Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme

Aller en bas

Votre avis :

[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap0%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap50%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap0%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap50%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap0%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_lcap0%[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Empty [Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme

Message par yaki le Sam 11 Mai 2013 - 12:25

Premier homme / Xavier-Marie Bonnot, Ed. Actes Sud (Actes noirs), 352 p., ISBN : 978-2330015213

[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Homme10

Résumé (Amazon) : "Mais quel est ton mythe à toi, le mythe dans lequel tu vis ?" Cette question-là, de Palma ne se l'était jamais posée... Jusqu'à ce qu'il tombe sur l'assassin le plus redoutable de sa carrière. Alors qu'il est à deux doigts de la retraite, le commandant de Palma, "le Baron" pour ses proches, se trouve en effet confronté à une affaire hors normes : une grotte préhistorique, des fresques rupestres millénaires, des meurtres sauvages perpétrés selon un rituel bien précis : une main en négatif comme les chamanes du Paléolithique les dessinaient il y a trente mille ans... Voilà les indices que le flic marseillais doit décrypter pour venir à bout de celui qui s'appelle lui-même "Premier Homme".
Premier Homme est une vieille connaissance, de Palma l'a déjà arrêté, dix ans plus tôt. Mais il ne sait rien de lui, rien de sa folie, rien de son histoire. Le mettre à nouveau hors d'état de nuire relève d'un étrange défi. Le commandant doit comprendre l'histoire d'un enfant, les secrets de sa famille, les manipulations dont il a été victime... Retourner aux âges premiers de l'humanité. L'époque où les grands chasseurs du Paléolithique vivaient hors de ce qui ronge nos sociétés modernes : la cupidité, la propriété, l'asservissement... La vérité de Premier Homme réside dans les mythes les plus anciens, tracée dans le monde pariétal, dans la nuit d'une grotte dont l'entrée se trouve à au moins trente-huit mètres sous le niveau de la mer. Et qu'il le veuille ou non, le Baron va devoir apprendre à aimer cet enfant devenu le plus terrifiant des meurtriers...

Ma critique : Le commandant Michel de Palma, dit « le Baron » est à quelques jours de la retraite quand une jeune paléontologue le contacte. Son collègue a été agressé alors qu’il menait une fouille dans une grotte préhistorique dans les calanques près de Marseille. Très vite l’enquête s’oriente vers une ancienne connaissance du Baron, « Premier Homme », que Palma a arrêté dix ans plus tôt. Cet homme, Thomas, est toujours emprisonné mais il parvient à s’échapper. Pour le retrouver Palma n’a d’autre choix que d’enquêter sur son passé et les secrets de famille. En effet, il lui faut saisir le lien entre Thomas et le premier homme de la Préhistoire afin de mieux comprendre comment Thomas a été manipulé depuis son enfance.

L’enquête, complexe au premier abord, est traitée de façon plutôt classique. Les personnages ne sont pas très approfondis et la résolution de l’enquête laisse de nombreuses questions en suspens, voire des incohérences. Quant au côté Préhistoire il plaira peut-être aux amateurs de cette période historique mais il ne m’a pas passionnée.

A noter qu’il s’agit de la suite de « La première empreinte ».
yaki
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 42
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme Empty Re: [Bonnot, Xavier-Marie] Premier homme

Message par Sharon le Sam 30 Mar 2019 - 16:19

Mon avis :

Sixième et dernière enquête du commandant de Palma dit "le Baron", mais bouclage de boucle avec sa première enquête publiée La première empreinte. Déjà, il est agréable, mine de rien, de voir dans ce policier un homme ordinaire. Oui, il est à dix jours de la retraite, et non, cela ne le dérange pas plus que cela. Certes, il ressent un peu de nostalgie face à tout ce qu'il ne fera plus, certes, il ne sait pas encore comment il occupera sa retraite, cependant (je vous spoile un peu), il n'a pas l'intention de se faire tuer sous les balles d'un forcené.En revanche, ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'une ancienne affaire reviendrait sous les feux de l'actualité. Le Baron n'est pas le genre de policier à ressasser sans arrêt ses affaires passées, et l'affaire Autran, qui l'avait vu arrêter Thomas et Christine Autran, jumeaux et criminels, ne lui avait franchement pas laissé de bons souvenirs. Ces nouveaux développements encore moins.L'on retrouve, dix ans après, les témoins de cette époque. Pour certains, ils n'ont pas changé, et c'est tant mieux pour eux : l'on n'est pas responsable de ce que font ses voisins. Pour d'autres, par contre, le temps est passé, et la peur est restée : eux savent pourquoi.Ce que j'ai aimé ? Le questionnement de De Palma sur ce que l'on appelle la "folie" et sur la place que notre société veut bien lui faire. Ah, pardon, la société ne veut pas, justement, leur laisser la place. L'on pense que la psychiatrie a évolué depuis sa création. Oui et non, parce que les infirmiers, les psychiatres ne cessent de tirer la sonnette d'alarme sur l'état de la psychiatrie en France. Et pour un psychiatre comme le docteur Dubreuil qui paraît vraiment se préoccuper de ses patients, combien d'autres qui ne pensent qu'à leur intérêt propre ?Autre sujet auquel je suis sensible (forcément) : la maltraitance des enfants. On n'en a pas fini de dire qu'il n'est pas de criminel né, qu'on ne peut pas détecter les criminels dès la maternelle (non, je ne plaisante pas, je pense à une théorie qui avait ressurgi voici quelques années), on ne pense pas assez que les dégâts commis dans l'ensemble par des parents maltraitants, des parents qui ne voulaient pas d'enfants, ou qui ne voulaient pas de cet enfant-là sont difficilement réparables.Oui, l'on saura tout dans ce dernier volume des zones d'ombre de La première empreinte. L'on comprendra mieux certains faits - et sans dédouaner le meurtrier, on comprendra qu'il est bien plus coupable que lui.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9012
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum