Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-33%
Le deal à ne pas rater :
-30€ sur le Nettoyeur vapeur Karcher KST 2 Upright EasyFix
59.99 € 89.99 €
Voir le deal

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

3 participants

Aller en bas

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap0%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap100%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap0%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap0%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap0%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_lcap0%[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Empty [Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

Message par lalyre Mar 21 Déc 2021 - 20:33

[Franceschi, Patrice]
S’il n’en reste qu’une
Editions Grasse 25 août 2021
237 pages
Quatrième de couverture
L’héroïsme des bataillons de combattantes kurdes contre Daech attendait son grand roman. Le voici.
Une journaliste occidentale croit pouvoir enquêter impunément sur le destin magnifique de deux figures légendaires, Tékochine et Gulistan, afin de raconter la pureté de leur cause, l’inflexibilité de leur lutte, les circonstances exceptionnelles de leur mort dans les décombres d’une ville assiégée de l’ancienne Mésopotamie.
Mais accéder au premier cercle des dirigeants clandestins de cette guerre-là se mérite, et peut-être ne peut-on révéler la vérité qui se cache derrière tant de récits lacunaires et contradictoires qu’en se perdant à son tour  : son enquête devient peu à peu parcours initiatique, remontée du fleuve du souvenir, hymne à une liberté dont nous avons perdu le sens en cessant d’être prêts à en payer le prix.
Dans un paysage de sable et de lumière, S’il n’en reste qu’une est l’histoire de ces femmes confrontées à ce qu’il peut y avoir d’incandescent dans la condition humaine.
[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Index318
Mon avis
Elles sont deux sœurs d’armes, combattantes kurdes pour la liberté, des femmes engagées dans la lutte contre Daech. Alors lorsque Rachel Casanova journaliste visitant un ancien cimetière, découvre sur une tombe les photos de Tékovhine et Gulistan, elle sait qu’elle va écrire un livre sur elles. Elle veut comprendre ce qui est arrivé aux deux jeunes femmes mais pour cela elle va rencontrer plusieurs personnes dont Bérivan Kobané, la femme qui ne sourit jamais car elle a vécu une terrible tragédie, ensuite le général Qaraman qu’il faudra trouver dans les montagnes de Quandil et au mépris du danger, avançant toujours plus loin pour enfin rencontrer clandestinement Clara Tulin, cette générale qui lui racontera les circonstances terribles dans lesquelles elles ont péri, j’oublie de citer Quamram, un personnage important, vivant dans des grottes immenses. Ce livre c’est un récit tragique et poignant dans un contexte historique, Rachel traversant danger et embûches, s’implique dans la vie de ces femmes si courageuses qui combattent pour la liberté et prêtent à mourir libre et ne pas tomber aux mains des assaillants. Dans ce récit on y lit l’horreur des massacres et des tortures inimaginables et pourtant si il y a de la fiction ou pas, on sait que le contexte historique est capital puisque nous sommes plongés en Syrie pas très loin des combattants kurdes, bien évidemment chacun avec son ressent lira ce récit, car comme déclare l’auteur, il y a de la fiction, cependant les personnages qui le traversent ne sont pas tous imaginaires et il y a bien eu autrefois des femmes qui se battaient au côté des hommes contre Daech mais aussi que les deux héroïnes ont bien existé...Ouf un gros 4,5/5





lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 8759
Age : 90
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Empty Re: [Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

Message par Cannetille Jeu 31 Mar 2022 - 13:19

Envoyée en Syrie par le groupe de presse australien qui l’emploie, la journaliste québécoise Rachel Casanova y cherche le sujet d’un grand reportage, et pourquoi pas, de son premier livre. Elle se lance sur les traces de deux sœurs d’armes kurdes, Tékochine et Gulistan, qui, tuées dans de terribles mais mystérieuses circonstances alors qu’elles combattaient au sein d’un bataillon féminin, alimentent une véritable légende quant à leur courage et à leur engagement pour la liberté. Bien décidée à retracer leur destin, la reporter occidentale devra se confronter à la réalité du terrain kurde : une expérience dont elle n’imaginait pas qu’elle la transformerait autant…

A travers l’enquête de Rachel, c’est la dernière décennie de leur histoire qui nous parvient du point de vue des Kurdes eux-mêmes : des années de combat éperdu contre la haine islamiste, dans un affrontement inégal, fatalement jusqu’au-boutiste puisque toute défaite ou abandon entraînerait leur destruction, atroce et acharnée. Hommes et femmes luttent pied-à-pied, avec le courage et la détermination de ceux qui mènent un combat existentiel, et qui n’ont d’autre choix que le sacrifice pour tenter de repousser l’innommable. Trahis en 2019 par le retrait de la coalition internationale qui les soutenaient depuis cinq ans contre Daesh, les Kurdes continuent seuls le combat, désespéré pot de terre contre barbare pot de fer…

Le parcours de baroudeur et l’engagement humanitaire de l’auteur en zones de guerre ne sont sans doute pas pour rien dans le réalisme de sa restitution de la guérilla et des batailles décisives en Syrie, qu’il s’agisse du Stalingrad Kurde de Kobané en 2014 ou de la prise de Raqqa en 2017. Et si, par ailleurs, la construction du roman peut paraître artificielle dans son souci de maintenir jusqu’au bout un suspense somme toute superflu, nombreux sont les passages forts du récit. En particulier ceux qui mettent en avant l’engagement lucide et sans haine des femmes kurdes, souvent très jeunes, condamnées à attaquer sans cesse et à ne jamais reculer, sûres de rencontrer tôt ou tard la mort au combat puisqu’elles se sacrifieront plutôt que de tomber aux mains de ceux qui les démantèleraient vivantes.

Patrice Franceschi a choisi de confronter deux femmes kurdes et une Occidentale, dans une rencontre posthume symboliquement destinée à nous rappeler la valeur de cette liberté autrefois chèrement conquise, et que, dans notre confort, nous laissons peu à peu s’éroder par peur d’en payer le prix. « Vivre libre ou se reposer, il faut choisir. » Et si, à force de préférer notre sécurité matérielle à la défense de nos idéaux, nous étions en train de devenir « des sortes d’animaux domestiques » ? (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3068
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Empty Re: [Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

Message par louloute Jeu 31 Mar 2022 - 14:31

Merci Cannetille et Lalyre pour votre critique   Smile
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 30741
Age : 53
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une Empty Re: [Franceschi, Patrice] S'il n'en reste qu'une

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum