Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de "Les filles de Mr Darcy" ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par NyrA le Jeu 19 Juil 2012 - 16:34



Les filles de Mr Darcy, de Elizabeth Aston
Publié aux éditions Milady, collection Romance
paru le 18/05/2012
8,70€
480 pages


Résumé de l'éditeur :

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants...

Vingt ans après Orgueil et Préjugés, faites la connaissance des cinq filles d’Elizabeth et Darcy. Alors que leurs parents sont en voyage à Constantinople, les demoiselles viennent passer quelques mois à Londres chez leur cousin Fitzwilliam. La découverte de la vie citadine, des plaisirs qu’elle offre et des dangers qu’elle recèle, associée au caractère fort différent de ces jeunes personnes, va mener à des aventures – et des amours – inattendues, dans un cadre particulièrement mondain. De la tante Lydia – toujours aussi frivole – à Caroline Bingley – devenue lady Warren – on retrouve avec joie certains personnages créés par Jane Austen.


Mon avis :

Cette lecture fut pour moi un véritable calvaire. Étant une grande admiratrice de Jane Austen, je cherche depuis quelques temps à lire des romans relevant de la littérature qu'on appelle "para-austenienne". Une copine blogueuse m'a proposé de me prêter ce livre, après m'avoir prévenue que c'était très mauvais, et je ne peux que lui donner mille fois raison. Le côté austenien n'est pas du tout respecté, on ne retrouve que très peu de personnages de Orgueil et préjugés et on peine à les reconnaître tant Elizabeth Aston a mal compris le roman de Jane Austen. La romance ne rattrape pas le reste, je l'ai trouvée fade et sans intérêt. Je ne conseille ce livre à absolument personne !
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Sharon le Jeu 19 Juil 2012 - 17:15

Merci pour cet avis Nyra.
Je l'ai lu et certains passages m'ont littéralement fait sauter au plafond (l'enlèvement !!!).
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Invité le Jeu 19 Juil 2012 - 17:18

Quel dommage ! Merci pour ton avis !
Jane Austen à un style bien particulier que j'aime beaucoup, je ne me lancerais pas dans la lecture de ce livre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par NyrA le Jeu 19 Juil 2012 - 17:20

Je te comprends Sharon... J'ai fini ma lecture très, très en colère ! J'aurais dû avoir ta prudence morag...
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Sharon le Jeu 19 Juil 2012 - 18:26

Voici mon avis complet :

Orgueil et préjugés semble une source inépuisable d'inspiration pour les écrivains puisqu'à ma connaissance, pas moins de trois livres forment des "suites" de cette oeuvre (celui-ci, Les caprices de Miss Mary de Colleen Mc Cullough et La mort s'invite à Pemberley de P.D. James). Sont-elles à la hauteur de leur modèle ?
En ce qui concerne Les filles de Mr Darcy, j'ai envie de dire très clairement : non. Certes, Elizabeth Aston a évité un premier écueil en envoyant Darcy à Constantinople, sa femme à ses côtés, tandis que leurs cinq filles passent la saison à Londres. Néanmoins, cette manière de se débarrasser des deux héros est tout de même assez pratique, nous savons simplement qu'ils s'entendent toujours aussi bien, qu'ils ont gardé leur personnalité, qu'ils ont élevé leurs filles (ils ont aussi deux fils trop jeunes pour qu'il soit question d'eux) en leur donnant une bonne culture, leur permettant notamment de lire tout ce qu'elles voulaient et qu'ils sont très riches. J'aurai tout de même aimé les revoir, et juger sur pièce cette belle entente.
Ils ont eu cinq filles, très proches en âge. Je n'ai pas pu ne pas penser aux cinq soeurs Bennett, tant j'ai eu l'impression que l'auteur avait repris la trame du premier roman. Oserai-je le dire ? J'avais prévu le dénouement pour Camilla dès les premières pages du roman. Intuition ? Non : bonne connaissance des oeuvres de Jane Austen. Camilla ressemble trait pour trait à sa mère, la différence est qu'elle va subir les tourments de la bonne société londonienne, tandis que la jeune Elizabeth menait une vie bien plus retirée. Camilla est vive, ironique - comme sa mère - capable de tenir tête à ceux qui ont de l'autorité sur elle, à savoir sa soeur aînée et son oncle Fitzwilliam. Contrairement à ses soeurs, elle mesure la conséquence de ses actes et les étroites limites de la condition féminine . Leur univers est leur maison, des quartiers de Londres bien choisis. Leur connaissance doit être limitées, afin de choisir les tenues à la dernière mode et de montrer d'exquis talents dans les salons. Les hommes ont le monde pour eux, et toute la connaissance à leur portée.
Londres est le cadre de ce roman, sa vie mondaine, ses salons : en un rien de temps, la réputation d'une jeune fille peut être ruinée, et il faut alors des trésors de discrétion et de sagesse pour que sa famille répare le mal qui a été fait. Le sens des convenances, le poids de ce qui peut être dit - ou pas, de ce qui peut être montré - ou pas est parfois omniprésent. J'utilise cet adverbe car les conséquences funestes n'ont pas réellement leur place dans ce roman de cette bonne société pré-victorienne. Les enlèvements, les ruptures inopinées, la résurrection opportune de personnages même ne sont que des péripéties, répétables à l'infini. Tout s'arrange toujours.
Et là, je commence à m'échauffer sévèrement, ce qui semble en contradiction totale avec le style, si léger, si suave, si rose (les styles ont aussi une couleur) car certains personnages sont vraiment des têtes à claques. Je parle en premier chef des jumelles Belle et Georgiana "Jour" et "Nuit" qui sont tellement cruches l'une et l'autre que je me suis demandé comment Elizabeth et Darcy avaient pu engendrer des filles aussi vaines, ou du moins, prendre le risque de les confier à leur oncle et tante alors qu'elles auraient eu besoin d'être morigénées adroitement. Bien sûr, on pourra argumenter qu'elles ressemblent à leur tante Lydia, qu'elles adorent. Soit. Il manque à leurs aventures l'élégance du style de Jane Austen pour faire passer leur niaiserie. Quant à leur soeur aînée, elle est toute aussi insupportable. Je ne sais quelle version d'elle j'apprécie le mieux, la fiancée éplorée du début, veuve avant d'avoir été mariée, ou la bigote incapable de voir plus loin que le bout de son nez. Elle sera, avec sa soeur Camilla, celle qui subira le plus de revers, seulement, à la différence de sa soeur, j'aurai envie de lui dire qu'elle l'aura bien cherché.
Mais tout s'arrange sous les cieux londoniens, vous dis-je, sauf le caractère de celle qui fut miss Bingley et garde sa langue de vipère bien acérée.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par NyrA le Jeu 19 Juil 2012 - 18:36

Je te trouve encore bien gentille Sharon, ma critique (fort longue, raison pour laquelle je ne la poste pas, de peur d'accaparer le post !) est véritablement incendiaire, je n'arrive pas à soulever un point positif, même Camilla m'a horripilée !
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Sharon le Jeu 19 Juil 2012 - 18:39

Nyra, c'est bien la première fois que l'on me trouve trop gentille. D'habitude, je suis plutôt considérée comme "très méchante" - et j'ai vraiment lu des critiques très enthousiastes de ce livre.
Camilla m'a plutôt endormie - elle est tellement prévisible. Quand j'ai lu le livre, j'ai cru que c'était le premier roman de l'auteur, ce qui aurait excusé quelques maladresses. Malencontreusement, il s'agit du neuvième - je peux donc penser qu'elle connait son métier.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par NyrA le Jeu 19 Juil 2012 - 20:34

Ma critique complète, pour plus de détails... :

La quatrième de couverture nous annonce une suite de Orgueil et préjugés, vingt ans plus tard. Tandis que Mr et Mrs Darcy sont à Constantinople pour une mission diplomatique, leurs cinq filles sont à Londres chez leurs cousins les Fitzwilliam. Première remarque, souvent faites par d'autres lectrices : pourquoi les filles de Mr Darcy ? Elizabeth compte aussi, non ? Alors voici mon explication sur le choix de ce titre : c'est vendeur. Elizabeth Aston, ma nouvelle meilleure ennemie, s'est dit que ça attirerait les Janéites, que son livre se placerait très bien dans le grand courant de la littérature para-austenienne. Bien pensé, mais très vil. C'est tromper des milliers de personnes qui admirent Jane Austen et ses écrits, parce que Aston n'a strictement rien compris à Jane. Ce n'est pas une franchise. Ce ne sont pas des histoires d'amour minables censées vous arracher une larme parce qu'elles finissent bien. Ce sont des propos censés, drôles, un regard incisif porté sur la société. Mais tout dans Les filles de Mr Darcy est insipide et ridicule. Les personnages d'abord. Je commencerai par dire ceci : pensez-vous vraiment qu'Elizabeth et Darcy seraient du genre à pondre sept mômes ? (Oui parce qu'il y a deux petits garçons aussi, après les cinq sœurs.) Je sais que la contraception à proprement parler n'existait pas encore, mais les gens n'étaient pas stupides. Elizabeth, qui a connu le désastre d'être d'une fratrie de cinq sœurs, n'aurait jamais pris le même risque. Sans compter que si je ne me trompe, Jane Austen a vu plusieurs de ses belles-sœurs mourir suite à de trop nombreuses grossesses et savait que la condition de mère était difficile. Je ne la vois pas donner sept enfants à l'un de ses plus beaux couples, même si elle avait voulu faire une suite (et je ne crois pas que ça lui ait jamais traversé l'esprit, mais là n'est pas la question).

Parlons des personnages inventés pour cette suite. On rencontre donc les cinq sœurs Darcy, le premier chapitre est plus ou moins consacré à leur présentation. Dès le début j'ai bien senti que ça n'allait pas coller. L'aînée, Letitia (Letty), est belle comme une déesse grecque (c'est pas moi qui le dit), mais surtout elle est extrêmement moralisatrice, à tel point que ça se rapproche fortement de la bêtise, comme je m'y attendais avec "l'incident Valpy". Elle a un caractère épouvantable, et elle est incapable de penser correctement. C'est une dévote maniérée, ridicule, excessive dans ses paroles et ses gestes (et vas-y que je hurle à la moindre nouvelle, que je prévois toutes les catastrophes possibles et imaginables pour une simple sortie en ville). La deuxième, Camilla (que je hais l'auteure d'avoir choisi ce prénom !), est censée être Elizabeth, dans un style copier-coller d'Orgueil et préjugés. Elle a en effet plus de cervelles que les autres, elle est "moins" jolie, mais elle plaît beaucoup quand même, hein. Trop sûre d'elle, elle va se trouver aveuglée par ses sentiments, blablabla. Et surtout, on la dit intelligente et tout ça, mais j'ai remarqué qu'elle passe énormément de temps à se préoccuper de ses tenues, ce qui lui confère un air cruche qui sied bien à la famille apparemment. Belle (Isabelle) et Georgie (Georgina) sont Lydia et Kitty, en plus belles et plus écervelées encore. Des salopes même, pour employer un vocabulaire moderne. Jumelles (fausses jumelles), elles sont "Jour" et "Nuit" (comme c'est original). La benjamine, Alethea, ne pense qu'à la musique, et elle est très mal élevée, mais elle a le mérite d'être très perspicace. J'ai beau réfléchir, pour moi aucune de ses filles ne pourrait être une enfant du couple Darcy-Elizabeth. Jamais ils n'auraient permis à leurs filles de devenir comme ça, et jamais ils ne les auraient appelées comme ça non plus. J'ai trouvé que Wytton était une insulte à Darcy, et la servante Sackree montre de façon flagrante que Aston n'a pas la moindre idée de comment une domestique se comportait avec ses maîtres. Elle devrait regarder Downton Abbey.

Comme c'est une suite (ça me fait mal de l'écrire), on retrouve certains personnages de Jane Austen, à commencer par Mr Fitzwilliam, le cousin de Mr Darcy. Certes, cela fait un moment que je n'ai pas lu P&P, et mes souvenirs de Fitzwilliam sont assez flous, mais je suis presque certaine qu'il n'est pas du tout comme ça. On dirait un gros débile, vulgaire et idiot (alors qu'il est censé être député...). Sa femme, Fanny, inventée, est un beau paradoxe : on la dit sensée et vigilante, mais elle laisse faire tout et n'importe quoi, et ne parle que de fêtes et de vêtements, elle est complètement inconséquente. Vive la frivolité. Mr et Mrs Gardiner sont assez proches de leurs vrais modèles, mais leur fille n'est absolument pas convaincante. Eux non plus n'auraient pas pondu un gosse comme ça. Lydia, devenue Mrs Pollexfen, est fidèle à son caractère mais sa situation est juste impossible à mon sens : elle n'est pas assez intelligente pour en arriver là où Aston l'a mise. Lady Warren, anciennement Miss Bingley, était tellement exagérée qu'on n'y croit pas. Ses "manipulations" sont ridicules, on la croirait bête comme ses pieds, ce qui est loin d'être le cas. Et c'est tout. Eh oui, ce sont les seuls personnages qu'on voit intervenir directement dans l'histoire. Pas d'Elizabeth, de Darcy, de Jane, de Bingley, de Mr Bennet. Je ne vois absolument pas l'intérêt d'une suite sans eux.

Parlons un peu de l'histoire en elle-même maintenant. C'est là-dessus que beaucoup défendent ce livre. Je suis désolée, mais là encore je dois souligner que c'est n'importe quoi. L'intrigue n'est pas du tout intéressante car ne tourne qu'autour de sujets futiles : être la plus jolie (et la plus conne) pour trouver un mari fortuné. Belle définition de l'amour dites-moi ! Tout le long du livre, j'avais l'impression de regarder un très, très mauvais film, avec quelqu'un à côté de moi qui n'arrêtait pas de me dire que c'est absolument génial, à cause de la façon dont l'auteure présente les choses. Elle tente de nous forcer à adhérer à son point de vue sur les filles Darcy, alors que mes propres réflexions me montraient tout autre chose vu les actions des "demoiselles". Non seulement le dénouement est extrêmement prévisible (copié sur celui du roman austenien), mais les péripéties le sont également, en étant le plus éloigné qu'il est possible des rebondissements de Jane Austen. La péripétie Busby est ridicule (on n'est pas dans un roman d'aventures !), celle de Sir Leigh je l'ai vue arriver des chapitres à l'avance et je l'ai trouvé très déplacée dans un roman qui se réclame du modèle austenien. Ça ne colle absolument pas ! Sans compter que l'ensemble donne une image de la société londonienne très éloignée de la vérité : Aston insiste bien sur tous les travers des gens, à quel point certaines soirées sont dangereuses pour les jeunes filles, mais ne montre jamais ce qu'est une soirée convenable où l'on peut s'amuser sans passer pour une xxx. Certaines phrases m'ont fait bondir de mes gonds, m'ont indignée, et j'ai fini le livre vraiment en colère. Exemple : je pense que Jane Austen ne s'étendait pas sur les scènes d'amour et n'écrivait pas sur le désir sexuel parce qu'elle n'y connaissait que peu de choses et surtout parce que ce n'est pas nécessaire pour faire passer des émotions. Cela contribue à faire la pureté et la saveur de ses romans, remplis d'émotions implicites et de non-dits. Mais Aston n'a rien compris. Page 105, Fitzwilliam entre dans la chambre de sa femme qui se change : "Il aimait la voir en sous-vêtements, les cheveux défaits. Cela suscitait en lui les émois les plus intenses." Et c'est du très soft là, pourtant c'est déjà insupportable quand on imagine ses mots sous la plume de Jane Austen. Il y a bien pire plus tard dans le roman. Vous savez que je ne suis pas prude : je critique parce que c'est une preuve de plus de l'idiotie d'Aston. J'étais à une petite centaine de pages quand j'ai eu un espoir fou : je me suis dit que ça se trouve, l'auteure est américaine, ce qui expliquerait en partie pourquoi elle a l'air de ne strictement rien connaître à Jane Austen (oui, je me demande si elle a vraiment lu ses romans en fait) et au XIXème siècle en Angleterre. Mais non, Aston est britannique. Si l'on compare avec Stephanie Barron, qui elle est américaine il me semble, c'est flagrant. Cette dernière n'a pas su non plus imiter le style de Jane Austen, mais on sent à travers ses romans qu'elle l'admire, et qu'elle souhaite lui rendre hommage, quand Aston ne fait qu'utiliser son nom pour faire du fric (et le souiller).

J'ai vu une personne écrire que pour apprécier le roman, il faut considérer que ce n'est pas une suite de P&P, enlever le nom de Darcy. Pour moi c'est impossible, puisque justement Aston a clairement voulu rappeler P&P. Même si on enlève le côté littérature para-austenienne, à mon sens ça reste extrêmement mauvais. Prévisible, ennuyeux, complètement improbable dès qu'on pense qu'on est dans une famille d'excellente condition dans le premier quart du XIXème siècle en Grande-Bretagne.
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Sharon le Jeu 19 Juil 2012 - 20:42

Je serai franche Nyra : je suis trop paresseuse pour écrire une critique aussi longue. Maintenant, je suis d'accord sur tous les points. Jamais Jane Austen n'aurait écrit autant d'allusions sexuelles - enfin, allusions... elles sont très claires. Jamais Darcy et sa femme ne seraient devenus aussi écervelées - parce qu'ils ont oublié d'éduquer leurs enfants. J'arrête là le massacre - dommage que l'auteur n'en ait pas fait autant.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7506
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par NyrA le Jeu 19 Juil 2012 - 23:38

Oui n'en parlons pas plus, on ne pourra que se désespérer davantage ! Merci pour la conversation Wink
avatar
NyrA
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 26
Localisation : Lille, France
Emploi/loisirs : étudiante (M1 droit)/cinéma/lecture
Genre littéraire préféré : Fantasy/romans historiques/classiques
Date d'inscription : 14/03/2012

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par ingrid59 le Ven 20 Juil 2012 - 9:44

Je crois que je peux me passer de lire celui-là ! J'ai l'impression que je ne manquerais pas grand chose ! Laughing

Reprendre Jane Austen me semble périlleux. Même sans votre avis, je crois que je me serais de toute façon abstenue !

En revanche, j'ai lu ce titre de la collection Vendôme de chez Milady Romance, "Les Jeudis au Parc" de Hilary Boyd et c'était plutôt bien fait ! Pas un coup de coeur mais c'était suffisamment divertissant pour que j'aie envie de le lire de bout en bout ! Une histoire sympathique, parfaite pour une lecture estivale.

NyrA, Sharon, j'espère que vos prochaines lectures seront meilleures ! hi
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par lili78 le Ven 20 Juil 2012 - 15:03

Je suis une grande fan de Jane Austen, je vais suivre vos précieux conseils et ne pas lire ce livre !
merci

avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2268
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par stephanie-plaisir de lire le Lun 23 Juil 2012 - 0:21

Les filles de Mr Darcy, comme son nom l’indique, s’intéresse principalement aux filles d’Elisabeth et Fitzwilliam Darcy. Ce dernier, envoyé en mission diplomatique à Constantinople et accompagné de son épouse, a laissé ses 5 filles aux bons soins de son cousin Mr Fitzwilliam et de sa seconde et jeune épouse Fanny. Originaires du Derbyshire (campagne anglaise), ces demoiselles se retrouvent plongées en plein Londres où les ragots, rumeurs et coups bas sont monnaie courante (surtout en période de la Saison). Jeunes et jolies, et avec une dote plus qu’intéressante, elles sont vite convoités, courtisées, jalousées et se retrouvent mêlées à des scandales mettant la réputation de la famille Darcy en jeu.
Je me suis facilement laissée embarquer en 1818, en pleine période de régence anglaise, avec ses codes, ses traditions et où la question du mariage est LE sujet de prédilection. A travers les péripéties des 5 sœurs, Les filles de Mr Darcy évoque autant les plaisirs de l’époque (bals, réceptions, mode…) que ses rigidités et ses contraintes : le mariage de raison (pas d’amour surtout….bouhhhh, que ça m’a énervée !!!!) les convenances et la place de la femme. Le vocabulaire correspond relativement bien à cette période (même si j’ai noté quelques expressions assez –ou trop- modernes) et contrairement à mes appréhensions, l’écriture est fluide et pas trop pompeuse.
Les filles de Mr Darcy est une lecture qui n’est pas désagréable. Certes, ça ne casse pas des briques, mais c’est en accord avec l’idée que je me faisais de cette collection. Je lirai certainement la suite car malgré les défauts que j’ai relevés (qui ne m’ont pas tant dérangés que ça) c’était rapide et sympathique.
avatar
stephanie-plaisir de lire
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 38
Localisation : pas loin de la capitale
Genre littéraire préféré : vaste, j'aime les belles découvertes
Date d'inscription : 02/03/2012

http://stef93330plaisirdelire.blog4ever.com/blog/index-522250.ht

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par christa noel le Lun 30 Juil 2012 - 11:14

Je vais bien m'abstenir de le lire, et même les autres, écrits actuellement - selon Jane Austen -. Ce serra de toute façon une déception.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par lecoinlitteraire le Lun 30 Juil 2012 - 16:16

Je suis passée à côté sans me résoudre à l'acheter j'ai peur de découvrir cette " suite " et apparemment j'ai bien fait vu vos avis Wink
avatar
lecoinlitteraire
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 482
Age : 27
Localisation : Pas De Calais ( 62)
Genre littéraire préféré : Dans l'ensemble les romans dits réalistes sinon le fantasy, la science fiction ... un peu de tout :D ( sauf le policier)
Date d'inscription : 23/03/2010

http://le-coin-litteraire.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Step le Lun 30 Juil 2012 - 17:12

Tout comme "le coin littéraire" je suis passée devant sans le prendre...
Je crois que la messe est dite !!!!
Je ne le lirai pas.....

_________________
 study   "La faiseuse d'anges" Camilla Läckberg                            
                           " La magie de l'hiver"   de Maude Perrier study


         


Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 6/7 flower Challenge Bis-repetita 8/8 Terminé flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6599
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Lilo85 le Lun 28 Avr 2014 - 21:05

Mon avis
 
Une fois n'est pas coutume, j'ai choisi un livre sans me référer d'abord au forum. Les critiques précédentes m'auraient rebutée. Mais j'ai commencé ce livre sans lire les commentaires d'autres personnes. Après quelques pages, je m'ennuyais et je suis venu les lire. Et j'ai compris qu'il fallait que je me sorte de la tête Jane Austin et son brillantissime livre pour aborder ce livre comme un "Harlequin". Après avoir fait ce constat, il m'a été beaucoup plus facile de mettre moins d'espoir dans le livre et je l'ai lu comme on lit un roman de plage. Donc livre léger, sans prétention, vite lu et vite oublié.

_________________
Lecture en cours :  study  Jenny Colgan - Une saison à la petite boulangerie study
                                                                         
avatar
Lilo85
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2193
Age : 32
Localisation : Au milieu des montagnes
Emploi/loisirs : Juriste
Genre littéraire préféré : Tout et même plus... Je me laisse surprendre !
Date d'inscription : 22/05/2012

http://m-selle-lit.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aston, Elizabeth] Les filles de Mr Darcy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum