Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

[Gavalda, Anna] Je l'aimais

5 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Quel est votre avis sur "Je l'aimais" ?

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap30%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 30% 
[ 14 ]
[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap43%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 43% 
[ 20 ]
[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap21%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 21% 
[ 10 ]
[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap0%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap4%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 4% 
[ 2 ]
[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_lcap2%[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Vote_rcap 2% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 47
 
 

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Ven 14 Jan 2011 - 23:31

J'ai adoré et j'en parle ici Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Sam 15 Jan 2011 - 11:39

Hélionéas a écrit:J'ai adoré et j'en parle ici Smile.

Merci de mettre ton avis sur le forum, Hélionas, afin que tout le monde puisse en profiter et réagir ici!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Sam 15 Jan 2011 - 13:24

alexielle63 a écrit:
Hélionéas a écrit:J'ai adoré et j'en parle ici Smile.

Merci de mettre ton avis sur le forum, Hélionas, afin que tout le monde puisse en profiter et réagir ici!

Pas de problème, je me faisais juste un peu de pub Wink.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Mar 25 Jan 2011 - 22:54

J'avais été séduite par "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" (mon avis ici) et je pensais donc retrouver les mêmes sensations à la lecture d'un nouveau livre de Anna Gavalda. Je dois bien le dire, je suis déçue.

L'histoire de ce livre se passe sur quelques jours, je dirais même qu'on a l'impression qu'il ne se passe que quelques heures.
Il n'y a qu'un dialogue, entre Pierre et sa belle-fille (d'ailleurs je ne me souviens même pas de son prénom).
C'est un dialogue vide, ou plutôt un monologue vide, puisque c'est surtout Pierre qui parle, et qui parle pour ne rien dire.
Car oui, il lui raconte sa vie, mais ça ne nous apporte rien.

On n'apprend rien des personnages, ou si peu. L'histoire ne nous apporte rien. Il n'y a pas de fin, rien qui nous transporte. Je cherche encore l'intérêt d'un tel livre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Mar 25 Jan 2011 - 23:23

Comme je le disais plus haut j'ai adoré ce livre. Voici donc ma petite critique :

Une belle histoire d'amour contée au travers d'un long dialogue entre un sexagénaire et sa belle fille fraîchement éconduite. L'amour face à l'épreuve du temps, lorsqu'il faut choisir entre la passion et le confort social. Entre une plénitude révélatrice évidemment ternie par d'inévitables dégâts collatéraux et l'hypocrisie d'un quotidien devenu insipide... De l'amour, de l'humour, des regrets, de l'espoir, le tout tenant dans moins de 200 pages bien trop vite englouties.

Un bon Gavalda en somme Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Ven 3 Juin 2011 - 14:53

Je l’aimais d’Anna Gavalda

Lire Je l’aimais après avoir lu Ensemble c’est tout et La Consolante, c’est un peu comme voir la Cascade de la Fouge après les Chutes du Niagara : ça fait juste plus le même effet. On trouve ça un peu court, on reste sur sa faim. Pourtant Je l’aimais ne manque pas de charme.

J’ai surtout beaucoup aimé le personnage de Pierre : un homme qui a toujours suivi son devoir, qui a été l’enfant sage, puis le jeune homme sérieux, et puis qui finit, de l’avis général, en vieux con. On s’attache à cet homme qui ne sait pas vivre, mais qui sait voir et admirer la vie chez les autres, qui l’admire chez sa belle-fille – qu’on imagine non sans points communs avec la seule femme qu’il ait jamais aimée, d’où la complexité de leur relation – et probablement chez son fils.

Chloé est moins intéressante dans son chagrin, mais au final ça n’a pas vraiment d’importance, ce n’est pas d’elle dont il s’agit. Pierre se révèle à elle sous un jour nouveau, et c’est à travers son regard qu’on découvre dans cet homme rigide et froid, un être capable d’amour et de lâcheté.

Ma note : 8/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Jeu 25 Aoû 2011 - 22:24

Un livre confession, j'avais
l'impression d'écouter aux portes .... D'entendre un discours qui
n'étais pas pour moi, beaucoup d'intimité dans ce livre ....
Murmure d'une réalité difficile à avouer, à assumer et qui fait mal ....
J'ai
un peu de mal à décrire ce que je ressens, moi la grande admiratrice du
"ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ...."

Je ne sais pas trop comment vous livrer ma critique .....
Au départ un drame familial, une blessure énorme, une femme quittée par son mari, une famille brisée, rien de bien original.
De
suite on accuse cet homme qui quitte sa femme, on pense forcement à une
histoire de fesses qui aurait prit trop d'ampleur .......
Puis Pierre est là, avec son expérience, son recul et nous montre une autre façon de voir les choses.
D'un acte condamnable, on finit par ecouter et comprendre, un peu mieux.
Difficile d'écrire ce que j'ai ressentie à cette lecture ....
Lisez le, se sera plus simple !
Simplicité et pudeur sont les mots qui me viennent à l'esprit.
Pas
de grande intrigue, d'assassin, de créature surnaturelle ou encore
d'enquête policière, juste 2 personnes, un homme, une femme, de l'amour,
du courage, de la lâcheté, de la frustration, des regrets, des
confessions et des larmes, beaucoup de larmes ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Ven 26 Aoû 2011 - 8:22

Avalon a écrit:J'ai beaucoup aimé ce roman. Il faudrait que je le relise pour me remettre un peu l'histoire en tête !

la même chose pour moi...je me rappelle avoir beaucoup aimé ce roman qui m'avais embarqué dans la lecture de tous les romans de Mme Gavalda...mais j'avoue qu'en lisant le résumé , je ne me rappelle pas de cette histoire dans ce sens;..il va falloir que je le relise. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Dim 25 Sep 2011 - 13:03

Pas du tout déçue de ce livre. Je dirais que c'est une belle leçon de vie il faut profiter à fond du bonheur présent car la vie est courte. Il faut parfois faire des choix difficiles pour accéder au bonheur et vivre sans regrets.
Mais je me mets aussi à la place de Chloé il faut pouvoir encaisser d'être délaissée par son mari du jour au lendemain seule avec ses deux filles je trouve qu'Anna Gavalda a très bien décrit ce sentiment d'abandon qu'elle peut ressentir. Mais comme on dit il vaut mieux être seule que mal accompagnée et même si en la quittant son mari a fait preuve d'égoïsme on se rends compte que c'est un mal pour un bien et aussi bien pour lui que pour elle.
A quoi bon rester avec quelqu'un si il n'y a plus de sentiments et plus par habitude. Ecouter son coeur ou assumer ses responsabilités choix difficile...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Ven 25 Nov 2011 - 17:10

Coup de coeur ! C'est simple, ça fait réfléchir, c'est la vraie vie, c'est touchant, émouvant. On est tous des potentiels Pierre, Chloé, Mathilde, Suzanne. Beaucoup l'ont peut-être même déjà été...

Anna Gavalda nous offre un petit roman écrit avec justesse, des mots simples, bruts. Il n'y en n'a ni trop, ni pas assez. Je lui trouve un côté "thérapie" (tout comme pour "Ensemble c'est tout") pour celles et ceux qui ont connu des situations similaires.

Le film est superbe également. Que c'est dur l'amour...!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Sam 26 Nov 2011 - 21:35

Ennuyant pour ma part C'est comme ça J'ai survolé la fin.
J'avais apprécié Ensemble, c'est tout mais la magie n'a pas opéré pour celui-ci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Jeu 26 Avr 2012 - 22:36

Premier livre d'Anna Gavalda que je lis. J'ai voulu commencé par celui ci, car il semble, à lire les critiques qu'il soit moins bon que les 2 autres qui m'attendent.
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé, le style est simple, il va a l'essentiel, les mots sont bien pesés, justes.
Ce livre nous amène à réfléchir, sur les histoires d'amour qui vous tombent dessus sans prévenir et qui vous font perdre la raison. Mais au fil du temps, elles imposent, de faire un choix difficile entre morale, confort et sentiments. Le choix il faut le faire à un moment, mais la solution choisie ne sera pas sans laisser de traces indélébiles et douloureuses ... le choix finalement ne serait il pas de savoir quelle sont les personnes que l'on veut faire le moins souffrir ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Ven 27 Avr 2012 - 10:59

Sandrine a écrit:le choix finalement ne serait il pas de savoir quelle sont les personnes que l'on veut faire le moins souffrir ?
C'est bien dit et assez désespérant à la fois. Il est vrai que parfois,dans la vie on est amené à faire des choix selon ce critère, et cette histoire tout en pudeur montre bien que quel qu'il soit, il n'y a jamais de bon choix... il y a juste celui que chacun fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par chocolette Ven 7 Sep 2012 - 15:23

Le sujet du livre est somme toute assez banal. Ce qui l'est moins, c'est la confession intime de ce sexagénaire à sa belle-fille.
Rester ou partir? Lâcheté ou courage?
Personnellement je n'ai pas la réponse.
Dans la vie chacun doit prendre ses responsabilités et assumer ses propres décisions bien sûr.
L'amour passion ne dure pas éternellement, et l'on croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs.
Je sais, c'est cliché mais pour moi c'est la réalité de la vie de couple.
Néanmoins, j'ai été séduite par l'atmosphère intimiste de cette histoire et l'écriture toute simple D'Anna Gavalda qui nous fait bien ressentir les émois des personnages.
chocolette
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3756
Age : 71
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Step Ven 7 Sep 2012 - 18:58

Je l'ai lu à sa sortie, je l'avais assez apprécié pour les questions que chacun peut se poser, mais depuis "la consolante", je ne lis plus Anna Gavalda.

_________________
  Mes listes  

----------------------------------------

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Alpha_22[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Alpha_24[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Alpha_23[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Alpha_25 [Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Mini_110
Step
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10696
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Jeu 2 Mai 2013 - 16:11

3 eme livre que je lis de Anna Gavalda.
J'ai bien aimé sans plus.
Ca se laisse lire, pour un petit moment de détente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Lun 22 Juil 2013 - 16:57

Très ennuyeux pour moi.
J'avais lu la moitié quand je suis venue sur le forum voir les commentaires et quand j'ai réalisé que le dialogue serait continu jusqu'au bout j'ai sauté 50 pages et lu les 10 dernières seulement... bref je n'ai pas apprécié!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Elyuna Jeu 24 Oct 2013 - 10:14

J'ai dévoré ce petit livre en quelques heures seulement et je dois avouer que je l'ai bien apprécié.
J'aime ces livres que je qualifie de "mignon". Bien que le sujet soit difficile; le fait d'être abandonné par son mari; il est tourné de manière à rendre cela mignon et laisser un arrière goût de douceur.

Chloé et son beau-père sont deux être que tout pourrait éloigner et pourtant au milieu de la nuit, près d'un feu, les confidences les rapprochent et nous font réfléchir sur les situations évoquées. L'amour, le devoir, la maladie, la passion, ... Beaucoup de sujets sont évoqués et quelques larmes de mon côté ont été versées.

Un livre qui me fait pleurer est un livre qui me touche et pour cela je l'ai apprécié.

Certes pas d'action, certes rien ne s'arrange réellement mais c'est une parenthèse joliment écrite, un livre doux et délicat qu'il est agréable de lire dans les moments propices.

J'aime l'écriture d'Anna Gavalda même si cela reste parfois simple.

_________________
"La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs."
Arunachala Ramaiya
Elyuna
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5062
Localisation : Quelque part
Genre littéraire préféré : Fantasy urbaine, romances
Date d'inscription : 05/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Invité Dim 30 Oct 2016 - 21:55

J'ai apprécié ce roman qui se lit en quelques heures. L'écriture est simple et directe, centrée sur le dialogue. C'est un des premiers romans de l'auteur mais il donne matière à réflexion sur des thèmes telles que la passion, l'adultère, la vie conjugale et la séparation.

Quelques extraits qui résument l'histoire que Pierre, le beau-père, raconte à Chloé :

- On parle toujours du chagrin de ceux qui restent mais as-tu déjà songé à celui de ceux qui partent ? [...]
Le chagrin de ceux par qui le malheur arrive... Ceux qui restent, on les plaint, on les console, mais ceux qui partent ? [...]
Le courage de ceux qui se regardent dans la glace un matin et articulent distinctement ces quelques mots pour eux seuls : « Ai-je le droit à l'erreur ? » Juste ces quelques mots... Le courage de regarder sa vie en face, de n'y voir rien d'ajusté, rien d'harmonieux. Le courage de tout casser, de tout saccager par... par égoïsme ? Par pur égoïsme ? Mais non, pourtant... Alors qu'est-ce ? Instinct de survie ? Lucidité ? Peur de la mort ?
Le courage de s'affronter. Au moins une fois dans sa vie. De s'affronter, soi. Soi-même. Soi seul. Enfin.
« Le droit à l'erreur », toute petite expression, tout petit bout de phrase, mais qui te le donnera ?
Qui, à part toi ?


Ses mains tremblaient.

- Moi, je ne me le suis pas donné... Je ne me suis donné aucun droit. Que des devoirs. Et voilà ce que je suis devenu : un vieux con. Un vieux con aux yeux d'une des rares personnes pour lesquelles je nourris un peu d'estime. Quel fiasco...

- J'ai aimé une femme... Je ne te parle pas de Suzanne, je te parle d'une autre femme. [...]
Je l'ai aimée plus que tout. Plus que tout...
Je ne savais pas qu'on pouvait aimer à ce point... Enfin, moi en tout cas, je croyais que je n'étais pas... programmé pour aimer de cette façon. Les déclarations, les insomnies, les ravages de la passion, c'était bon pour les autres tout ça.  [...] Et puis, ça m'est tombé dessus au moment où je m'y attendais le moins. Je... J'ai aimé une femme.
Je suis tombé amoureux comme on attrape une maladie. Sans le vouloir, sans y croire, contre mon gré et sans pouvoir m'en défendre, et puis...
Il se raclait la gorge.
- Et puis je l'ai perdue. De la même manière.

C'était merveilleux et complètement truqué. Tout était faux. Ce n'était pas la vie. Ce n'était pas Paris. C'était le mois d'août. Je n'étais pas un touriste. Je n'étais pas célibataire. Je mentais. Je me mentais. A moi, à elle, à ma famille. Elle n'était pas dupe et quand est venue l'heure de la gueule de bois, des coups de fils à passer et des mensonges à assumer, elle est repartie.
Devant la porte d'embarquement, elle m'a déclaré :
« Je vais essayer de vivre sans vous. J'espère que j'y arriverai... »
Je n'ai pas eu le courage de l'embrasser.

Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, mais quand même, je pressentais que c'était grave ! Pendant quelques jours, j'avais été moi-même. Ni plus, ni moins que moi-même. Quand j'étais avec elle, j'avais l'impression d'être un type bien... C'était aussi simple que ça. Je ne savais pas que je pouvais être un type bien.
J'aimais cette femme. [...] Je priais pour qu'elle ne puisse plus vivre sans moi. Je ne pensais pas aux conséquences de notre histoire. Je venais juste de découvrir que la vie était beaucoup plus gaie quand on était heureux.

- Ensuite, nous nous sommes quittés pour la première fois... Je dis « première fois » parce que nous nous sommes tellement quittés. Et puis je l'ai rappelée... Je l'ai suppliée...

- Je ne sais pas... Est-ce que ce n'est pas incroyable de rencontrer quelqu'un et de se dire : avec cette personne, je suis bien.
- Mais pourquoi tu me dis ça maintenant ?
- Parce que quelquefois j'ai l'impression que tu ne te rends pas compte de la chance que nous avons...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Gavalda, Anna] Je l'aimais - Page 2 Empty Re: [Gavalda, Anna] Je l'aimais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum