Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été

Aller en bas

Votre avis

[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap0%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap0%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap0%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap100%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap0%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_lcap0%[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Empty [Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été

Message par Sharon Ven 28 Mai 2021 - 15:03

[Rosoff, Meg] Tempête d'une nuit d'été Cover266

Titre : Tempête d'une nuit d'été
Auteur : Meg Rosoff
éditeur : Rageot
Nombre de pages : 256 pages

Présentation de l’éditeur :

Une famille dans une maison à quelques mètres de la plage. Des vacances joyeuses et insouciantes… jusqu’à l’arrivée de Kit Godden. Ce garçon, c’est le parfait amour d’été : il est beau, drôle, magnétique. Mais ceux qui s’approchent du lumineux Kit Godden sont condamnés à s’y brûler les ailes. Et tous ou presque, dans cette famille, seront irrésistiblement charmés.

Mon avis :

Comme cela m’arrive souvent, c’est la couverture de ce roman qui m’a attiré. Puis, je me suis attardée sur le titre, qui fait nécessairement penser à Shakespeare, dont il sera beaucoup question dans ce livre. Sa lecture m’a fait penser à d’autres oeuvres encore, et c’est peut-être ceci le problème. J’ai eu beaucoup de références en tête, et je me suis peu attachée aux personnages.
Nous sommes en effet dans un roman familial. Tous les ans, ils se rendent dans cette maison, qui leur appartient depuis des générations – ils font l’impasse sur les vingt ans pendant lesquels elle a appartenu à quelqu’un d’autres, faute de moyens. Une famille, quatre enfants, trois filles et un garçon, Alex, le petit dernier. Non loin, vit Hope, leur cousine, avec son compagnon, Mal, acteur et son basset Gomez. Tout reste en famille, puisque Florence, une célèbre actrice – ou  une actrice qui a été célèbre, est la marraine de Hope, et lui demande d’héberger ses deux fils, le très discret Hugo, et Kit.
Je ne couvrirai pas ce personnage de qualificatif, parce que je pense que tous ceux qui liront ce roman le feront, comme le fait la narratrice, comme le font son frère, ou sa mère. Kit est réactif chimique qui entre en action dès qu’il rencontre un composant avec lequel il peut interagir. Ce sera d’abord Mattie, la plus jolie soeur de la fratrie. Puis d’autres. Tamsin est immunisée – Kit n’est pas un cheval.
Je me suis sentie très extérieure à ce qui se passait, sans doute parce que la narratrice reste très extérieure à ce qui se passe. Elle observe, elle sait, déjà, les conséquences de certains faits. Pour d’autres, elle n’est sensible qu’aux apparences, comme si elle voulait ne se mêler de rien, être simplement un témoin alors que Mattie apparaîtra à la fin du récit comme curieusement lucide, quoi que pouvait en penser la narratrice.
Un regret ? Même si ce n’est pas le sujet du roman, je me suis demandé comment il était possible de communiquer si peu, de maintenir si peu de liens entre des personnes qui pourtant, se connaissent et se côtoient depuis des années. Si je dois vraiment cerner le sujet, il s’agit plutôt des personnalités toxiques capables de vampiriser les autres sans que ceux-ci n’offrent de réelles résistances. Est-ce seulement dû à la langueur de l’été ? Je ne crois pas.
Un roman curieux et étrange, où les silences comptent parfois plus que les mots.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 11133
Age : 43
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum