Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines

Aller en bas

Votre avis ?

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap0%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap100%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap0%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap0%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap0%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_lcap0%[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Empty [Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines

Message par Cannetille Mar 8 Déc 2020 - 11:16

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  A_crie10

Titre : A crier dans les ruines
Auteur : Alexandra KOSZELYK
Parution : 2019 (Aux forges de Vulcain)
Pages : 254


Présentation de l'éditeur :  
Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan sont deux adolescents qui s’aiment. Ils vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C’est alors qu’un incendie, dans la centrale nucléaire, bouleverse leur destin. Les deux amoureux sont séparés. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu’Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s’éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena grandit dans un pays qui n’est pas le sien. Elle s’efforce d’oublier. Un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver ce qu’elle a quitté vingt ans plus tôt.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Alexandra Koszelyk est née en 1976. Elle enseigne, en collège, le français, le latin et le grec ancien.


Avis :
En 1986, Ivan et Lena ont treize ans et sont inséparables depuis l'âge le plus tendre. Ils habitent à Pripiat, à proximité de la centrale nucléaire, dite de Tchernobyl. Lorsque la catastrophe se produit et que toute la zone est évacuée, Lena part en France avec sa famille et, sans nouvelle d’Ivan, le croit mort. Le garçon est en fait resté dans la région. Il est même revenu habiter son ancienne maison malgré le danger. Vingt ans plus tard, Lena entreprend un voyage en Ukraine, sur les lieux de son enfance…

Si l’histoire seule d’Ivan et de Lena pourrait passer pour une jolie romance à l’issue somme toute aussi gentille qu’improbable, c’est elle qui donne vie et émotions à la terrible et stupéfiante restitution de son contexte historique qui, lui, donne tout son poids et son intérêt au roman. Le lecteur, plein d’empathie pour les personnages attachants et campés avec justesse, se retrouve plongé dans des événements qui dépassent l’imagination. L’accident lui-même, puis l’incurie des autorités et l’évacuation seulement deux jours après d’une population tenue dans l’ignorance de ce qui se passe, font froid dans le dos. Que dire du sort de ces familles, désormais pestiférées, qui n’ont pu emporter le moindre objet personnel ? Beaucoup mourront, tous se retrouveront dans la misère, et nombreux seront les samossiols : les « revenants », ceux qui retourneront vivre, malgré tout, dans la zone interdite. A jamais figée dans l’instant où la vie humaine s’en est enfuie, la ville de Pripiat tombe peu à peu en ruines, envahie par une végétation rousse et des espèces animales qui profitent paradoxalement d’une intimité inédite. Pendant qu’un mal invisible et pernicieux continue à y décimer la vie qui tente de s’y maintenir, curieux et touristes y viennent aujourd’hui y promener leurs yeux incrédules…

En particulier au travers de Lena et de son émouvante grand-mère, d’Ivan et de son père incapable de survivre à l’arrachement de sa terre, le récit immerge le lecteur dans le déchirement de l’exil et du déracinement, mais aussi dans le désespoir de ceux qui, faute d’une autre solution plus acceptable, se sont résolus à revenir brûler ce qui reste de leur vie au contact du danger. La lecture suscite un mélange d’effroi et de sidération, de désolation et de compassion, tant à propos de cette catastrophe aux responsabilités mal endossées et aux conséquences dramatiquement sous-estimées, que du sort de la malheureuse population ukrainienne, décidément durement frappée au cours du dernier siècle…

Son style fluide, ses personnages attachants et sa stupéfiante plongée au coeur des suites, si peu présentes à l’esprit du public, de la catastrophe de Tchernobyl, font de ce roman un moment de lecture fort qui ne peut laisser indifférent. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2220
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Empty Re: [Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines

Message par elea2020 Mar 8 Déc 2020 - 11:57

Merci pour cette critique @Cannetille, ce livre m'intéresse.

Sur les suites de Tchernobyl, dans une version presque documentaire quoique très littéraire, j'ai lu et aimé La Supplication de Svetlana Alexievitch, c'est beau et intense, mais il faut s'accrocher (c'est triste).

_________________
"Nous sommes comme les glaces. La vie nous fait parfois chavirer et nous change de forme." Francisco Coloane


Lectures du moment : La Vie d'Oru, héros désabusé, de Julien Bonin / Ma Rue à moi, de Laurent Quenneville.



=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2873
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines  Empty Re: [Koszelyk, Alexandra] A crier dans les ruines

Message par Cannetille Mar 8 Déc 2020 - 18:29

Merci Elea, je note. Smile
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2220
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum