Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Smith, Dan] Le village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Smith, Dan] Le village

Message par Cassiopée le Dim 14 Sep 2014 - 22:58



Le village
Auteur : Dan Smith
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Hubert Tézénas
Titre original "The Child Thief"
Éditions : Cherche Midi (21 Août 2014)
Collection : thrillers
Nombre de pages : 465
ISBN : 978-2-7491-3336-2

Quatrième de couverture

Hiver 1930. Vyriv, un petit village isolé de l'ouest de l'Ukraine. Dans la steppe enneigée, Luka, vétéran de la guerre de Crimée, recueille un homme inconscient. Dans son traîneau, deux corps d'enfants atrocement mutilés. Lorsque Luka revient au village, les habitants s'affolent. Avec l'arrivée au pouvoir de Staline, la paranoïa règne. Dans cette petite communauté jusqu'ici préservée, tout le monde craint l'arrivée de l'Armée rouge et des activistes. La venue de cet étranger n'annonce-t-elle pas un péril plus grave encore ? Luka n'aurait-il pas fait entrer un monstre dans le village, un assassin d'enfants, l'incarnation du mal ? Quand une fillette du village disparaît, Luka promet solennellement de la retrouver. À travers les étendues gelées de cette région hostile déchirée par la guerre et la brutalité, où la survie est un souci de chaque instant, il se lance alors à la poursuite d'un prédateur particulièrement retors.
Un héros d'une humanité rare, un sens du réalisme et de l'authenticité quasi documentaire, une traque impitoyable dans des conditions extrêmes, avec Le Village, Dan Smith nous entraîne au coeur des ténèbres de l'âme humaine. Dressant un portrait aussi juste qu'effrayant des débuts du stalinisme, il atteint avec une force d'émotion et une tension permanentes une maîtrise romanesque qui fait de ce thriller inouï, déjà salué par une critique unanime, un classique immédiat.

Mon avis

L’ennemi n’est pas toujours où on le croit….


C’est sur une vision d’apocalypse que s’ouvre ce récit.
Il fait froid, les hommes ont peur, ils ont des difficultés à se chauffer, la nourriture manque. Un groupe se cache dans un petit village, espérant que l’Armée Rouge et les activistes les « oublieront »…et qu’ils resteront isolés, avec peu de moyens mais libres….même si rien n’est facile quand on vit si proches les uns des autres, la proximité exacerbant et déformant les émotions.

Dès les premières pages, l’écriture sèche, âpre, rude de l’auteur retranscrit avec précision des faits et une ambiance funestes. On rentre de plein fouet dans la violence des hommes, des peuples opprimés. Chez ses gens, parfois obligés de tuer pour s’en sortir car ils n’ont pas d’autres choix. Le narrateur est l’un d’eux et la mise en abyme pour le lecteur en est d’autant plus douloureuse. On se prend à ressentir sa frayeur, sa terreur, à épouser sa cause, son combat, sa lutte, ses recherches. On a froid jusqu’aux os avec lui et les lueurs d’espoir sont rares. Mais Luka est un homme qui a vécu et qui sait que pour s’en sortir, il ne faut jamais rien lâcher. Alors on s’accroche avec lui, on se prend à penser que ce sera moins noir dans le chapitre suivant, plus facilement supportable mais l’auteur ne nous laisse pas de répit. En filigrane, omniprésent le stalinisme et ces miliciens qui cherchent à tout rafler, à tout récupérer, à annihiler les hommes ou à en faire des bêtes de somme.

Homo homini lupus.
L’homme est-il un loup pour l’homme ? Peut-on dire que certains sont nés du mauvais côté ? Devient-on tourmenteur ou tortionnaire parce qu’on a subi de mauvaises influences ?
Où se trouve la limite entre ce qu’on peut appeler la légitime défense et le plaisir de la chasse à l’homme, de la traque ?…
La rencontre de Luka avec un des bourreaux est intéressante. Papa tous les deux d’une petite fille, pères aimés de leurs enfants, que peuvent-ils faire, eux qui sont ennemis ? Un seul doit survivre…

« Elle était là en permanence, sous-jacente, mais jamais elle n’avait été aussi proche de la surface. »

De quoi parle Luka ? De la peur… Pas celle qui se présente à vous de temps à autre et vous permet de prononcer un « ouf » bien senti lorsqu’elle s’éloigne. Non, cette peur, qui, insidieuse, est en vous en continu, comme une seconde peau, ne faisant qu’une avec ceux qu’elle habite. Et cette peur, elle régente tellement tout que les relations entre les personnes sont faussées et elle les fait agir come des bêtes. Le « sens commun » disparaît, emporté par dans tourbillon d’actes non réfléchis mais réalisés à cause de « l’effet de groupe ».

Avec des phrases courtes, des mots qui percutent, des descriptions froides et précises, Dan Smith nous emmène dans un monde sans illusion où le rapport à la violence et à la peur entraîne les hommes sur des chemins qu’ils n’auraient jamais pensé emprunter. Il décortique aussi remarquablement bien les rapports entre Luka et sa famille, sa femme, sa fille, ses jumeaux…

Malgré sa noirceur, j’ai trouvé ce livre magnifique. Pourquoi ? Parce qu’il m’a bousculée, bouleversée, interpelée et c’est ce que j’attends de mes lectures. Et puis pour le style adapté à l’œuvre (la neige en rajoute une couche en plus), pour l’empathie qu’on ressent pour Luka (j’ai pensé à « La route » de Cormac McCarthy) ; pour la précision quasi chirurgicale des événements présentés, pour l’atmosphère générale, pour les raisonnements de Luka qui analyse, observe pour atteindre son objectif sans faire d’erreurs….

Ce livre m’a marquée au fer rouge et je ne suis pas prête de l’oublier….

NB :C’est le premier roman de cet auteur traduit en français
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8991
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Smith, Dan] Le village

Message par lalyre le Dim 14 Sep 2014 - 23:21

Merci Cassiopée, c'est le genre de livre qui me plaît, je le note flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Smith, Dan] Le village

Message par Tchezare le Lun 15 Sep 2014 - 13:46

vraiment un livre avec un thème que je suis en mesure d'apprécié après en avoir déjà lu un bon nombre. De plus un thème faisant partie de l'histoire.

et pour boucler le tout, une critique de la part de Cassiopée vraiment bien monté.

je me le note

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
N'éteins pas la lumière
de Bernard Minier




avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3129
Age : 30
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Chauffeur livreur
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Smith, Dan] Le village

Message par Tchezare le Lun 29 Sep 2014 - 19:12

1930 / Ukraine / Goulag / guerre / famine / ...

Je retrouve un coup de coeur (ils sont très rares chez moi) en parcourant un thriller jumelé à une période historique. Dans un petit village où Luka, un ancien soldat passé par différentes années à tenter de reconstruire une vie avec sa famille.

Mais qu'en est-il lorsque cette vie qui n'est déjà pas paisible et encore plus perturbée par l'enlèvement d'enfants?

Que ressent-on lorsque l'on se lance dans une chasse à l'homme? Une chasse d'une part en suivant les traces d'autrui puis en sens inverse en tentant d'échapper à cette même personne.

La rencontre de divers personnages victimes de l'armée voulant récupérer les terres de chacunet envoyer ceux-ci dans des camps de travail car tout le monde doit travailler.
"Elle a 10 doigts, elle peut donc travailler"

Nous voyons à travers chacun pour y voir le meilleur comme le pire.

Et qu'en est-il lorsque l'on ose s'en prendre à votre famille?

Livre que je conseille à tous si vous aimez cette période
et je finirai avec quelque chose que j'ai lu il y a peu en même temps.

"Lors d'une guerre, même ceux se battant pour le bien, passent par des actes non moins sales"

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
N'éteins pas la lumière
de Bernard Minier




avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3129
Age : 30
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Chauffeur livreur
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Smith, Dan] Le village

Message par Invité le Mar 30 Sep 2014 - 17:08

Je me méfie de ce genre de romans où les erreurs historiques sont souvent nombreuses mais vos avis, Cassiopée et Tchezare, me décident d'y jeter un oeil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Smith, Dan] Le village

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum