Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion

Aller en bas

Votre avis ?

[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap0%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap100%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap0%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap0%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap0%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_lcap0%[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Empty [Gain, Patrice] Le sourire du scorpion

Message par Cannetille le Mar 6 Oct 2020 - 9:45

[Gain, Patrice] Le sourire du scorpion  Le_sou10

Titre : Le sourire du scorpion
Auteur : Patrice GAIN
Parution : 2020 (Le Mot et le Reste)
Pages : 208


Présentation de l'éditeur :
C’est décidé, Tom, sa sœur jumelle Luna et leurs parents descendront le canyon de la Tara en raft. Une belle étape de plus dans leur vie nomade. Pourtant, malgré les paysages monténégrins époustouflants, la complicité familiale et la présence rassurante de Goran, leur guide serbe, la tension envahit peu à peu le canyon et le drame frappe, sans appel. Du haut de ses quinze ans, Tom prend de plein fouet la violence du deuil et de la solitude. Dans l’errance qu’engendre le délitement de sa famille, il découvre la grande douleur, celle qui fissure les barrières et brise toute lucidité, ouvrant les portes à ceux qui savent s’engouffrer dans la détresse des autres. Mais, en dépit du chaos qui lui tient lieu de vie, Tom ne peut s’empêcher de retracer les événements et le doute s’immisce : ne sont-ils pas les victimes d’une Histoire bien plus grande que la leur ?


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Patrice Gain est né à Nantes en 1961 et habite un chalet dans la vallée du Giffre, en Haute-Savoie. Professionnel de la montagne, ingénieur en environnement, les territoires d’altitudes et les grands espaces l’attirent depuis toujours.


Avis :
Les jumeaux Tom et Luna, quinze ans, mènent une existence nomade et bohème au gré des activités saisonnières de leurs parents. Cette fois, la famille met le cap sur le Monténégro, où, accompagnés de leur guide serbe Goran, ils doivent descendre en raft l’impressionnant canyon de la Tara. Dès le deuxième jour sur la rivière, des tensions surgissent dans le groupe, bientôt frappé par un drame irréparable qui, aussi accidentel paraisse-t-il, pourrait bien s’avérer lié à une autre histoire bien plus vaste…

Le roman démarre sur une aventure sportive au sein d’une nature sauvage et grandiose, si superbement évoquée que me sont immédiatement venus à l’esprit les récits d’Edward Abbey, notamment dans son livre Un fou ordinaire. Le lecteur y est d’emblée happé par la sensation d’une menace diffuse qui ne va cesser d’entretenir le suspense. D’abord centrée sur les risques d’une expédition soumise à des périls naturels, l’angoisse va peu à peu évoluer vers un nouveau malaise, entretenu par quelques personnages aux comportements inquiétants, jusqu’à une plongée dans les noirs tréfonds de l’histoire des Balkans vingt-cinq ans plus tôt.

A l’âpre et imposante beauté de lieux isolés et sauvages va ainsi répondre le crime le plus barbare venu y chercher la discrétion. Très librement imaginée à partir de l’histoire d’un ancien Scorpion serbe extradé par la France en 2011, l’intrigue, si insouciante au début, mène peu à peu à la grave question des crimes de guerre, interrogeant sur la possibilité ou non, pour les bourreaux comme pour les proches de leurs victimes, de tourner la page et de reprendre une vie normale, une fois sonnée la fin du conflit.

Après Terres fauves, le précédent roman de l’auteur, l’on retrouve avec plaisir sa manière de mêler le nature-writing au thriller pour nous offrir une lecture agréable et addictive. Si Terres fauves pêchait à mes yeux par un certain manque de crédibilité, Le sourire du scorpion corrige nettement le tir sur ce point, même si certains personnages peuvent encore y paraître d’une finesse perfectible : ainsi ces deux adolescents incroyablement matures, ou cette mère démissionnaire dont rien n’explique vraiment ce qui la tient tant sous emprise. Au final, Patrice Gain nous sert un fort plaisant récit d’aventures en pleine nature, où le plus grand prédateur porte indéniablement figure humaine. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1720
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum