Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Shakespeare, William] Comme il vous plaira

Aller en bas

Votre avis sur Comme il vous plaira de William Shakespeare

[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap100%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap0%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap0%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap0%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap0%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_lcap0%[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Empty [Shakespeare, William] Comme il vous plaira

Message par Sharon le Jeu 7 Jan 2010 - 22:10

[Shakespeare, William] Comme il vous plaira Images27

Titre : Comme il vous plaira.
Auteur : William Shakespeare.
Editeur : G. F. Flammarion.
Œuvre contenue entre les pages 218 et 308 du livre.

Quatrième de couverture :

L’art, comme la religion, a ses Ecce Homo. Shakespeare est un de ceux dont on peut dire cette grande parole : il est l’Homme. Victor Hugo.

Mon avis :

Comme il vous plaira est une comédie sur les liens entre le pouvoir et la famille. Par goût du pouvoir, le duc Frédéric usurpe le trône de son frère, mais par amour pour sa fille Célia, garde sa nièce Rosaline à ses côtés. A sa cour vit Olivier des Bois qui, en tant qu’aîné, a le pouvoir d’avilir son frère cadet Orlando, qu’il déteste (parce que doté de trop de qualités ?) et, quand Orlando se rebelle, va essayer de le supprimer sans se salir les mains. L’amour va naître entre Rosaline et Orlando. Chassée ou obligé de fuir, ils vont tous les deux trouver refuge dans la forêt d’Ardenne, où vivent le vieux duc proscrit et ses fidèles.
Pour moi, cette forêt d’Ardenne n’est pas qu’un décor, il est un personnage à part entière du roman, puisqu’il permet aux proscrits de vivre libre dans le respect de la nature, et abritent les amours de Rosaline et d’Orlando. La forêt n’abrite pas seulement leurs amours, dont la trame n’est pas simple (Rosaline va mettre le jeune homme à l’épreuve. De plus, Rosaline s’est travesti pour s’échapper plus facilement) mais aussi les amours pastorales de Sylvius et de Phébé et les amours burlesques du bouffon Pierre de Touche et d’Audrey. Comme nous sommes dans une comédie, tout est à bien qui finit bien, grâce à un coup de théâtre spectaculaire.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10674
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum