Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Deman, Alexandra] Usage de faux

Aller en bas

Votre avis

[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap75%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 75% 
[ 3 ]
[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap0%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap0%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap25%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap0%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_lcap0%[Deman, Alexandra] Usage de faux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4
 

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par takac le Lun 3 Jan 2011 - 0:26

Théâtre
Éditions TriArtis
96 pages
ISBN 978-2-916724-22-5

[Deman, Alexandra] Usage de faux Uf10

Quatrième de couverture :

Masquée sous un pseudo, Marion part à la rencontre d’un homme sur internet. Lola, son alias féminin virtuel, tente d’établir avec elle une stratégie de conquête.
Mais les peurs et contradictions de Marion vont leur compliquer la tâche.
Pour l’une comme pour l’autre, la situation se tend.
Qui est vraiment l’homme caché derrière son double ? Que veut-il ? La séduction ne serait-elle qu’un jeu de dupes, un art d’illusions où l’on se réinvente à l’infini pour le meilleur et même pour le pire ?
Les improbables réponses à leurs questions installent entre les personnages de cette comédie moderne un crescendo tour à tour cynique et émouvant.

Après son diplôme à Sciences Po Paris, Alexandra Deman entame une carrière de scènariste à la télévision. Elle écrit des téléfilms, tels Fleurs de sel, Par la grande porte, La Traque – plusieurs fois primé – et adpate des œuvres de Dumas et de Balzac pour le petit écran. Elle poursuit actuellement sa carrière au cinéma et au théâtre. Usage de faux est sa première pièce.

Mon avis :

Cette pièce est terriblement moderne et originale. Le thème des rencontres par internet est souvent utilisé de nos jours dans les chansons, les articles, les reportages télévisés. Mais ici, le thème est traité de façon différente. Elle n’oublie pas un côté humoristique puisque la conversation entre Marion et Lola est souvent drôle et teintée d’auto dérision. On voit également cette rencontre sous un œil plus philosophique. Que cherche t on à travers les rencontres virtuelles ? Cela peut devenir un moyen d’échapper à sa vie un peu morose comme pour Vincent, mais également un moment de se remettre en question comme pour Marion ? Est-ce un moyen de thérapie ? Les avatars des personnages sont un savoureux mélange entre mensonges et espoir. Mensonge car les données sont fausses mais espoir car au fond, ils représentent les personnes qu’ils aimeraient devenir. Les avatars vont-ils leur donner la force et le courage de le devenir ?

La mise en scène est là aussi originale et audacieuse. Un espace virtuel, un espace réel. Mais pourtant Lola virtuelle, envahit l’espace réel. On se pose alors la question : « Où s’arrête le virtuel ? où reprend le réel ? ». Le choix d’utiliser deux personnages, un pour Marion, un pour Lola entretient cette idée.

Les dialogues sont actuels, réels. On n’entend pas de grandes phrases ou de grandes tournures qui éloignent le lecteur ou le spectateur. C’est écrit comme une scène d’aujourd’hui et où beaucoup de personnes peuvent d’y retrouver. Je trouve cela assez rare en théâtre et j’ai passé un très bon moment de lecture. S’il est mis en scène, j’irais le voir sans hésiter.

Merci aux éditions Triartis et à Thot pour cette jolie découverte. Je n’avais jamais lu de pièce de théâtre et j’ai vraiment aimé. La lecture est plus active et plus réelle. Cela a réveillé mon envie de voir et de faire du théâtre.

takac
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 35
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par Invité le Lun 3 Jan 2011 - 19:47

Je lis quelquefois du théâtre mais toujours des classiques, je ne sais pas si je ressentirais le même entrain pour une pièce contemporaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par takac le Lun 3 Jan 2011 - 23:52

Moi au contraire, je regrette que les pièces de théâtre soient parfois trop éloignés de notre quotidien surtout au niveau de la structure des phrases. Donc, j'ai très apprécie cet aspect dans cette œuvre.
takac
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 35
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par Véronique M. le Ven 7 Jan 2011 - 22:46

Tout d'abord un grand merci à Thot et aux éditions TriArtis! Cette pièce est un vrai coup de coeur. Il y a fort longtemps que je n'avais plus lu de pièce de théâtre et j'ai adoré!

Avant toute chose, je dirai que le texte est très bien écrit. J'ai souvent trouvé que les pièces contemporaines étaient assez artificielles. Ce n'est pas du tout le cas ici. Je me suis pleinement laissée prendre au jeu. Les répliques sont pleines d'humour, chargées d'émotion, il y a une vraie progression, on ne tourne pas en rond!

Le thème choisi est la séduction sur internet. Marion est une femme blessée. Son précédent compagnon a rompu sans crier gare. Elle cherche désormais l'homme idéal sur internet, cachée sous le pseudo de Lola. Alexandra DEMAN met en scène les deux facettes de cette même femme. Elle donne corps à Lola et engage le dialogue (ou monologue?). Les deux femmes affrontent leurs points de vue, balayant la frontière entre réel et virtuel. Peu à peu, le femme virtuelle prend son indépendance par rapport à la femme réelle. Elle s'émancipe et décide elle-même de la stratégie à adopter. Elle exprime ses sentiments, s'opposant à l'extrême prudence de Marion qui ne veut surtout pas dévoiler sa propre personnalité. Ainsi, elle avoue son amour à Kévin, le double informatique de l'homme convoité.
C'est alors que se pose le problème: peut-on créer une relation vraie à partir d'images tronquées, améliorées de nous-mêmes? Et si l'on considère que notre pseudo est une version désinhibée de nous-mêmes, s'il exprime tout ce que les convenances sociales nous empêchent de montrer, n'est-il pas plus proche de ce que nous sommes que nous-mêmes?
Au fil des répliques nous perdons nos convictions premières. Lola serait-elle plus humaine que Marion? Où se situent les relations les plus vraies? Le retour à la vraie vie aura lieu: que réservera-t-il : déception ou confirmation ?
Une pièce surprenante, désopilante, amusante, émouvante qui provoque la réflexion sur ce mode de communication tellement présent dans notre quotidien.
Une approche originale et réussie. Moi aussi je prends un billet si la mise en scène voit le jour!
Véronique M.
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1685
Age : 52
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par Véronique M. le Ven 7 Jan 2011 - 22:52

Voyager-en-lecture a écrit:Je lis quelquefois du théâtre mais toujours des classiques, je ne sais pas si je ressentirais le même entrain pour une pièce contemporaine.

Je pense que tu peux te lancer sans arrière-pensée, on ne s'ennuie pas une seconde, les dialogues sont très naturels, les mots justes.
Véronique M.
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1685
Age : 52
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par maily7 le Sam 8 Jan 2011 - 0:40

Le décor est planté : une partie pour le monde virtuel, et l'autre moitié de la scène pour le monde réel qui est représenté par le salon de Marion.

J'ai beaucoup aimé l'idée de dissocier les deux parties, notamment en faisant jouer Lola par une autre actrice que Marion ( Lola est le pseudo sur internet de Marion ).
En effet, quoiqu'on en dise, quand nous sommes sur internet, nous ne sommes pas vraiment nous même: moins timide, plus extravertie, nous osons plus que dans la vrai vie. Certains poussent même le jeu en s'inventant un personnage . Ce qui est exactement le cas ici. Marion de vient Lola, la secrétaire, qui ne fait pas peur aux hommes à cause de son métier.

Quand à Kevin, l'avatar de Vincent, le spécialiste de ces rencontres, le beau parleur, le vengeur .... Je me suis laissée avoir par ses répliques, à la manière de Lola, qui avait envi d'y croire. C'est l'archétype de ces hommes sur internet qui ne cherche que des relations éphémères .... Et pourtant ....

Ce texte pose le problème des relations virtuelles : qu'est ce qui est vrai ? comment faire confiance à autrui ? l'honnêteté existe t elle dans ce monde ? comment jouer à ce jeu? Il faut prendre toute les règles en compte, et ne pas laisser de coté les aspects qui nous déplaisent.
Ne pas croire tout ce qu'on nous dit sur internet, pourrait être la moral de cette histoire .

La modernité de la pièce, autant dans les propos que dans le contexte ne m'a pas laissé indifférente : je m'étais arrêté aux vieilles pièces de théâtre qu'on lit pendant le cursus scolaire. En s'inspirant d'un phénomène de société, ce texte nous rappelle qu'il est dangereux de ne pas être méfiant, car comme Marion, une fois, la confiance accordée, une belle désillusion peut survenir.

C'est tout à fait le genre de pièce qui me donne envie de renouer avec cette forme d'écriture.
Donc, voila, c'est drôle, moderne, réaliste, et pose tout un tas de questions aux lecteurs.
Je remercie amplement Partage Lecture et les éditions TriArtis pour ce pur moment de détente !!! Un coup de cœur !!


maily7
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2434
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par Invité le Sam 8 Jan 2011 - 15:11

Véronique M. a écrit:
Voyager-en-lecture a écrit:Je lis quelquefois du théâtre mais toujours des classiques, je ne sais pas si je ressentirais le même entrain pour une pièce contemporaine.

Je pense que tu peux te lancer sans arrière-pensée, on ne s'ennuie pas une seconde, les dialogues sont très naturels, les mots justes.

Je prends note de ton conseil Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Deman, Alexandra] Usage de faux Empty Re: [Deman, Alexandra] Usage de faux

Message par erina92 le Dim 12 Oct 2014 - 19:46

Quant à moi je n'ai pas été emportée, désolée, même si certains dialogues font mouche, d'autres en revanche m'ont paru franchement artificiels.
La lecture m'a paru très rapide, je me demande ce que ça donne au théâtre. Un peu court peut-être.
Un sentiment mitigé après cette lecture.
erina92
erina92
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 48
Localisation : saint-gilles-pligeaux
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : roman, thé@tre,poésie
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum