Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Maubert, Franck] Visible la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Maubert, Franck] Visible la nuit

Message par Sharon le Lun 22 Sep 2014 - 7:25



Titre : Visible la nuit.
Auteur : Franck Maubert.
Editeur : Fayard
Nombre de pages : 206 pages.

Mon résumé :


Mao-Mao, passionné d’art, vit de petits boulots. Ce sont les vacances, il est parti avec un groupe d’ami. Il apprend alors le suicide de Robert Malaval, artiste qui avait connu un grand succès au début des années 70, dont plus personne ne voulait entendre parler, et surtout pas les galeries d’art. Ingérable, artiste maudit, créateur autodidacte, ce livre rend hommage à Robert Malaval.

Mon avis :

Quand j’ai commencé à lire Visible la nuit, j’ai failli ne pas dépasser les premières pages. L’auteur a en effet choisi de commencer par le suicide de Malaval, et la description, clinique, de l’acte, m’a bouleversée. J’ai continué à le lire, parce que j’avais vraiment désiré lire ce livre, à chaque fois que je l’avais rencontrée en librairie, et si on me l’a prêté, ce n’est pas pour craquer au bout de dix pages.
Dans ce roman-biographie, il est question d’un artiste, Robert Malaval, de ses créations, de ses excès, de son jusqu’au boutisme aussi. le narrateur, un jeune homme qui découvre ce milieu dont il est un des ouvriers (au sens propre du terme) raconte son parcours avec le regard de l’amitié, mais aussi la lucidité de celui qui voit l’autre se détruire et ne peut rien faire pour l’en empêcher. D’autres ont tenté avant lui.
Pas de jugement moral, pas ou peu de jugements esthétiques – Robert Malaval refuse de s’enfermer dans une forme qui a fait son succès, il désire se renouveler sans cesse, et peu lui importe, ou presque, que d’autres s’inspirent de ses travaux ou exploitent à fond ce qui les a fait connaître. Robert brûle sa vie, brûle sa "carrière artistique" – mais peut-on vraiment parler de carrière, dans l’art ? Après, il peut être blâmé, critiqué, jugé, il n’en reste pas moins que la personne à laquelle il a fait le plus de mal au cours de ses recherches artistiques, c’est lui-même.
Visible, un roman hommage à découvrir.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7223
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Maubert, Franck] Visible la nuit

Message par Pinky le Lun 22 Sep 2014 - 9:52

merci Sharon pour cette présentation
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum