur famille a décidé de leurs mariages : Ramla devient la seconde épouse d’un riche commerçant, tandis que sa sœur Hindou est unie à l’un de ses cousins. Arrachée à son amour pour un jeune homme de son âge, Ramla, qui se rêvait pharmacienne, se retrouve enfermée entre les quatre murs de sa nouvelle demeure, soumise à la volonté d’un homme qu’elle ne connaissait pas jusqu’ici, et exposée à la vindicte d’une coépouse, Safira, prête à tout pour récupérer l’exclusivité conjugale. Hindou, désespérée, tombe sans recours sous le joug d’un homme violent, qui met bientôt sa vie et sa santé mentale en danger.

Reflet de la propre expérience de l’auteur, le texte décrit l’effroyable sort réservé aux femmes dans cette partie de l’Afrique. Tandis que la tradition des mariages forcés et de la polygamie légitime sans recours viols et violences au sein des foyers, la condition féminine y relève du pur esclavage, dans une organisation sociale et familiale sans échappatoire. Le moindre comportement « déviant », la plus petite velléité de rébellion féminine, y ont de telles répercussions sur les autres femmes de la famille, que toutes s’unissent pour y contrevenir et s’éviter ainsi les foudres des hommes du clan : tout plutôt que le déshonneur, l’exclusion et la misère. Derrière la façade de l’incontournable « Munyal », cette valeur souveraine de patience et de soumission féminines, se cachent par ailleurs d’impitoyables étripages entre coépouses, chacune manoeuvrant sans vergogne pour assurer son avenir et celui de ses enfants. Au joug masculin s’ajoutent ainsi la pression des femmes alliées et la férocité des rivales, achevant de transformer en enfer l’intimité apparemment harmonieuse des immenses maisonnées de ces familles parmi les plus aisées du pays.

Sans détour, la voix de Djaïli Amadou Amal s’élève calmement au fil d’un récit terrifiant. Au travers des épouvantables destins de Ramla, d’Hindou et de Safira, transparaît l’autobiographie d’une femme impressionnante de courage et de résistance, qui, non seulement est parvenue à s’arracher d’un sort tout tracé, mais qui se fait aujourd’hui le porte-parole de toutes celles qui continuent à vivre un enfer silencieux. Héritage d’une tradition entretenue par une certaine interprétation religieuse, capable de donner bonne conscience à une population masculine sans aucun doute attachée à son pouvoir et à sa bonne fortune, cette situation semble d’autant plus inextricable que les femmes elles-mêmes en sont réduites pour leur survie à contribuer à son maintien et à sa transmission. L’on ne dénoncera jamais assez cet état de fait, si indigne de la condition humaine, et qu’on aimerait classer comme une anomalie anachronique si elle ne concernait encore tant de femmes de par le monde, dans ce pays ou dans d’autres.

Ce livre se dévore avec émotion et compassion, dans une sidération d’autant plus horrifiée et indignée que l’on y comprend la profondeur du mal qui, dans certaines régions du monde, continue à maintenir en esclavage la moitié féminine de la population. Une lecture incontournable et un auteur qui, au-delà du Goncourt des Lycéens 2020, mérite de figurer au panthéon des grandes féministes de l’histoire. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1584
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Empty Re: [Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes

Message par Sharon Ven 5 Aoû 2022 - 18:49

Mon avis :

Je rédige cet avis parce que nous avons le but de faire étudier ce livre à nos 3e l'an prochain. Note : je suis sûre que ce livre aurait intéressé mes 3e de l'an dernier, et ceux de l'année dernière, la thématique du mariage forcé et des violences faîtes aux femmes étant des thématiques qui les touchaient - et j'espère les touchent encore. 

Le premier fait qui m'a frappé quand j'ai commencé la lecture de ce livre est la manière dont les familles sont compartimentés : les hommes d'un côté, les femmes de l'autre. Les pères n'ont que peu ou pas de contact avec leurs filles, leurs fils, par contre, ont tout loisirs de tisser des liens avec eux. La mission d'un père est de marier sa fille, et pour la marier, il n'écoutera pas les femmes, il n'écoutera pas sa fille, non, il écoutera les autres hommes de sa famille, n'hésitant pas à choisir un mariage avantageux pour lui, pour les siens, et certainement pas pour les siennes. Pour un homme, une fille mariée est un problème en moins, c'est désormais le problème d'un autre homme : "Depuis notre enfance, ils n’attendent que ce moment où ils pourront enfin se décharger de leurs responsabilités en nous confiant, vierges, à un autre homme.". 

Le second fait qui m'a frappé, c'est la violence. Elle est multiple. La violence physique est la plus évidente, il suffit de lire ce que subira Hindou lors de sa nuit de noces, qui n'est autre qu'un viol brutal mais autorisé, ce qu'elle a déjà subi avant (lire ce qu'elle raconte à Ramla) et ce qu'elle subira tout au long de son mariage avec de lourdes conséquences pour elle. Je reste très sobre en écrivant ainsi, parce que ce que raconte Djaïli Amadou Amal, qui a elle-même été mariée de force à 17 ans, n'est pas résumable, il faut lire ses mots. 

Je pense à la violence affective et psychologique en second lieu. Depuis leur naissance, les filles sont élèves, façonnées, endoctrinées pour être obéissantes, pour être patientes, pour accepter de tout subir pour l'honneur de sa famille, au sens très large du terme. Les mères elles-mêmes exercent une pression sur leur fille, ou, pour mieux dire, un chantage affectif : L'amour n'existe pas avant le mariage, Ramla. Il est temps que tu redescendes sur terre. [...] Tu feras ce que ton père et tes oncles te diront. D'ailleurs, as-tu le choix ? Epargne-toi des soucis inutiles, ma fille. Epargne-moi aussi, car ne te leurre pas, la moindre de tes désobéissances retombera invariablement sur ma tête. 

Ramla a beau être différente, elle ne pourra échapper au mariage forcé, elle qui rêvait d'un mariage d'amour avec le jeune homme qu'elle aimait. Elle est différente parce qu'elle ne veut pas de la vie que beaucoup d'autres jeunes filles veulent - un riche époux, un bel intérieur, de beaux vêtements. Elle veut étudier, elle étudiera d'ailleurs jusqu'à son mariage, elle transmettra même un peu de son savoir à Safira, la première épouse de son mari, à qui elle apprendra à lire - avec l'accord de leur époux. Ne pas oublier que la polygamie est parfaitement légale là-bas, et que la vie dans la concession, est lourdement codifiée pour les épouses. 

Les co-épouses ne sont pas, ne peuvent pas devenir des amies, cela, je le savais déjà depuis que j'ai vu Epouses et concubines de Zhang Yimou. ou lu Vent d'Est, vent d'Ouest  de Pearl Buck. On me répondra que ce n'est pas la même époque, que ce n'est pas la même culture, et pourtant, la rivalité est bien là, rivalité qui s'étend aussi aux enfants des épouses. Cette rivalité est permanente, perpétuelle, tout est mis en oeuvre pour pourrir la vie de l'autre, même si cette autre, c'est à dire Ramla, ne voulait pas devenir co-épouse, a toujours aspiré à une autre vie. Safira est autant à plaindre que Ramla parce qu'elle aussi souffre, elle souffre de voir son mari prendre une seconde épouse, elle souffre de devoir le partager, de ne rien avoir su, sauf par la rumeur publique. Elle se bat pour conserver sa place, pour ne pas être délaissée, pour ses enfants aussi - et elle utilise pour cela toutes les armes à sa disposition.

C'est un livre relativement bref, certes, il n'est pourtant pas facile à lire, il tient autant du témoignage que du récit, témoignages de ces femmes que l'on n'entend pas, que l'on ne voit pas, dont on ne parle pas non plus. Il est bon que des voix s'élèvent pour leur donner la parole. 
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 12265
Age : 44
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes  Empty Re: [Amadou Amal,Djaïli] Les impatientes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum