Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sartre, Jean Paul] Les mouches

Aller en bas

Les mouches Jean Paul, Sartre

[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_lcap67%[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_lcap0%[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_lcap0%[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_lcap33%[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_lcap0%[Sartre, Jean Paul] Les mouches Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

[Sartre, Jean Paul] Les mouches Empty [Sartre, Jean Paul] Les mouches

Message par encre de lune le Mar 28 Déc 2010 - 22:30

[Sartre, Jean Paul] Les mouches Sartre12


AUTEUR : Jean Paul Sartre
TITRE : Les mouches
NOMBRE DE PAGES : dans ce livre, il y a "Huis clos" donc en tout :247 pages et pour "Les mouches" : 152
EDITION : Folio


Comme la quatrième de couverture, n'a pas de rapport avec "Les mouches", je vais vous écrire un extrait de cette pièce :

ORESTE: Hier, j'étais près d'Electre; toute ta nature se pressait autour de moi; elle chantait ton Bien, la sirène, et me prodiguait les conseils. Pour m'inciter à la douceur, le jour brûlant s'adoucissait comme un regard se voile; pour me prêcher l'oubli des offenses, le ciel s'était fait suave comme un pardon. Ma jeunesse, obéissant à tes ordres, s'était levée, elle se tenait devant mon regard, suppliante comme une fiancée qu'on va délaisser: je voyais ma jeunesse pour la dernière fois. Mais, tout à coup, la liberté a fondu sur moi et m'a transi, la nature a sauté en arrière, et je n'ai plu eu d'âge, et je me suis senti tout seul, au milieu de ton petit monde bénin, comme quelqu'un qui a perdu son ombre! et il n'y a plus rien eu au ciel, ni Bien, ni Mal, ni personne pour me donner des ordres.

MON AVIS :

Moi qui adore les pièces classiques, je n'ai pas été déçue en lisant cette pièce de théatre! En effet, l'auteur plante dès le départ le décor de la pièce : une tragédie grecque avec pour hisotire : l'assassinat d'Agamemnon. On retrouve les grands personnages tragiques : Clytemnestre, Egisthe, Electre, Oreste, Jupiter. Sartre a pris pour origine l'histoire de l'assassinat d'Agamemnon pour s'interroger sur la bierté de l'être humain, et pour dénoncer l'esclavage, la folie de la foi aveugle que des êtres humains peuvent porter à une personne, plus généralement à l'embrigadement d'une population.

A travers le personnage d'Oreste, Sartre montre que chacun est libre et doit assumer ses actes. Ainsi quand Oreste décide de sauver son peuple en prenant les remords de chacun, il revendique son acte . Chacun a son libre arbitre et doit trouver son propre chemin. Dailleurs quand Electre éprouve des remords face au meurtre du roi et de la reine, Oreste déclare :

Spoiler:
Je l'aime plus que moi-même. M ais ses souffrances viennent d'elle, c'est elle seule qui peut s'en délivrer : elle est libre." (p227)

Electre apparaît comme une jeune fille fougueuse qui cache son malheur derrière un sentiment de vengeance mais qui n'a pas encore trouvé son chemin. D'ailleurs elle retournera vers Jupiter car elle éprouve le besoin d'expier ce qu'elle considère comme une faute. Elle laissera Oreste seul avec sa liberté. Elle accomplira le même rôle que sa mère Clytemestre, en vivant dans le remord et la tristesse. Seul Oreste aura trouvé son chemin et il utilisera sa "liberté" pour expier les fautes de son peuple d'Argos. Cet acte m'a fait penser à Jésus Christ.

Quant à Egiste, il a manipulé son peuple car il se sentait incapable d'être roi et d'assumer sa propore culpabilité face au meurtre d'Agamemnon. Il apparaît comme un tyran qui endort les gens en leur délégant le poids de son meurtre.

Pour le titre "Les mouches" elles sont le symbôle de toute la trâme de l'histoire en apparaissant comme une punission divine. (je n'en dis pas plus pour ne pas trop dévoiler l'histoire).

Dans "Les mouches" Sartre y dénonce les désastres de la tyrannie, et de la lacheté des hommes. Il préconise la liberté de chacun à choisir son propre chemin. D'ailleurs même si l'hisotire se passe dans l'antiquité on pourrait se demander si elle ne pourrait pas être d'actualité?
On peut remarquer que Sartre utilise la tragédie antique tout en la dépassant. En effet, dans une tragédie les personnages sont prisonniers de leur destin, mais ce n'est pas le cas pour Oreste.

Ce livre est un véritable coup de coeur!





encre de lune
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 46
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Sartre, Jean Paul] Les mouches Empty Re: [Sartre, Jean Paul] Les mouches

Message par Invité le Lun 3 Jan 2011 - 12:16

Merci pour cette belle critique encre de lune !

encre de lune a écrit:D'ailleurs même si l'histoire se passe dans l'antiquité on pourrait se demander si elle ne pourrait pas être d'actualité?
On pourrait sûrement trouver des correspondances aujourd'hui. Il est certain que Sartre avait en tête la situation politique de l'époque - il a fait jouer sa pièce en 1943, au nez et à la barbe de la censure allemande, et les références à la collaboration et à la résistance sont visibles en sous-texte.
J'aime beaucoup l'idée que la liberté est le bien suprême, mais qu'il y a un prix à payer pour elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Sartre, Jean Paul] Les mouches Empty Re: [Sartre, Jean Paul] Les mouches

Message par encre de lune le Mer 5 Jan 2011 - 19:56

Merci Mina
Je pense comme toi. j'ai l'impression que Sartre s'est servi dde l'Histoire classique pour dénoncer justement l'Histoire moderne, surtout au niveau de la dictature. Surtout comme tu le dis qu'il l'a représentée sous la censure allemande. Il a peut-être voulu, tout en dénonçant la dictature que celle-ci est néfaste quelque soit l'époque non?
encre de lune
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 46
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum