Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Naceri, Larbi] Bacalhau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Naceri, Larbi] Bacalhau !

Message par Cassiopée le Mer 9 Juil 2014 - 20:02



Titre :Bacalhau !
Auteur : Larbi Naceri
Éditions : Don Quichotte (Mai 2014)
Collection : Fiction
Nombre de pages : 275
ISBN : 978-2359492996

Quatrième de couverture

Vindo Rodriguez est un lascar de Montreuil. Fort tempérament niais glandeur, il préfère les magouilles à un boulot réglo. Un matin, en sortant de boîte, il s'attarde dans une brasserie, la tronche saturée de beat et d'alcool, quand soudain son instinct de dragueur se réveille. A quelques tables de lui, une femme l'observe: blonde, la quarantaine, belle gueule, belle silhouette. Toujours à l'affût d'un bon plan, Vindo s'invite à sa table, mais déchante aussitôt.
Carole n'en a pas après ses yeux bleus ni sa vigueur de jeune mâle. Non, elle est mariée à un célèbre chirurgien et doute de sa fidélité. Elle lui propose de le filer durant quelques jours en échange d'un bon paquet d'oseille... Vindo accepte. Ses intentions sont simples: rapporter (les nouvelles rassurantes à la bourgeoise, et tout plein de biftons pour sa pomme. Du tout-cuit. Manque de chance, une corvée lui tombe sur le râble le jour-même : s'occuper de son fière Gustavo, gamin méchant comme la gale qui ne jure que par ses jeux vidéo.

Mon avis :

Si vous vous posez la question, je vous donne tout de suite la réponse :
Oui, Larbi (dit Bibi) Naceri est le frère de Samy, l’acteur. Il est d’ailleurs lui-même, acteur et scénariste…ainsi qu’auteur de romans policiers. Certainement pas facile dans la famille de se faire un prénom….mais il fait de son mieux…et il a encore une marge de progression dans l’écriture (mais ça, ce n’est que mon avis )….

En ce qui concerne Bacalhau, c’est un plat portugais à base de morue.
C’est également un livre qui se déroule en banlieue. Vindo Rodriguez est un jeune portugais issu d’une famille nombreuse, c’est un des plus grands mais il n’a pas pris son envol Il doit être allergique au mot travail et traîner avec ses potes est le plus important pour lui. Il vit encore chez ses parents. Cela ne plaît pas trop à son paternel qui le houspille et le harcèle. La mère fait le tampon, essaie de calmer le jeu. Elle, elle n’arrête pas une seconde, elle repasse, cuisine, rage parfois mais elle est constamment occupée et se gave de feuilletons télévisés pour rêver.
Un jour où Vindo traîne dans une brasserie, il fait une rencontre : une femme blonde plutôt bon chic bon genre, quadragénaire, lui propose un étrange marché. Elle soupçonne son mari (un chirurgien haut placé) d’infidélité mais n’est pas sûre d’elle. Aussi elle demande à Vindo, moyennant finances, de le surveiller et d’essayer d’en savoir plus. La tâche lui convient (il se dit que c’est de l’argent facile à gagner) et il accepte. Il part donc en mission, suivi par son petit frère de douze ans, Gustavo. Ce dernier vit dans un univers parallèle car il passe l’essentiel de son temps dans le monde des jeux vidéo. Cela va forcément entraîner de gros ennuis et des surprises de taille car le gamin n’est pas simple à « canaliser ».

L’intrigue est prétexte à glisser quelques vérités ça et là. La vie quotidienne en banlieue, les difficultés pour le copain black à trouver un logement et un travail, les relations entre les uns et les autres. Tout ceci est bien décrit, rythmé par les événements qui s’enchaînent sur un tempo rapide. On se dit que Larbi Naceri a probablement vu d’assez près les situations qu’ils évoquent.

L’écriture est vive, acérée, teintée d’une pointe d’humour qui est bien pensé. Les descriptions sont visuelles et on sent derrière les mots ; le scénariste qu’est l’auteur. A-t-il déjà prévu d’adapter son recueil en film ou en téléfilm ? Il n’y a pas de fine analyse psychologique des individus mais je pense que c’est volontaire. Cela n’aurait sans doute pas collé au style de cet opus.

C’est Vindo qui raconte donc il parle « avec ses mots » et son langage est celui des « djeunes » de la cité HLM. L’usage du verlan et du vocabulaire collent parfaitement aux personnages. Ce n’est pas ce que je préfère mais vu le contexte du roman, ce ne pouvait pas être autrement et je reconnais que cela ne m’a pas semblé trop « lourd », ouf !

Les personnages sont attachants, surtout Vindo et Tav (Gustavo) son jeune frère. Le premier est un adepte des petites magouilles pour éviter de travailler mais on ne lui en veut pas même si parfois on aimerait qu’il ait un peu plus de plomb dans la cervelle. Le second, perdu dans ses univers parallèles, nous intéresse car il est une parfaite illustration de ces pré adolescents pour qui le virtuel prend le pas sur le réel, les protagonistes qu’ils rencontrent dans ses jeux étant partout dans son quotidien et cadençant ses faits et gestes.

Un roman avec une ambiance bien retranscrite qui se lit sans déplaisir.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8806
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum