Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Enthoven, Jean-Paul] L'hypothèse des sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et vous, qu'en pensez-vous ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Enthoven, Jean-Paul] L'hypothèse des sentiments

Message par LAURALINE le Dim 8 Avr 2012 - 11:20



Résumé :
« Pendant quelques mois, ils vécurent chacun des moments que la vie réserve aux amants intelligents.
Ils goûtèrent avec étonnement au privilège d’apesanteur qui accompagne les embrasements réussis.
Et leur liaison fut d’envergure si variable qu’ils purent croire, les jours fastes, qu’elle avait la densité d’une passion… »

Mon avis :
Jubilatoire, cette lecture fut jubilatoire !
Tout est fait pour nous porter et ne plus nous lâcher au long des presque 400 pages que j’ai lues en deux jours, tout en me disant que je devrais davantage les savourer.
Les personnages d’abord, Max(imilien) et Marion, personnages principaux de l’intrigue, mais aussi les magnifiques personnages secondaires : Sixte d’Angus le mari doux-dingue de Marion, Léo le barman, Oskar, Hubertus, Elio l’ami fantôme, la belle, sensuelle et « bruyante » Lucrezia, M. Hier et Mme Demain, une galerie parfois de gens parfois loufoques mais traités avec une belle humanité.
On suit tout ce petit monde entre Paris, Monte-Carlo, Rome, la Russie, Nice et la petite chapelle… sur une année entre un 23 juin et le 23 juin de l’année suivante.
Et puis il y a les objets : les deux valises rouges, le petit carnet noir, la licorne en plâtre, Anna Karénine, la photo d’Audrey Hepburn, les boucles d’oreille en forme de crânes, le Chevalier d’Eon, la Mercedes de Max…
Mais aussi les sentiments, les états d’âme : l’amour ( ?) ou le sentiment amoureux, l’amitié, la solitude, l’ennui, les hésitations, les peurs…
Il y a surtout un style inventif en diable, mêlant journal intime, scènes de théâtre, apartés de l’auteur avec le lecteur, compte-rendu de M. M(elchior), prières à la Vierge Marie, hypothèses et réflexions… jusqu’à la fin, inattendue ! 10/10
avatar
LAURALINE
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : LA ROCHELLE
Emploi/loisirs : Dans l'Educ.Nat./lecture, écriture, zik, rando... and so on
Genre littéraire préféré : romans, mais pas que...
Date d'inscription : 13/08/2011

http://la-clef-des-mots.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum