Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

3 participants

Aller en bas

votre avis ?

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap0%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap100%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap0%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap0%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap0%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_lcap0%[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Empty [Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

Message par Cannetille Ven 22 Avr 2022 - 11:18

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Et_d_u10

Titre : Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison (How the One-armed sweeps her house)
Auteur : Cherie JONES
Traduction : Jessica SHAPIRO
Parution : en anglais (La Barbade) et en français (Calmann-Lévy) en 2021
Pages : 368


Présentation de l'éditeur :  

Lala vit chichement dans un cabanon de plage de la Barbade avec Adan, un mari abusif. Quand un de ses cambriolages dans une villa luxueuse dérape, deux vies de femmes s’effondrent. Celle de la veuve du propriétaire blanc qu’il tue, une insulaire partie de rien. Et celle de Lala, victime collatérale de la violence croissante d’Adan qui craint de finir en prison. Comment ces deux femmes que tout oppose, mais que le drame relie, vont-elles pouvoir se reconstruire ?

Derrière des paysages caribéens idylliques, un intense et poignant portrait de femmes blessées depuis des générations. Renversant de grâce et d’émotions à vif, Et d’un seul bras, la soeur balaie sa maison est un premier roman déchirant qui prouve que l’héritage des traumatismes est tenace, mais pas toujours  irrémédiable.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Cherie Jones est née en 1974 à la Barbade. Elle a remporté plusieurs prix littéraires pour ses nouvelles, dont le Commonwealth Short Story Prize. Et d’un seul bras, la soeur balaie sa maison, son premier roman encensé, est l’une des nouvelles sensations de la scène littéraire anglophone. En parallèle de sa carrière de romancière, elle exerce depuis des années le métier d’avocat à la Barbade.


Avis :
La Barbade. Côté face, ses cocotiers sur ciel d’azur et sable d’or, ses villas luxueuses face à la mer, et ses touristes, riches et blancs, venus oublier les longs mois d’hiver de chez eux. Côté pile, dans une ombre encore obscurcie par un si éclatant mirage, insupportable d’inaccessible proximité, la pauvreté et la désespérance de jeunes Noirs du cru sans avenir.

Malgré les mises en garde de sa grand-mère qui, à grand renfort de contes édifiants comme celui du titre, l’a élevée en espérant la protéger des mille dangers qui guettent les filles pleines de rêves, Lala a succombé au charme trompeur d’Adan, un voyou qu’elle a épousé et dont elle attend un enfant. Le couple vivote dans un modeste cabanon en bord de plage, quand Adan commet l’irréparable. Au cours d’un cambriolage foireux qui tourne au drame, il tue le propriétaire des lieux, anéantissant du même coup deux existences : celle de Mira Whalen, la veuve de la victime, que son mariage avec un riche Anglais avait inespérément élevée au-dessus de sa modeste condition d’insulaire, et celle de Lala, qui, avec son nouveau-né, fait les frais de la violence déchaînée d’un Adan aux abois.

Pour les femmes de cette histoire, l’avenir ne se décide qu’au travers des hommes. Si certaines, comme Mira, en sont conscientes et en usent pour s’offrir une meilleure existence, d’autres investissent leur vie sans calcul, éblouies par une séduction éphémère qui ne les protégera pas longtemps des pires désillusions. Dans un cas comme dans l’autre, leur dépendance est totale : dans la famille de Lala, elles subissent sans recours violence conjugale et inceste, ivrognerie et dérives criminelles de leurs maris ; dans la situation de Mira, elles perdent tout en cas de séparation ou de veuvage.

D’une plume qui jamais ne juge, mais décortique avec subtilité la macération du désespoir et de la colère, qui, au fil de générations confrontées à un clivage social abyssal, engage bien des paradis insulaires dans un engrenage de violence de plus en plus incontrôlable, ce premier roman d’une grande maîtrise met en scène de bien crédibles et poignants personnages, transformés peu à peu, et malgré eux, en hommes et femmes au bord de l’explosion. Heureusement, l’amour et le sacrifice produisent parfois leurs fruits, et, peut-être, l’espoir est-il encore permis… (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2970
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Empty Re: [Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

Message par elea2020 Ven 22 Avr 2022 - 11:52

Un "premier roman d'une grande maîtrise", c'est prometteur ! Smile

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.


Les Racines du ciel, de Romain Gary / La Solidarité, de Léon Bourgeois / Petite bibliothèque de poésie contemporaine : Tout sera longuement fatal, André Frénaud.




=> PàL 2021

=> PàL 2022
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4720
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Empty Re: [Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

Message par Cannetille Ven 22 Avr 2022 - 12:20

Oui, un auteur à suivre.
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2970
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Empty Re: [Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

Message par louloute Ven 22 Avr 2022 - 18:17

Merci Cannetille pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 30118
Age : 53
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison  Empty Re: [Jones, Cherie] Et d'un seul bras, la soeur balaie sa maison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum