Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle

Aller en bas

Quel est votre avis sur cette nouvelle ?

[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap100%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Empty [Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle

Message par elea2020 Jeu 3 Juin 2021 - 13:27

Virtualité réelle
Série Digital Way of life - 2
Estelle Tharreau
34 pages
Nouvelle gratuitement accessible sur le site des éditions Taurnada

[Tharreau, Estelle] Digital Way of life 2 - Virtualité réelle Digita11

Résumé de l'éditeur :
« La liberté virtuelle est la clé d’une réalité apaisée », telle est la devise de la cité dans laquelle vivent Betty et Christopher. Comme tous les habitants, ils travaillent à programmer cette ville où la pollution et le crime ont disparu. La nuit, ils vivent dans le monde virtuel qu’ils se sont créé. Un monde exutoire où tout est possible, où tout est permis. Mais, si un jour, cette liberté virtuelle s’achevait brutalement…

Mon avis :
Au début de cette nouvelle, tout semble aller bien dans le monde qu'est devenu le nôtre, dans lequel tout un chacun apprend à coder pour utiliser un masque souple de réalité virtuelle et vivre à plein la liberté - de penser, de ressentir, qui lui est promise. Les personnages, un groupe de voisins formant trois familles ou couples, célèbrent le plaisir de vivre dans cette société où la réalité virtuelle a eu raison du crime, à tel point qu'il n'existe plus de police, de justice, tous sont en sécurité, sous l'égide de la centrale de fusion à hydrogène, qui alimente en électricité ce petit monde gourmand de sensations virtuelles.

Ainsi, Betty et son mari Christopher, codeur à la centrale, compensent leur manque d'enfant en élevant Charly, un enfant virtuel, Quentin offre à sa fille Arielle un monde peuplé de douces licornes, alors que Nicolas et Héléna s'éloignent l'un de l'autre, chacun muré dans son silence et l'assouvissement de ses fantasmes secrets. C'est notamment à Nicolas qu'on doit la devise "la liberté virtuelle est la clé d'une réalité apaisée", qui a marqué la loi "Virtualité contre le crime", grace à laquelle le monde s'est transformé en havre de paix. Les voisins s'entraident et savent pouvoir compter les uns sur les autres.

Ce jour-là, après une visite des enfants de l'école d'Arielle à la centrale, les ordinateurs commencent à donner des signes de faiblesse. Il semble qu'une panne à la centrale ait fait baisser l'alimentation électrique de la ville, et bientôt on recommande à chacun de rentrer chez soi et d'attendre la suite des événements. Seulement, le monde devient bien ennuyeux et sombre, sans la réalité virtuelle pour l'animer...

La composition de cette nouvelle est très efficace, et si l'issue en est partiellement attendue, l'on est surpris par les motivations des personnages, leurs réactions, alors qu'ils semblaient bien lisses. Du fait de l'écriture, l'action est menée tambour battant jusqu'à son dénouement, en une apothéose de noirceur. J'ai personnellement trouvé la lecture de ce récit éprouvante, mais l'idée est bien d'avertir sur les dangers de se réfugier dans une réalité alternative ; il est logique que, si les mondes virtuels offrent un moyen d'expression à tous nos rêves et penchants, ils n'ont pas vocation à les supprimer. Et c'est bien ce qui se passe. Une lecture forte qui explore un pan des possibilités et risques de la virtualisation des interactions sociales.

Extraits :
« La ville est magnifique ce soir, lança Betty, les yeux perdus dans l’entrelacs de verre, de lumière et de plantes qui couvrait les façades de la rue. Comment pouvaient vivre les gens avant ? Dans cette pollution et cette violence."

– C’est grâce à eux et au programme “Virtualité contre le crime" (...) que l’armée et la police ne sont plus nécessaires, que notre monde a été purifié du vice, car “la liberté virtuelle…”
– “… est la clé d’une réalité apaisée” reprirent en choeur les petits.

Pendant une heure, la ville ressembla à une tumeur noire et hypertrophiée avant de désenfler à mesure que la foule s’étiolait en fins lambeaux. Le soleil disparaissait dans un ciel aux couleurs fauves sur une cité inerte et silencieuse. À mesure de son déclin, les façades se teintaient de rouge orangé et se perçaient de trous sombres, trahissant l’intérieur des habitations condamnées à l’obscurité.

_________________
"Nous sommes comme les glaces. La vie nous fait parfois chavirer et nous change de forme." Francisco Coloane


=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3012
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum