Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

[Boum, Hemley] Le rêve du pêcheur

2 participants

Aller en bas

[Boum, Hemley] Le rêve du pêcheur

[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap100%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap0%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap0%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap0%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap0%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_lcap0%[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Empty [Boum, Hemley] Le rêve du pêcheur

Message par lalyre Ven 10 Mai 2024 - 19:19

[Boum, Hemley]
Le rêve du pêcheur
Gallimard 4 janvier 2024
347 pages

Quatrième de couverture
« Dans l’avion qui me menait au loin, j’ai eu le sentiment de respirer à pleins poumons pour la première fois de ma vie et j’en ai pleuré de soulagement. On peut mourir mille morts, un peu à la fois, à essayer de sauver malgré lui l’être aimé. J’avais offert à Dorothée mon corps en bouclier, mon silence complice, le souffle attentif de mes nuits d’enfant et en grandissant l’argent que me rapportaient mes larcins, sans parvenir à l’arrimer à la vie. Je pensais ne jamais la quitter mais lorsque les événements m’y contraignirent, j’hésitai à peine. C’était elle ou moi. »
Zack a fui le Cameroun à dix-huit ans, abandonnant sa mère, Dorothée, à son sort et à ses secrets. Devenu psychologue clinicien à Paris, marié et père de famille, il est rattrapé par le passé alors que la vie qu’il s’est construite prend l’eau de toutes parts...
À quelques décennies de là, son grand-père Zacharias, pêcheur dans un petit village côtier, voit son mode de vie traditionnel bouleversé par une importante compagnie forestière. Il rêve d’un autre avenir pour les siens…
Avec ces deux histoires savamment entrelacées, Hemley Boum signe une fresque puissante et lumineuse qui éclaire à la fois les replis de la conscience et les mystères de la transmission.
[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Cvt_le62
Mon avis
Le roman débute sur une île camerounaise, un endroit privilégié ou les hommes sont pêcheurs, les femmes cultivent la terre et les enfants insouciants jouent et beaucoup sont attachés aux croyances. C’est un endroit privilégié, ou la vie n’est pas toujours facile, mais les iliens y vivent heureux. Cependant leur vie change par l’arrivée d’une coopérative qui va gérer le marché du poisson, après maintes promesses insidieuses poussant les gens à s’endetter pour avoir prise sur le salaire de ces gens inconscients de leur avenir. En parallèle on suit la vie de Zach, le petit-fils de Zacharias, Zach l’ignore car sa mère ne lui a jamais parlé de sa famille dont il ne connait pas le dialecte, il ignore d’où il vient, il vit seul avec sa mère qui vend son corps pour survivre. Jeune adolescent, après une histoire qui tourne mal, sans rien dire à sa mère, il s’envole pour Paris et tourne le dos au passé, il y vivra des années heureuses avec sa femme et ses deux enfants sans se poser de questions et laissant sa femme dans l’ignorance de son passé, rentrant à Paris, il est bien décidé de parler de sa famille en rentrant chez lui jusqu’au renversement de la fin. Un très bon roman qui nous présente la vie des pêcheurs, les dissensions entre les gens vivant des croyances différentes, la force de résistance des femmes, tout cela raconté avec l’écriture sublime de Hemley Boum qui avec tendresse, nous parle des personnages, de leurs vies enchevêtrées par la maîtrise de la construction…Un gros coup de cœur.

lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 9538
Age : 92
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Boum, Hemley]  Le rêve du pêcheur Empty Re: [Boum, Hemley] Le rêve du pêcheur

Message par Cannetille Sam 6 Juil 2024 - 10:02

Calmes de part et d’autre de l’embouchure, c’est pourtant dans le fracas que les eaux foncées du fleuve Ntem rencontrent celles plus claires de l’Atlantique. A l’image de cette confluence tumultueuse, depuis le village de pêcheurs de Campo jusqu’à Paris et les traumas de l’exil, la romancière camerounaise Hemley Boum raconte le parcours sur plusieurs générations d’une famille de son pays et, à travers elle, les rapports historiques entre la France et l’Afrique.

Ils s’appellent tous deux Zacharias, l’un le grand-père, l’autre le petit-fils, mais ils ne se connaissent pas. Lorsque le récit s’ouvre, le premier est pêcheur à Combo et coule des jours paisibles entre sa femme Yalana et leurs deux petites filles. Il n’a pas encore succombé aux nouveaux rêves  – moto, radio, frigo… – qui vont bientôt surgir à crédit dans le sillage d’une société forestière étrangère, d’une coopérative, puis d’une compagnie de chalutiers. Le chapitre suivant nous montre le second, Zack, en proie quelque trente ans plus tard à une crise d’angoisse sur un trottoir de Paris. Etabli en France où il est devenu psychologue, il a tiré un trait, croit-il, sur le passé et son enfance dans l’un des quartiers les plus misérables de Yaoundé, là où sa mère, en rupture avec sa famille, l’élevait seule en se prostituant. Que s’est-il passé entre les deux époques ? C’est ce que, entre Combo, Yaoundé et Paris sur un intervalle d’un demi-siècle, la narration va peu à peu restituer, retraçant, d’un inconscient familial à un inconscient collectif, à mesure que le « je » de Zack renoue avec la troisième personne des récits familiaux, une géographie autant intime qu’universelle des relations franco-africaines.

« Ma vie était une étoffe fragile retenue comme par une multitude de nœuds. Si j’en défaisais un, le reste partirait en lambeaux ». Parti sans se retourner pour oublier un passé se résumant à ses yeux à la déchéance misérable et solitaire de sa mère et à l’unique perspective de la délinquance et de la violence, Zack qui ne connaît pas l’histoire des siens, privés d’ancrage après l’arrachement à leur culture ancestrale, a hérité de blessures qui, ignorées, l’empêchent d’autant plus de se bâtir un avenir. « J’essayais de devenir quelqu’un d’autre mais je ne savais pas qui, ni comment faire. » Désespéré de se conformer jusqu’à se renier et se rendre invisible, refusant d’admettre jusqu’aux discriminations subies par refus du racisme, le jeune homme va devoir se réapproprier le passé pour se construire une identité et dépasser les traumatismes du déracinement et de l’exil.

De la solidarité villageoise dans la tradition africaine au mercantilisme occidental, Hemley Boum montre l’aliénation d’une Afrique amenée sans transition à renier ses valeurs culturelles pour se conformer à un modèle dit « supérieur », menant en réalité les personnages à la ruine, l’humiliation et la perte d’identité. Pour penser l’avenir, l’Afrique doit d’abord se réconcilier avec elle-même. Voilà toute la portée de ce roman aussi didactique qu’attachant qui, au fil d’une plume fluide, précise et profonde, jamais manichéenne, prête superbement la puissance d’évocation et l’émotion de la fiction à une voix désormais l’une des plus percutantes de la littérature camerounaise. Coup de coeur. (5/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2438
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum