Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine

Aller en bas

[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine

[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap0%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap0%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap100%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap0%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap0%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_lcap0%[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Empty [Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine

Message par lalyre le Sam 17 Oct 2020 - 19:08

[Pasquer, Alexandra]

Un coeur en sourdine
Editions Préludes 7 octobre 2020
247 pages
Quatrième de couverture
1975, dans le sud du Québec. Marie vit depuis trente ans un bonheur sans nuages avec son époux Ghislain et leurs enfants. 1944, au Canada. John, mobilisé pour se battre en France, est resté vivre en Normandie après la guerre.
Séparés par un océan, la Canadienne française et le Canadien anglais voient pourtant leurs destins se nouer.
[Pasquer, Alexandra] Un coeur en sourdine Index127
Mon avis
Le canadien c’est John, un amour de jeunesse dont Marie a eu un enfant, cependant après cette brève histoire d’amour, la guerre est là et John le canadien participe aux combats en Normandie. Les années ont passé, Marie est mariée avec Ghislain, un homme aimant et compréhensif, ensemble ils ont élevés leurs six enfants qui sont maintenant des adultes et vivent chacun leur vie. Entre 1944 et 1975, on navigue entre les souvenirs de John et Marie, chacun parle de sa vie et de ce qu’ils ont vécu car Marie n’a jamais oublié son premier enfant. Au fait qu’est donc devenu cet enfant ? Quand à John qui a connu le sang, l’amour et l’amitié, il a fini par venir s’installer en Normandie après la guerre avec Wendigo, son meilleur ami indien, qui ne veut pas rentrer au Canada, quelle en est la raison ? Encore une autre question, y a t-il une possibilité pour un enfant adopté de retrouver sa mère biologique ? Car combien d’enfants amérindiens ont été volés à leur famille pour être éloignés de leurs tribus pour les immergés dans la culture canadienne. Avec des non-dits, des destins qui se croisent, des rendez-vous manqués, on s’intéresse aussi au sort des indiens à qui tous les droits étaient retirés et les chapitres s’enchaînent avec l’écriture sensible de l’auteure captant notre attention, cependant je quitte ce roman déçue par une fin trop brusque qui m’a laissée sur un questionnement….
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7903
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum