Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

3 participants

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman ?

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap0%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap0%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap100%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap0%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap0%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_lcap0%[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Empty [Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

Message par elea2020 Mer 16 Déc 2020 - 23:51

L'Ecole des Robinsons
Jules Verne
Le Livre de Poche
266 pages
ISBN : 301-0-000-02669-3

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons 97822510

Résumé de couverture :
Le jeune Godfrey mène une vie de privilégié chez son oncle William W. Kolderup, l’homme d’affaires le plus riche de San Francisco. Bien qu’il aime la belle Phina, il s’entête à vouloir parcourir le monde sans elle avant de l’épouser. Son oncle accepte mais à l’unique condition qu’il voyage avec son professeur de danse et de maintien, Tartelett. Il met alors à sa disposition l’un de ses bateaux en partance pour la Nouvelle-Zélande, le Dream ; mais celui-ci sombre en pleine mer. Seuls rescapés de ce naufrage, Godfrey et Tartelett échouent sur une île déserte. Commence alors pour eux une vie de Robinsons, riche d’aventures et d’enseignements... Après L’oncle Robinson et L’Île mystérieuse, Jules Verne signe avec ce roman, écrit en 1882, une nouvelle réécriture de Robinson Crusoé sur fond de roman d’apprentissage.

Illustrations de l’édition originale Hetzel.

Mon avis :
Je vote "apprécié", sans plus. J'ai bien aimé la lecture, comme j'apprécie à chaque fois Jules Verne, mais j'aime plus son univers et la richesse de son imagination que ses intrigues. C'est un des rares auteurs classiques dont j'aime notamment les décors, les descriptions.

Le jeune Godfrey, neveu du riche homme d'affaires William W. Kolderup, qui l'a adopté, ainsi qu'une autre jeune (lointaine) cousine, Phina, s'apprête à partir en voyage autour du monde, alors que Phina et lui sont fiancés. Il pense que les voyages forment la jeunesse, qu'il en a besoin, et la jeune fille comprend et ne veut pas le retenir. Mais qui sera son compagnon de voyage, pour veiller sur lui ? Le choix se porte sur le professeur de danse et de maintien, Tartelett, et tous deux embarquent pour Shanghai, sur le steamer du capitaine Turcotte...

La traversée de l'océan Pacifique n'est pas le moins du monde pacifique, et malheureusement, le steamer chavire, mais par une chance inouïe, Godfrey et Tartelett sont sauvés et se réveillent sur une île... apparemment déserte. Ils commencent à s'installer, montant leur camp au creux d'un sequoia géant, Will Tree - ils ont même retrouvé les animaux familiers du steamer (poules, moutons...), qui les suivent partout. En même temps, Godfrey, qui est un jeune homme pratique, à l'esprit positif, explore l'île, et remarque certains curieux détails (mystérieuse fumée).

Un nouveau compagnon les rejoint quelque temps après, qu'ils ont sauvé de "sauvages" cannibales ; celui-ci est noir, et se trouve opportunément relégué à la place d'un serviteur. Disons qu'on est au XIXe siècle, et que ça s'arrange un peu après... Jules Verne n'est pas originaire de Nantes, plateforme du commerce triangulaire, pour rien ! Leur nouveau compagnon se nomme Carèfinotu, et rendra à Godfrey de précieux services, notamment lorsque des fauves commencent à apparaître, là encore, bien mystérieusement. Il faut prendre son parti et se défendre, ou bien chercher à rentrer, mais comment ?

Nous sommes ici dans le style "roman d'aventures" et non anticipation ; c'est sympathique, mais pas très original. Jules Verne reconnaît lui-même, non sans humour, qu'il emprunte à Daniel Defoe. Le ton du reste ne manque pas d'humour, et j'ai plutôt apprécié les mésaventures du jeune homme, et le duo comique qu'il forme avec Tartelett, l'homme le plus inutile qui ait jamais existé. Il est toutefois vrai que la psychologie des personnages n'est pas vraiment ce qui préoccupe Jules Verne, qui s'accommode assez bien de types, voire de clichés. Malgré tout, le thème des Robinsons passe bien, les péripéties sont bien amenées, bien dosées, et les descriptions intéressantes. C'est un bon classique plutôt divertissant.

Extraits :
"Mais il fallait prendre un parti. Godfrey sentait bien maintenant la responsabilité qui pesait sur lui, sur lui seul, puisqu'il n'avait rien à attendre de son compagnon. Dans cette boîte vide qui servait de crâne au professeur, il ne pouvait naître aucune idée pratique : Godfrey devait penser, imaginer, décider pour deux." (page 108)

"Je le sais bien, de braves gens, confortablement installés dans leur chambre, devant une bonne cheminée, où flambent le charbon et le bois, vous disent volontiers :
"Mais rien de plus facile que de se procurer du feu ! Il y a mille moyens pour cela ! Deux cailloux !... Un peu de mousse sèche !... Un peu de linge brûlé...  Et comment le brûler, ce linge ?... Puis, la lame d'un couteau servant de briquet... ou deux morceaux de bois vivement frottés simplement, à la façon polynésienne !..."
Eh bien, essayez !
C'étaient là les réflexions que Godfrey se faisait tout en marchant, et ce qui, à bon droit, le préoccupait le plus. Peut-être, lui aussi, tisonnant devant sa grille chargée de coke, en lisant des récits de voyage, avait-il pensé comme ces braves gens !"
(page 123-124)

"Il faut convenir aussi qu'il ne s'était pas trompé davantage, en disant que les aventures des Robinsons, vrais ou imaginaires, étaient toutes calquées les unes sur les autres ! Bien certainement, Godfrey et lui se trouvaient alors dans la même situation que le héros de Daniel Defoe, lorsque les sauvages débarquèrent sur son île. Tous deux allaient, sans doute, assister à la même scène de cannibalisme." (page 200)

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.


Les Racines du ciel, de Romain Gary / La Solidarité, de Léon Bourgeois / Petite bibliothèque de poésie contemporaine : Tout sera longuement fatal, André Frénaud.




=> PàL 2021

=> PàL 2022
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4720
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Empty Re: [Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

Message par louloute Jeu 17 Déc 2020 - 0:20

Merci Elea pour ta critique  Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 30118
Age : 53
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Empty Re: [Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

Message par Eiger Jeu 17 Déc 2020 - 20:40

Merci pour ton avis bien fichu Wink 
Allez, hop au suivant Very Happy

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2754
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Empty Re: [Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

Message par elea2020 Jeu 17 Déc 2020 - 23:43

Merci @Louloute et @Eiger. Very Happy

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.


Les Racines du ciel, de Romain Gary / La Solidarité, de Léon Bourgeois / Petite bibliothèque de poésie contemporaine : Tout sera longuement fatal, André Frénaud.




=> PàL 2021

=> PàL 2022
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4720
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons Empty Re: [Verne, Jules] L'Ecole des Robinsons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum